mercredi 25 janvier 2012

Invitation au romantisme : Adrien Goetz le coiffeur de Chateaubriand



9782253157588FS.gif


 Dominique de A sauts et à gambades ne participe pas au Challenge romantique parce que, dit-elle, elle ne veut pas de contrainte dans ses lectures. Mais lorsqu'elle écrit sur un auteur romantique, elle accepte très gentiment de nous faire partager sa découverte. Merci à elle!  Allez voir ce qu'elle écrit sur le livre d'Adrien Goetz qui aborde notre Vicomte écrivain par l'intermédiaire de son coiffeur :

 
Une petite avancée dans le temps, après le siècle des lumières voici les débuts du romantisme.
Vous avez tous admiré ce portrait de Chateaubriand par Girodet, c’est le tout début du siècle, Chateaubriand connaît la gloire littéraire.


Girodet_Chateaubriand-2.jpg
                                       Chateaubriand méditant sur les ruines de Rome - A L Girodet

C’est un homme magnifique et ce qu’on l’on sait moins c’est qu’il a en la personne d’Adolphe Pâques, un coiffeur à sa dévotion « Pendant les huit ans où j’ai été « Adolphe Pâque coiffeur de Chateaubriand » je n’ai pas jeté un seul de ses cheveux »

Le Vicomte avait le cheveu hirsute ? il lui fait une coiffure romantique « Je laissais après moins d’une heure, un génie à l’oeil vif, au teint frais, coiffé à la diable, les mèches souples (...) Avec moi François-René renaissait
 »  Lire la suite ICI
 

Depuis le début du Challenge Romantique, les écrivains qui sont  le plus à l'honneur et qui ont fait l'objet de plusieurs billets sont  : Chateaubriand, George Sand et Théophile Gautier, Alexandre Dumas. Viennent ensuite Goethe, Lord Byron, Victor Hugo, Emily Brontë, Gérard de Nerval puis Lamartine, Castello da Branco, Paul Féval, Walter Scott, Mary Shelley, Robert Burns Voir ICI




12 commentaires:

  1. c’est un article très réussi. Je me demandais bien pourquoi il n'était pas dans le challenge : chose faite!

    RépondreSupprimer
  2. @ mriam : Oui, grâce à Dominique! C'est vrai que le sujet est original et donne envie de découvrir ce personnage.

    RépondreSupprimer
  3. J'avais lu le billet chez Dominique, très intéressant comme toujours avec elle ..

    RépondreSupprimer
  4. j'ai repéré ce titre et n'ai donc lu su'en diagonale l'article dont tu as mis le lien mais cela semble prometteur. l'idée est déjà originale en soi !

    RépondreSupprimer
  5. L'expression "romantisme échevelé" vient sans doute de ce portrait de Chateaubriand par Girodet...

    RépondreSupprimer
  6. je le connaissais pas ce livre !! Je vais me l'acheter, merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  7. @ aifelle : j'ai beaucoup aimé ce billet aussi .

    RépondreSupprimer
  8. @ jeneeen : Encore une idée de lecture pour le challenge romantique!

    RépondreSupprimer
  9. @ Tilia : Oui, il est échevelé, on peut le dire.
    ET les jeunes romantiques (voir Gautier) laissaient pousser leur longue chevelure pour effrayer le bourgeois! Mais c'était une autre génération que Chateaubriand!

    RépondreSupprimer
  10. @ mel ; j'espère que tu te régaleras! C'est Dominique qu'il faut remercier!

    RépondreSupprimer
  11. @ ogresse : ravie que le titre te plaise.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.