samedi 15 octobre 2011

Un livre, un film : Enigme du samedi N°6



Wens de En effeuillant le chrysanthème et moi-même nous vous proposons, le samedi, un jeu sous forme d'énigme qui unit nos deux passions : La littérature et le cinéma!Il s'intitule : Un livre, Un film.
Consignes :  Vous pouvez donner vos réponses par mail (que vous trouverez dans mon profil) et  me laisser un mot dans les commentaires sans révéler la réponse pour m'avertir de votre participation. Le résultat de l'énigme et la proclamation des vainqueurs qui n'auront gagner que la gloire de participer (avouez que c'est beaucoup!) sera donnée le Dimanche.

Mais qu'ont-ils donc Wens et Claudialucia avec les pirates? Des pirates samedi dernier, et aujourd'hui encore! C'est que cette année quatre films de pirates ont été entièrement restaurés et passent dans les salles de cinéma.  L'île au trésor vous a été proposé samedi 8 Octobre et sortira bientôt, celui-ci que vous avez à découvrir est projeté dans les salles depuis le mois d'Avril.
  Et comme ce film  est une  adaptation d'un roman, voilà que moi, Claudialucia, j'interviens.

 Enigme n° 6


 Sa majesté des mouches de Richard Brooks

Le roman et le film portent  le même titre français. (Voir WENS)  Le livre est d'un écrivain britannique né en 1900 et mort en 1976. Il  a été écrit en 1929. Personnellement, je l'ai lu en traduction française, à sa sortie en poche en 1958 quand j'étais enfant et je ne l'ai jamais oublié, certains détails m'ayant tellement frappée.
Le sujet : Des enfants sont enlevés par des pirates.
En fait, ce n'est pas du tout un roman pour la jeunesse; il aborde des question philosophiques :  l'enfance est-elle innocente? Qu'est-ce que la civilisation? L'état de nature est-il bon? et les conclusions sont assez pessimistes. Je ne crois pas que le livre soit très connu en France mais il l'est beaucoup plus en Angleterre puisqu'il a inspiré  à William Golding  Sa Majesté des mouches (1954). Je vous présente un extrait du roman. Si cela ne suffit pas, demandez moi des indices supplémentaires.

Ils s'arrêtèrent, épouvantés, et commencèrent à se rendre compte qu'après tout l'orage était d'une violence extraordinaire. Ils s'aperçurent qu'ils étaient trempés jusqu'aux os, et cela, depuis leur sortie de la maison. Les éclairs entretenaient une lueur continue, se jouaient jusque sur les étriers d'acier; et tout d'un coup ils virent que leur père avait peur. Ils volèrent vers la maison bouleversés; il y fut presque aussi vite qu'eux. Mrs Thorton se précipita :
-Ah! mon ami, quel bonheur...
- Je n'ai jamais vu pareil orage! Pourquoi diable avez-vous laissé sortir les enfants?

13 commentaires:

  1. Deux grandes gueules du cinéma dans l'adaptation de ce livre sauf erreur de ma part.A bientôt.

    RépondreSupprimer
  2. Hé bé j'ai eu du mal! fasoche pour le réalisateur (moi Guiness, j'adore) donc chez Wens ça va, mais pour toi... pff! Enfin, j'ai trouvé, il y a de la Jamaïque dedans. J'espère ne pas trop en dire!
    Et quand Aifelle n'est pas là, on manque d'indices! ^_^

    RépondreSupprimer
  3. @ Eeguab : Tu résumes bien la chose et l'un qui était encore tout jeune.

    RépondreSupprimer
  4. Et oui, Aifelle, la matinale, c'est peu de le dire, nous manque! Mais tu as trouvé et le nom que tu donnes met sur la voie, c'est sûr!

    RépondreSupprimer
  5. J'étais partie sur une mauvaise piste, mais là, j'ai trouvé (grâce à un indice chez wens), j'envoie un mail.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo et à Avignon tu as dû voir que le cinéclub d'Utopia le présentait cette semaine.

    RépondreSupprimer
  7. Impossible de deviner ! J'ai lu sa majesté des mouches mais je ne savais pas qu'il avait été inspiré d'un livre antérieur... Et l'indice sur le film ne m'aide pas...

    RépondreSupprimer
  8. Pour la petite histoire j'ai lu que ce serait un des trois livres que Claire Bretecher emporterait sur une ile deserte...
    encore un a ajouter sur ma liste de lecture. Merci pour ces enigmes passionnantes.

    RépondreSupprimer
  9. @ maggie: difficile en effet, je ne crois pas que le livre soit si connu ...

    RépondreSupprimer
  10. @ Thérèse : J'aime la petite histoire. Heureuse que l'énigme de te plaise.

    RépondreSupprimer
  11. n coucou de la campagne, décidemment je ne trouve pas

    RépondreSupprimer
  12. merci miriam d'être venue nous voir. bon dimanche!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.