samedi 20 juillet 2013

Le festival d'Avignon 2013 : une brassée d'images


Une parade pour Cendrillon

Décidément il faut que je vous parle du festival d'Avignon. Voici que commence la troisième et dernière semaine, il serait temps! Quelques photos d'abord pour vous montrer les affiches qui montent à l'assaut des gouttières, des poteaux, qui tapissent les murs... des couleurs bariolées et puis la foule  partout, les théâtres pleins à craquer, bref! tout ce qui fait du festival une grande fête du théâtre. Avec ces 1258 pièces du Off, avec une soixantaine de spectacles du In, les concerts, les lectures, les conférences, les expositions... la difficulté reste de faire un choix et qu'il soit judicieux!

Pièce de Gilles Deshots à la Maison de la Parole

La Place des Carmes

Place des Carmes

Rue des Teinturiers

Spectacle Baudelaire





Je vous parlerai demain et après demain de mes deux coups de coeur du OFF (mais j'en ai encore beaucoup à voir!)

Zabou Breitman fait danser le maréchal Pétain


La compagnie des spectres d'après l'oeuvre de Lydie Salvayre,  magnifiquement adaptée,  mise en scène et interprétée par la merveilleuse Zabou Breitman  au théâtre du Chêne noir.





 
Alain Timar présente Ubu Kiraly en hongrois


Ubu Kiraly d'Alfred Jarry mis en scène par Alain  Timar au théâtre des halles en hongrois sur-titré : une excellente mise en scène et une troupe de très bons acteurs.





Toutes les deux dans un genre très différent sont un vrai  régal! A bientôt!



6 commentaires:

  1. Merci, merci pour ces photos insolites ou qui ouvrent la porte de l'imaginaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On rencontre de tout au festival d'Avignon : fantômes, pirates, chevaliers, mousquetaires, flagellés, rhinocéros, princesses, Cendrillons... enfin cela dépend des années!

      Supprimer
  2. Formidable! mais malheureusement, Avignon exploite sans doute un peu trop le chaland...
    http://www.bfmtv.com/economie/hotellerie-avignon-ville-plus-chere-france-pendant-festival-552456.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison! Ils me font bien rire,ceux qui se gargarisent du mot "populaire". "Grâce à nos chers administrateurs le festival In est devenu populaire"! Tu parles! Je suppose que les gens qui osent dire une chose pareille ne doivent savoir quel est le salaire moyen de la plupart des gens. Rien que le prix des places élimine les trois quart des français! (cours d'honneur : 40€ tarif réduit 33€ jeune 16€). Se loger est aussi hors de prix!

      Supprimer
  3. Merci pur ces photos ! Pas d'Avignon pour moi cette année, mais par contre nous irons deux ou trois jours à Arles. J'ai vu une autre mise en scène de Lydie Salvayre par Zabou Breitman à Lyon il y a deux ou trois ans, c'était très bien. (le titre : La médaille ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Arles aussi, il y a de belles expos et les rencontres de la photographie. Régale-toi bien.

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.