jeudi 12 février 2015

Alone de Edgar Allan Poe, traduction de Baudelaire/ Film de Kentin Denoyelle

Edvard Munch : Mélancolie


Alone
By Edgar Allan Poe

From childhood’s hour I have not been
As others were—I have not seen
As others saw—I could not bring
My passions from a common spring—
From the same source I have not taken
My sorrow—I could not awaken
My heart to joy at the same tone—
And all I lov’d—I lov’d alone—
Then—in my childhood—in the dawn
Of a most stormy life—was drawn
From ev’ry depth of good and ill
The mystery which binds me still—
From the torrent, or the fountain—
From the red cliff of the mountain—
From the sun that ’round me roll’d
In its autumn tint of gold—
From the lightning in the sky
As it pass’d me flying by—
From the thunder, and the storm—
And the cloud that took the form
(When the rest of Heaven was blue)
Of a demon in my view—
 
American Poetry: The Nineteenth Century (1993)


Edvard Munch


SEUL
 traduction de Baudelaire

Depuis l’heure de l’enfance, je ne suis pas

Semblable aux autres ; je ne vois pas

Comme les autres ; je ne sais pas tirer

Mes passions à la fontaine commune-
D’une autre source provient

Ma douleur, jamais je n’ai pu éveiller

Mon cœur au ton de joie des autres

Et tout ce que j’aimai, je l’aimai seul

C’est alors — dans mon enfance — à l’aube

D’une vie de tumulte que fut puisé

A chaque abîme du bien et du mal,

Ce mystère qui toujours me retient –

Au torrent et à la fontaine

Dans la falaise rouge de la montagne –

Dans le soleil qui roule autour de moi

En son or automnal

Dans l’éclair qui volait au ciel et passait

Près de moi pour s’enfuir,

Dans le tonnerre et dans l’orage

Et dans le nuage qui prenait la forme

(Alors que le reste du ciel était bleu)

D’un démon à mes yeux.



 Film de Kentin Denoyelle : Demon in my wiew VOIR ICI
D'après le poème de Edgar Poe dit par Tom O'Bedlam
sous-titres : traduction  de Baudelaire
La voix qui dit le texte est très émouvante et très joliment mise en lumière par les images du film.

4 commentaires:

  1. Très belle vidéo en effet, la voix est captivante.

    RépondreSupprimer
  2. hasard de la nouvelle présentation? on aborde le poème en VO puis, on lit la traduction enfin, on l'écoute!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.