dimanche 20 septembre 2009

Jules Supervielle : oiseau des Iles outreciel


sans-titre-2f.1234735745.jpg

 Sans titre de 2F

Toutes les brebis de la lune
Tourbillonnent vers ma prairie
Et tous les poissons de la lune
Plongent loin dans ma rêverie.
*
Toutes ses barques, ses rameurs
Entourent ma table et ma lampe
Haussant vers moi des fruits qui trempent
Dans le vertige et la douleur.
*
Jusqu'aux astres indéfinis
Qu'il fait humain, ô destinée!
L'univers même s'établit
Sur des colonnes étonnées.
*
Oiseau des Iles outreciel
Avec tes nuageuses plumes
Qui sais dans ton coeur archipel
Si nous serons et si nous fûmes,
*
Toi qui mouillas un jour tes pieds
Où le bleu des nuits a sa source,
Et prends le soleil dans ton bec
Quand tu le trouves sur ta course,
*
La terre lourde se souvient,
Oiseau d'un monde aérien (...)
Gravitations  Une étoile tire de l'arc (Extrait)

2 commentaires:

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.