vendredi 7 octobre 2011

Un mot, des textes : Hommage à Marc Chagall




Dans son blog Désirs d'Histoire, Olivia nous propose le  jeu d'écriture : Des mots une histoire. Aujourd'hui voilà la liste des mots qu'il fallait placer dans le texte :  cousin – coussin – homonyme – accordéon – zinzolin – retour – partance – respirer – irradier – déracinement – fauve – voyage – partisan – ankylosé – araignée – vivre – résolution – forme – éclat – toile



Hommage à Marc Chagall

Les enfants amoureux, sur leur cheval de rêve
Les ailes déployées, sont toujours en partance 
Le corps ankylosé par une vaine errance
Ils s'envolent enfin de l'arbre zinzolin
où l'araignée du soir dans sa toile vermeille
les retient prisonniers de sa dentelle obscène
Crinière dans le vent, ils partent en voyage
Espoir de non retour, respirer, vivre enfin
                 Partisans de l'oubli, ils survolent le monde
disent adieu aux cousins de la terre, leur mère
Lent déracinement, ils oublient leurs liens
Puisant dans l'homonyme de leur amour terrestre
 La Forme de leurs mains et l'éclat de leurs yeux.
Le ciel irradiant un éclair fauve et flamme
ils se laissent bercer par la forme des astres
Douce résolution des harmonies célestes
   Ils dansent dans le ciel parmi leurs rêves bleus
L'oiseau tourbillonnant, l'ange à l'accordéon,
  Le coq blanc renaissant des plumes du coussin
  et le violon dansant et le poisson astral
 Les chandelles allumées président à leur noce 
  Ils s'enlacent, amoureux, dans un élan divin 
Et l'arbre de jouvence aux paisibles fleurs bleues
 dans un feu d'artifice s'élève jusqu'aux cieux.









Blog d'Olivia 


44 commentaires:

  1. Un hommage magnifique : les mots collent parfaitement à l'univers Aérien de Marc Chagall
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Merci Valentyne, bonne journée à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Quel poème ! Tu m'enchantes à chaque fois et ces mots collent au tableau de manière frappante... Magnifique ! Merci pour ce moment de tendresse et de beauté dès le matin...

    RépondreSupprimer
  4. Merci Asphodèle. J'ai eu envie d'associer au plaisir d'écrire, mon amour pour l'art. C'est fait!

    RépondreSupprimer
  5. Chagall c''est le rêve et le délire imaginatif incarné
    superbe tableau, quant aux mots je m'incline bien bas et je salue ce talent que je t'envie

    RépondreSupprimer
  6. @ dominique : Oui, l'univers de Chagall est poétique, étrange, à mi chemin entre rêve et réalité ou plutôt ce sont les éléments de la réalité qui deviennent le rêve. J'aime beaucoup ce peintre. Merci pour ton gentil commentaire.

    RépondreSupprimer
  7. Vibrant hommage et je suis bien d'accord avec les autres : ton poème colle parfaitement aux tableaux.

    RépondreSupprimer
  8. @ Olivia : contente que ça marche! Cela me donne envie d'écrire sur d'autres peintres que j'aime. Evidemment, pour cela , il faut que les mots puissent s'accorder à l'univers de l'artiste.

    RépondreSupprimer
  9. envol et harmonie
    hommage à la vie
    tout y est dedans
    quel beau moment

    un peintre inconnu
    que je découvre ici
    et oui, j'apprécie
    d'y être venue

    merci pour ce très beau moment que je viens de passer

    belle belle journée
    mille bisous
    sourire

    RépondreSupprimer
  10. Un vibrant hommage qui nous laisse pantois d'admiration. :-)

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    très beau poème sur l'univers de Marc Chagall,
    merci pour ce partage.
    Bonne journée
    @mitié

    RépondreSupprimer
  12. Un magnifique poème ! Les mots sont bien choisis :)

    RépondreSupprimer
  13. Chagall et la poésie un essai transformé, bravo !

    RépondreSupprimer
  14. @ Marie sourire : et tu le dis en poésie! Je te rends ton sourire, merci!

    RépondreSupprimer
  15. J'avais mis tout le bien que je pensais de ton poème qui illustre le tableau. Ou peut être s tu partie du tableau avant d'écrire et le commentaire a disparu!

    RépondreSupprimer
  16. Bonne journée Covix et merci pour ton passage.

    RépondreSupprimer
  17. # Yuko : meric. Je ne connais pas ton blog. Je vais aller te voir!

    RépondreSupprimer
  18. @ Jean-Charles : Alors je suis une bonne rugbywoman?

    RépondreSupprimer
  19. a miriam : Non, je n'ai pas vu ton prmeir commentaire et souvent je ne suis même pas avertie! Cela ne fonctionne pas très bien. Merci pour ton commentaire. Oui, j'avais des tableaux de Chagall sous les yeux et d'autres en mémoire (comme pour placer l'accordéon). Quand je pense à Chagall, c'est la couleur bleue qui domine et là il me fallait du fauve et du zinzolin à cause des mots imposés. Alors j'ai cherché et trouvé un tableau qui correspond à cette palette (c'est la deuxième image dans le billet).

    RépondreSupprimer
  20. J'avais mis un commentaire mais j'ai oublié de remplir le cadre de vérification et zou, mon commentaire a disparu. Je disais donc : ça fait du bien, un peu de douceur, de poésie et de couleurs dans ce monde de brutes. Curieusement, en lisant ton hommage, c'est le mot "poudré" qui me vient à l'esprit, comme un dessin au pastel...

    RépondreSupprimer
  21. Profonde harmonie entre le texte et les images.
    J'adore Chagall, les amoureux aux trois bougies est celui de ses tableaux que je préfère.

    Belle fin de semaine ClaudiaLucia

    RépondreSupprimer
  22. Moi qui aime ce peintre, je suis jalouse des mots que tu as su trouver :) Bravo !

    RépondreSupprimer
  23. @ Gwen : Plutôt que pastel, je vois Chagall vivement coloré, ce qui n'empêche pas la douceur.

    RépondreSupprimer
  24. @ Tiila : je ne suis pas surprise que tu admires Chagall, toi qui aimes tant la peinture. Moi aussi Les amoureux aux trois bougies est mon tableau préféré.

    RépondreSupprimer
  25. @ Océane : merci mais je suis bien certaine que tu saurais trouver les mots pour en parler.

    RépondreSupprimer
  26. Encore une fois tu t'en sors très bien... Le premier tableau est superbe... J'aime beaucoup Chagall

    RépondreSupprimer
  27. Le "dust bowl" de Steinbeck fait en effet reference aux fameuses tempetes de poussiere des annees 30, dues a la secheresse. Ici c'est l'Arizona, un etat sec donc en consequence nous avons des tempetes de poussiere mais en general pas aussi devastatrices que cette annee.

    RépondreSupprimer
  28. comme toutes les semaines, je suis ébahie par tant de beauté poétique. Aujourd'hui, j'admire la manière que tu as eu de transcrire les émotions de ce tableau en poésie :)

    RépondreSupprimer
  29. Superbe, vraiment ! Vous avez tous les eux un talent qui me touche :)

    RépondreSupprimer
  30. @ l'or : C'est vrai le premier tableau est superbe mais comme toi, j'aime tout dans Chagall.

    RépondreSupprimer
  31. @ Thérèse : merci d'être venue jusqu'ici pour me répondre sur la dust bowl. Ta photo (très belle) et le commentaire sur ces tempêtes de poussière dans ton blog m'ont interpellée.

    RépondreSupprimer
  32. @ Aymeline : Merci! Tu n'as pas participé cette fois? Les mots ne t'ont pas inspirée? Je crois plutôt que tu n'as pas eu le temps car rien ne fait peur à ton imagination!!

    RépondreSupprimer
  33. @ ogresse : merci pour ta gentillesse!

    RépondreSupprimer
  34. @ cagire: Et toi aussi Cagire, pour ce commentaire si sympa!

    RépondreSupprimer
  35. comment on peut faire parler des tableaux

    RépondreSupprimer
  36. si j'ai bien participé mais je n'ai pas envoyé mon lien à l'avance j'ai écrit mon texte jeudi soir très tard...

    RépondreSupprimer
  37. Chère ClaudiaLucia, tu le sais, je ne suis habituellement pas fan de poésie, mais j'avoue que plus je te lis, plus je suis ébahie... Merci de me faire si joliment découvrir cet art !

    RépondreSupprimer
  38. Mais Amélie si tu aimes ce que j'écris, tu le sais je te l'ai déjà dit, c'est que tu es prête à aimer de la grande poésie.

    RépondreSupprimer
  39. Je suis très impressionnée.
    Quelle performance.
    L'Artiste aurait aimé la poésie qu'il t'a inspirée.

    RépondreSupprimer
  40. @ Soène : Quel compliment! Merci Soène.

    RépondreSupprimer
  41. Un double défi très réussi et qui donne des idées :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.