jeudi 10 mai 2012

Des mots/ une histoire : Nina, Jeneen & Syl, Olivia, Somaja


Richard Armitage



Colin Firth

Depuis quelques temps l'avalanche de messages  reçus  dans ma messagerie de la part de  "certaines" blogueuses dont je tairai (presque) le nom m'a inspiré cette poésie.

Nina, Jeneen & Syl, Olivia, Somaja

Et moi, ensoleillée, surprise et pas jalouse
Je prends de l'altitude et dans ma solitude
Je contemple, inquiète, de ma tour abolie
Grandir la Pyramide sur ma messagerie.
Et sans parcimonie et sans diplomatie
Nina, Jeneen & Syl, Olivia, Somaja
Eiluned et j'en passe...
me bombardent en choeur de papiers assassins
Et laissant résonner les cloches de l'église
Et glanant sur leur faux tous ces noms Inspirants
Et révélant ainsi leur identité vraie
M'envoient en avalanche du haut de leurs vacances
Croquis d'éphèbes nus enroulés dans le lierre,
Photos d'Armitounet*, d'éventails en autruche
Et Colin Firth, Liam, Tony, Ruppert and cie
Et d'escarpins futiles, impures vocations!
Doux délires et victoire de leur jeunesse folle
Nina, Jeneen & Syl, Olivia, Somaja
Eiluned et j'en passe...
Pardonnez-moi en choeur mes rires et cancanages! **


Vous remarquerez que l'esperluette et l'anaphore sont présentes! j'ai laissé de côté destination.
* pour les ignorant(e)s  Armitounet = Armitage
** si c'est possible.. et Nina, Jeneen & Syl, Olivia, Somaja, Eiluned et j'en passe... continuez à m'envoyer vos délires, cela me fait rire!



Les mots imposés pour la 64ème de Des mots, une histoire chez Olivia sont : diplomatie – église – inspirante – croquis – vocation – escarpin – impureté – altitude – destination – esperluette – solitude – anaphore – parcimonie – inquiétude – identité – faux (outil) – surprise – tour – papier – porte – assassin – vacances – jalousie – ensoleillé – victoire – pyramide


44 commentaires:

  1. De bien jolis cancanages qu'on ne peut que te pardonner ;)

    RépondreSupprimer
  2. Quand la basse cour est en émoi...internet disjoncte.

    RépondreSupprimer
  3. l'énumération des prénoms, et... cela me fait penser à quelque chose!

    RépondreSupprimer
  4. Joli !
    Tu m'as bien fait rire !
    :)
    Nous ne manquerons pas de continuer nos délires. ^^
    Lol le commentaire de wens !

    RépondreSupprimer
  5. HA HA ! Fallait le faire, c'est génial ! L'Armitagée s'est cachée ce matin !!! Et Wens !! Comme si la basse-cour le dérangeait le pôvre ! Vlà qu'y prend de l'altitude Monseigneur le Tueur ????^^

    RépondreSupprimer
  6. @Magnanime Eiluned, merci pour ton pardon généreux!

    RépondreSupprimer
  7. Wens : tu vas t'attirer des ennuis!

    RépondreSupprimer
  8. @ Olivia : Tu t'es retrouvée , je pense , dans ces délires!

    RépondreSupprimer
  9. Monseigneur le Tueur s'est retiré dans ses appartements.. euh! je veux dire dans sa cuisine! Quant à l'Armitagée et son Armitounet, elle est bien silencieuse ce matin! Elle se cache!???????

    RépondreSupprimer
  10. Faut pas qu' elles se privent tes copines, alors ! Et puis le museau de Colin en début de billet .....

    RépondreSupprimer
  11. Je ne comprends pas forcément les dessous de l'histoire, mais çà m'a l'air croquignolet.

    RépondreSupprimer
  12. alors voilà...je viens sur ton blog avant les autres, me disant après cette journée de dingues(!), "chez Claudialucia au moins, ya toujours un poème de folie, qui va me reposer"...!" et là, j'aperçois Armi !!!! et des prénoms connus...!
    et je dois dire que tu as fait trèèèèèès fort ! j'ai ri à faire p... dans ma c...... ! Surtout qu'en plus, il tient la route, ton poème !!!! tu m'effraies, que de talent !!!
    t'inquiète, on a ton mail, tu es cuite !!!!
    bizzzzzz et merci pour ce rire, qui m'a fait du bien après cette p.....(oups) de journée !
    (je ne me cache JAMAIS, bande de cancaneuses que vous êtes !!!!)
    ah revoilà tes affreux mots ! non, Claudialucia, je ne suis PAS un robot !

    RépondreSupprimer
  13. Woui, moi aussi je dis que la messagerie rend mon ordi dingue !

    Ces dames de la basse-cour méritent-elles un tel poème ?... enfin, passons, ton hommage les rendra peut-être sans voix !lol!

    Bisous

    RépondreSupprimer
  14. Très joli poème.
    Je ne me sens pas DU TOUT concernée (hypocrite, moi ? Un peu).

    RépondreSupprimer
  15. Jolie l'anaphore des prénoms :-) une vraie valse :-)

    RépondreSupprimer
  16. je préfère richard armitage en méchant dan robin des bois...

    RépondreSupprimer
  17. @ Aifelle : Je t'explique ! Depuis quelques jours ces dames (et je n'ai pas pu toutes les citer) s'envoient de messages délirants sur les mérites respectifs de ces messieurs, Colin, Armitage etc.... Je suis donc inondée de mails (moi qui innocente colombe ne participe pas)! C'est l'avalanche!

    RépondreSupprimer
  18. Jeneen : Ah! te voilà, toi, l'instigatrice de toutes ces folies! Ravie de t'avoir fait rire surtout après une oups de journée! Tu t'es remise?

    RépondreSupprimer
  19. @ Soène : oui, une messagerie impressionnante! Si ça les rend sans voix, c'est bien, mais sans mains pour taper leur texte, cela m'étonnerait!

    RépondreSupprimer
  20. Sharon : Pas du tout, dis-tu? Hum! j'ai bien dit que je n'avais pas cité tout le monde!

    RépondreSupprimer
  21. @ Valentyne : c'est une valse moqueuse!

    RépondreSupprimer
  22. @ Lystig : Encore une amoureuse d'Armitage? Même en méchant! Une inconditionnelle, alors!

    RépondreSupprimer
  23. A tous : coucou! je viens vous voir à partir de demain! pas eu le temps aujourd'hui!

    RépondreSupprimer
  24. Lystig ne dit pas que c'est le cuir noir de Armi-robin des bois qui la fait craquer, hein Lystig ????
    bon, journée oups (!) mais passée, ouf !
    encore merci pour ce chouette poème !mais je plaide "innocente", j'ai étéentrainée par...JC ! ben oui ! c'est de lui que tout est parti ! et toc !
    biz

    RépondreSupprimer
  25. au fait, "innocente colombe"...???!
    coquine va !

    RépondreSupprimer
  26. Très très beau délire, il faut dire merci aux copines
    et elles peuvent être fières de se retrouver dans de si beaux vers
    Antonio

    RépondreSupprimer
  27. @ jenneen : Gloups! Je ne savais pas que tu reviendrais!

    RépondreSupprimer
  28. @ Antonio : J'obéis : merci les copines!

    RépondreSupprimer
  29. Tes mots sont toujours justement placés, pour notre plus grand plaisir. :D J'aime ton poème rebelle, qui m'a beaucoup fait rire. :D Tes délires valent largement les nôtres, soit dit en passant. ;-)

    RépondreSupprimer
  30. @ jennen : Jean-Charles le fautif?? Encore un innocent injustement accusé!

    RépondreSupprimer
  31. @ ceriat : Comment mes délires? Maaaiiiiis je suis très sérieuse! Encore une qui se sent visée!

    RépondreSupprimer
  32. @ Pierrot Bâton : Alors toi aussi tu es amoureuse de Colin? Mais qu'ont-elles toutes?

    RépondreSupprimer
  33. tu maîtrises le genre quand même !!

    RépondreSupprimer
  34. J'ai pas tout suivi, mais pour sûr, il y a de l'ambiance ici !

    RépondreSupprimer
  35. Mais j'avais laissé passer ça !!! Bravo ! Trop drôle, et surtout génial ce poème, même si je ne vois pas du tout à quoi tu fais allusion !Si tu veux un coupable, c'est vers Jean-Charles qu'il faut te tourner et pour ce qui est de la blanche colombe, laisse-moi rire !!!Tu te souviens de l'histoire de la paille et de la poutre ? ;)

    RépondreSupprimer
  36. Chapeau il fallait le faire !

    RépondreSupprimer
  37. ah oui, Somaja, bien envoyé la paille et la poutre, non mais !
    oui, JC est LE fautif...d'ailleurs, il se cache, l'instigateur !
    (t'as vu, je reviens ENCORE...niak niak...)
    biz

    RépondreSupprimer
  38. Oncle Dan : Pour ça oui, de l'ambiance! Comment tu n'es pas enseveli sous les messages de ces dames?! Alors tu ne sauras rien sur les mérites de ces messieurs Armitage et cie!!

    RépondreSupprimer
  39. @ somaja : Tu ne vois pas du tout.... OH!!!
    Et pourquoi JC?

    RépondreSupprimer
  40. Jeneen revint le lendemain matin! Jeneen revint le fait est certain!

    RépondreSupprimer
  41. hahaha un poème bien de circonstance ;)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.