jeudi 31 mai 2012

Premier anniversaire de Ma Librairie avec Vik Muniz à la fondation Lambert Avignon


Vik Muniz : Marlène Dietrich en "diamants"


Première anniversaire de mon blog Ma Librairie que j'ai ouvert dans blogger le 31 Mai 2011 après avoir été obligée de quitter le site Le Monde où les bugs et les spams  se multipliaient. J'ai enfin terminé de transférer tous mes billets anciens! Merci à tous ceux et celles qui m'ont suivie et aidée dans mon déménagement  et merci tous les nouvelles et nouveaux amis qui sont venus en visite ici et ne sont plus repartis et que j'ai découverts en retour!
Pour célébrer cette première année, j'ai envie de vous faire visiter l'exposition d'un artiste contemporain qui a été pendant des mois l'invité de la fondation Lambert, musée contemporain de la ville d'Avignon, et dont j'ai adoré l'univers et l'imagination. Un anniversaire avec des "diams" et Marlène Dietrich, qui dit mieux?






            WIK MUNIZ

Voilà la présentation de Vik Muniz dans le catalogue  de l'exposition intitulée : Le musée imaginaire

Né en 1961 à São Paulo, Vik Muniz, qui partage son temps entre le Brésil et New York, a une vie à l’image des Telenovelas de son pays natal. Issu d’une classe plutôt pauvre, l’artiste gagne un concours à l’âge de 14 ans et une bourse qui lui permettent pendant trois ans d’étudier le dessin dans une académie, le soir après l’école. C’est là qu’il découvre pour la première fois les classiques de l’histoire de l’art, non pas dans les musées quasi inexistants en Amérique latine à l’époque, mais à travers des ouvrages désuets ou anciens, mal imprimés ou très colorés. D’où son goût immodéré pour les études chromogéniques, découvrant que selon les livres et leurs qualités de reproduction, les chefs d’œuvre de l’histoire de l’art occidentale étaient pastels ou criards, en noir et blanc ou simplement colorisés...
Très vite, s’instaure chez Vik Muniz une méthode qu’il expérimente avec différentes tentatives au départ, jusqu’à définir un système incroyablement créatif qui fonctionne par séries et que l’exposition permettra de découvrir à travers plus de 110 œuvres.

Vik Muniz : d'après Monet (piments)
                                                                     
Tout comme Francis Alÿs ou Christian Marclay, avec Vik Muniz, c’est l’histoire de l’art qui est mise en abyme. Les références se télescopent, les chefs-d’oeuvre reconnaissables de tous sont associés à des petits bijoux que l’histoire de l’art cache et redécouvre en fonction de L’histoire de l’œil, pour reprendre le titre du très beau livre de Georges Bataille. Mais c’est André Malraux qui a été retenu dans cette bibliothèque idéale. Le Musée imaginaire est le titre de notre exposition, puisque grâce à Vik Muniz, la Collection Lambert sera un musée dans le musée abritant des Picasso et des Monet, des Goya et des Piranese, en puzzle, confettis ou sauce chocolat.


 Vik Muniz : Monstre en caviar



Monstre en Caviar (détail)

                          La Joconde en chocolat                       

                                                         Vik Muniz  objets de récupération

Oui, vous l'avez compris, Vik Muniz n'est pas un artiste comme les autres, qu'il se serve de toutes sortes d'objets provenant de décharges publiques, qu'il utilise des fleurs et du foin coupé, des épices ou du caviar, de curry, du safran ou de chocolat, des clous, des jouets ou des prismes de verre, des morceaux de puzzle ou des collages de papier, il nous ouvre un monde extraordinaire ou le Tout qui forme une image - un célèbre tableau de David, Goya, Monet, Wharol, Van Gogh et j'en passe...  - peut-être décomposé et regardé en détail livrant à l'intérieur de l'image globale d'autres petits images, d'autres objets où l'oeil se perd à l'infini. L'image s'ouvre sur une image qui s'ouvre sur... ?  C'est ludique, cela parle à l'imagination, et en plus c'est vraiment très beau! Voyez par exemple l'oeuvre suivante  et quelques détails.

Le zèbre d'après George Stubbs

Le Zèbre (Chaque détail forme un autre tableau)










Le Christ de Viz Muniz cache lui aussi un musée dans le musée :





 Vik Muniz : Le christ (détails)

PETIT JEU : Les reconnaissez-vous? Avec l'aide de matériaux de toutes sortes Vik Muniz crée son musée personnel que vous reconnaîtrez  certainement.  Je vous propose de retrouver le nom du peintre et le titre du tableau dont est extrait chaque oeuvre. Réponse à la fin du billet.

1)



















Objets de récupération
2)


















petits jouets
3)
Cendres et cigarettes
4)















Objets de récupération
5)














Puzzle

Les photographies étaient autorisées mais, comme vous le voyez, difficiles à prendre à cause des grandes baies du musée qui laissaient entrer le soleil et du verre de protection des photos. Le jeu des reflets dans les tableaux a donné parfois des effets bizarres mais que j'aime bien  parce que l'on ne sait plus où est l'oeuvre et où est la réalité :





Réponses au jeu :

1) d'après  Picasso :  La repasseuse 
2) d'après la phototographie d'Alice Liddel de Caroll Lewis
3) D'après  Caspar Friedrich : Voyageur au-dessus d'une mer de nuages
4) d' après Michel Ange : la création d'Adam (détail chapelle Sixitine)
5) d'après Seurat, La grande jatte


21 commentaires:

  1. Tes photos ont un côté brouillé qui ajoute au plaisir! Très belles et très belle explo.
    Sinon : bon anniversaire
    (et si tu pouvais bidouiller côté commentaires pour qu'on n'ait pas à entrer deux codes à chaque fois qu'on t'en écrit un, ça sera sympa, merci... ^_^)Je sais que c'est possible. bref, tu fais comme tu veux...

    RépondreSupprimer
  2. Bon anniversaire à ta Librairie! Expo originale mais que la capcha est bizarre!

    RépondreSupprimer
  3. je fais partie des anciens de ceux qui ont survécu au déménagement :-)
    Bon anniversaire en espérant que tu trouves ici ton plaisir encore longtemps
    joli reportage !!

    je me joins à Keisha les codes à reproduire sont souvent illisibles et du coup il faut parfois plusieurs essais mais cela vient probablement de ton hébergeur

    RépondreSupprimer
  4. Joli voyage au pays de Vik Muniz, je pense que j'ai définitivement raté cette expo.

    Et surtout bon anniversaire à ton blog qui nous a permis de nous rencontrer !

    RépondreSupprimer
  5. Je découvre ton blog, mais je pense bien devenir accro. Enfin, je te souhaite un bon blog'anniversaire en espérant que tu nous régaleras encore longtemps de te succulent billet.

    RépondreSupprimer
  6. @ Merci Keisha : Mais je suis bien incapable de bidouiller quoi que ce soit.!!

    RépondreSupprimer
  7. Merci miriam : La captchat est peut-être bizarre mais.. Tous les sites de blogger ont les mêmes problèmes? Pourquoi les miens sont-ils plus difficiles à lire que les leurs?

    RépondreSupprimer
  8. @ dominique : et oui, tu es une ancienne, tu es venue me voir presque à l'ouverture de mon ancien blog. Merci à toi!

    Les codes à reproduire sont aussi difficiles chez toi.Je me demande s'ils le sont plus chez moi.? Quand je vais sur d'autres blogs hébergés par le blogger, je constate que c'est difficile mais je me trompe rarement. Alors, je ne sais que faire?

    Bien sûr, il faudrait peut-être que j'écrive pour voir si on peut les faire déverrouiller mais je n'y tiens pas ! Sur mon ancien site, il n'y avait pas de code et j'ai été envahie par des milliers de spots publicitaires. Rien à faire pour arrêter ça! Alors? Je préfère avoir des codes protecteurs! .

    RépondreSupprimer
  9. Merci lireaujardin! Et oui, les blogs permettent des rencontres, ce qui est bien agréable!

    RépondreSupprimer
  10. @ Malorie : Merci! contente de faire ta connaissance et à bientôt donc! Moi aussi je viendrai te voir!

    RépondreSupprimer
  11. Ce doit être une superbe expo ! ça rend déjà bien en photo petit format... Bon anniversaire de blog et longue vie !

    RépondreSupprimer
  12. Mon commentaire a l'air de s'être perdu dans la nature. Pourtant j'avais recopié un code illisible qui a été accepté !! C'est partout pareil chez blogger, c'est vrai, c'est bizarre ces codes peu lisibles.
    Je disais donc, bon premier-faux anniversaire puisque tu avais de l'ancienneté ailleurs.

    RépondreSupprimer
  13. Oups ! j'ai oublié d'ajouter que j'aimais beaucoup l'expo.

    RépondreSupprimer
  14. Je ne suis pas particulièrement sous le charme de ce peintre mais je voulais te souhaiter un joyeux bloganniversaire !!!!! Et bonne continuation !!!

    RépondreSupprimer
  15. @ Kathel : Oui c'était une très belle expo à laquelle mes images ne rendent pas hommage. Mais j'ai trouvé celles du catalogue bien éloignées de rendre toute la beauté de certaines oeuvres Par exemple les nymphéas d'après Monet sont splendides.

    RépondreSupprimer
  16. @ Aifelle : merci pour tes souhaits! Et oui tu as tristement raison, je garde un mauvais souvenir d'avoir dû quitter mon ancien blog! En plus, je viens de me rendre compte que dans mon nouveau blog, de très nombreuses photos illustrant des billets ont disparu et il faut que je les republie! Encore de sherues de travail! Y a-t-il un seul site qui n'ait pas de problèmes? je me le demande!!

    RépondreSupprimer
  17. Merci maggie! c'est dommage que tu n'aimes pas Vik Muniz!

    RépondreSupprimer
  18. Un très heureux anniversaire à ta merveilleuse librairie. :D Merci de partager avec nous tous ces superbes artistes, que tu nous permets de découvrir ou redécouvrir. :D

    RépondreSupprimer
  19. Le résultat est vraiment incroyable, j'aime beaucoup !!

    RépondreSupprimer
  20. Très intéressante, l'exposition et si bien présentée!

    RépondreSupprimer
  21. je viens de prendre connaissance de ton blog et je dois dire que je découvre at aime beaucoup ce peintre merci

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.