dimanche 17 juin 2012

Un livre/Un film : Réponse à l'énigme 37 Shakespeare, Le marchand de Venise


Al Pacino dans le rôle de Shylock





69968339_p
  Un voyage à Venise pour  :   Dasola, Eeguab, Gwen,  Keisha, Maggie, Miriam, Pierrot Bâton, Somaja...

  La pièce de théâtre : Le marchand de Venise  de Shakespeare
Trois interprètes célèbres du rôle de Shylock : Edmund Kean (Début 1800) David Warfield (Début 1900) ; Al Pacino (début 2000)
Le film :
Le marchand de Venise de Michael Radford





 Et oui, certaines d'entre vous ont déjà lu mon billet écrit en 2011 sur Le marchand de Venise au retour  de mon voyage dans la cité des Doges! Voilà ce que j'écrivais alors :

Bien sûr, lire Le Marchand de Venise à Venise s'imposait pour moi! Pourtant, en le lisant, ce n'est pas dans cette ville que je me suis retrouvée mais en Angleterre sous le règne d'Elizabeth avec comme principale question : quels sont les rapports de la société anglaise avec les juifs au siècle de Shakespeare? Car, ce qui frappe d'abord dans cette pièce, c'est la figure du Juif, Shylock, usurier, avare, fourbe et cruel. Reflet de la haine du juif liée à son époque? Fanatisme religieux hérité du Moyen-âge d'où l'impression de malaise que j'ai ressentie en lisant la pièce?
Comme toujours dans l'oeuvre de Shakespeare la réponse n'est pas aussi simple et la complexité des personnages fait que, face à Shylock, le juif, les chrétiens ne s'en tirent pas à si bon compte!

L'intrigue :

Bassanio, gentilhomme vénitien, léger et insouciant, a dilapidé sa fortune. Ruiné par une vie de plaisirs, accablé de dettes, il  demande à Antonio,  son ami,  riche marchand vénitien, de lui prêter une somme d’argent importante afin de séduire une riche héritière, Portia. Celle-ci a reçu l’ordre de son père défunt de n'accepter pour époux que celui qui saura choisir, entre trois coffres -  d’or, d’argent et de plomb- celui qui contient le portrait de la jeune fille. Antonio, atteint d'une grave mélancolie, veut obliger son ami dont l'amitié est le seul sentiment qui le maintient en vie. Mais  toute sa fortune est engagée sur plusieurs navires en mer, aussi il se rend chez le Juif Shylock pour emprunter trois mille ducats contre intérêt. Shylock qui  hait  Antonio, ce dernier ne cessant d'insulter les Juifs parce qu'ils prêtent avec usure, voit l’occasion de se venger d'Antonio. Il lui propose de signer un billet qui stipule que si Antonio ne peut rendre l’argent prêté dans un laps de temps de trois mois, Shylock pourra se dédommager en nature en prélevant une livre de chair sur le corps d'Antonio. A la date du remboursement, les navires du marchand ne sont pas revenus, perdus vraisemblablement dans des  naufrages, et Shylock réclame son dû. Il faudra toute l'habileté de Portia et de sa suivante Nerissa pour sauver Antonio des griffes de Shylock au cours d'un procès où les deux jeunes femmes mènent le jeu. Notons que parallèlement au couple Portia-Bassanio, se forment deux autres couples déclinant les jeux de l'amour, celui de Nerissa-Gratiano (ami de Bassanio) et celui Jessica, la fille de Shylock, qui se convertit au christianisme pour épouser Lorenzo. LIRE LA SUITE ICI

5 commentaires:

  1. Chic! j'ai gagné! bon dimanche, je pars en rando et enfin il fait beau!

    RépondreSupprimer
  2. une pièce très sombre et un très beau film

    RépondreSupprimer
  3. Moi qui aime Venise et le théâtre, je me demande bien comment j'ai pu faire pour ne pas encore avoir lu cette pièce.. il va falloir réparer cela!
    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  4. Beau billet qui donne enve de relire la pièce et de découvrir le film. Il est vrai que chez Shakespeare, les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles paraissent au premier abord. C'est bien pour ça que je ne me lasse pas de le relire et que je suis toujours à la recherche d'apdaptations. Comment j'ai fait pour passer à côté de celle-là ?

    RépondreSupprimer
  5. bon dimanche à vous toutes! merci de votre visite! Ici, c'est la canicule!


    Et oui, le film avec El Pacino a de plus le mérite d'être tourné en grande partie à Venise et c'est splendide! Belle manière de découvrir la pièce!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.