mercredi 13 janvier 2016

Audur Ava Olafsdottir : L'embellie



J’ai eu besoin, tous ces derniers temps, de romans faciles et agréables à lire et surtout optimistes! C’est pourquoi j’ai choisi L’embellie de Audur Ava Olafsdottir dont j’avais apprécié Rosa candida et son univers tendre et poétique.

L’on retrouve dans l’Embellie, les qualités de cette écrivaine et d’abord la tendresse qu’elle porte à ses personnages.
La narratrice (car le roman est écrit à la première personne) est une jeune femme déboussolée par son divorce, sa rupture avec un amant et sa vie sexuelle compliquée. Elle entreprend un voyage hivernal dans les régions les plus reculées de l’Islande pour rejoindre un chalet d’été qu’elle a gagné à une loterie. Son compagnon, Tumi, est un petit garçon de 4 ans, fils de son amie Audur, marqué par sa naissance prématurée, presque sourd et presque aveugle. Avec sa grosse tête aux oreilles décollées, ses prothèses auditives et ses lunettes épaisses, c’est un enfant différent des autres. D’une grande précocité intellectuelle, il se révèle attachant.
Les rapports entre ces deux personnages est ce que j’ai le plus aimé dans ce roman.  Audur Ava Olafsdottir a l’art de chausser des lunettes roses pour raconter une histoire qui pourrait être triste, en soulignant les aspects absurdes, saugrenus, fantasques  mais… car il y a un mais! Cette fois-ci,  je n’ai pas accroché à ce récit peut-être parce que justement il est trop improbable! Trop de « happy » évènements annoncés par une voyante, comme cette fortune et ce chalet gagnés à des loteries, conventions littéraires que l’auteure nous demande d’accepter? Soit! mais du coup je ne suis pas parvenue à croire à l’histoire. Je n’ai pas été sensible à l’humour, la cocasserie des situations qui m’ont paru un peu trop appuyés comme celle de l’oie puis de la brebis écrasées.
Et surtout je n'ai pas vraiment compris le personnage principal! J’ai eu l’impression que l’auteure envisageait le récit comme un roman d’initiation qui allait permettre à cette jeune femme immature et sous influence de « grandir », de ne pas obéir aux suggestions et invites, sexuelles ou non, du premier venu. Elle ne me paraît pas du tout comme une femme libre comme il est dit dans la quatrième de couverture! J’ai même été un peu agacée à cause de sa passivité qui fait que l’on se demande si c’est une fille superficielle, sans caractère, ou plutôt une grande traumatisée de la vie, qui manque de confiance en elle. Je n'ai pas vraiment eu de réponse satisfaisante à cette question. Un avis donc assez mitigé, une déception par rapport à Rosa Candida!


22 commentaires:

  1. Voilà, je sais pourquoi je ne suis jamais passée "à l'acte" avec cette auteure, malgré l'Islande, le chalet... Il y a toujours eu des bémols dans certains billets que j'ai lus... Et tu appuies là où ça fait mal, je crois que je ne supporterais pas ce genre de personnage soi-disant "libre"... Je te souhaite de meilleures lectures Claudia pour t'alléger l'esprit... Gros bisous♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si tu n'as pas lu Rosa candida fais-le! C'est un livre tendre (presque trop car la réalité n'est pas toujours aussi rose) mais qui fait du bien.

      Supprimer
  2. C'était une déception aussi pour moi, surtout après le charmant "rosa candida" http://legoutdeslivres.canalblog.com/archives/2013/07/25/27699760.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien! je vois que je ne suis pas la seule! je vais venir lire ce que tu en as pensé!

      Supprimer
  3. J'avais été conquise par Rosa candida (dans mon souvenir un livre très doux et déicat) et ton analyse pique ma curiosité, je le mets sur ma liste. L'auteur écrit également des poèmes mais je n'en ai pas encore lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis curieuse de savoir si tu vas aimer!

      Supprimer
  4. Il me semble que j'avais lu quelques dizaines de pages, mais sans accrocher...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu entièrement mais je comprends que tu aies pu abandonner ; c'est décevant!

      Supprimer
  5. J'ai moi aussi préféré Rosa Candida... même si j'ai aimé retrouver les paysages d'Islande. L'exception est dans ma PAL, à voir donc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment, il y a l'Islande! mais quel pays dur et inhospitalier dans ce livre!

      Supprimer
  6. j'avais très modérément aimé Rosa Candida et celui là pas du tout ! je ne dois pas être sensible à ce type de récit
    As tu reçu Hadassa ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop eau de rose pour toi? C'est le cas de le dire avec un titre pareil : rosa candida! Moi, je l'ai trouvé charmant, réconfortant!
      Mais oui, j'ai reçu Hadassa mais je sens que j'ai fait une boulette, j'ai remercié Aifelle! Bon, je t'envoie un petit mot!

      Supprimer
  7. pas encore lu rosa candida malgré vos recommandations il faudra peut être que je m'y mette

    RépondreSupprimer
  8. Le titre est beau, fausse promesse ?

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claudialucia, je me sens confortée dans le fait que j'ai été très déçue par ce roman écrit avant Rosa Candida (qui lui m'avait beaucoup touchée). Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est bien de rencontrer parfois des lecteurs qui partagent le même avis. Dans Embellie, L'écrivaine passe à côté, on dirait qu'elle ne sait pas où elle va.

      Supprimer
  10. Oh mince... J'ai moi aussi adoré Rosa Candida et celui ci m'attend sur ma PAL. Du coup tu m'inquiètes un peu (beaucoup ;0) Peut-être avais tu mis la barre un peu haute, c'est ce qui nous arrive parfois quand nous aimons trop une première lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la barre haute? C'est sûr que l'on espère que le livre sera à la hauteur de l'autre. Mais pour moi, ce n'est pas le cas. Le roman m'a paru inabouti et en plus j'ai trouvé les situations comiques un peu lourdes.

      Supprimer
  11. Je n'ai pas lu celui-ci mais j'ai tant aimé Rosa Candida...
    Bises et bon weekend Claudia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, j'ai aimé Rosa Candida et j'en reste là!
      Bon dimanche Nadine. Il doit faire froid chez toi!

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.