lundi 11 juillet 2016

Festival Off d'Avignon 2016 : Une heure avec Montaigne au théâtre Carnot par Delphine Thellier



L’ami de toujours, l’amoureux de la gaité, de la volupté, le philosophe du peuple se confie en direct... 
Où il est question de renard sur la glace, de fourmis, de cannibales, de chute de cheval, de branloire pérenne, de fève dans le gâteau, de tintamarre philosophique, de soleil flamboyant...

Je suis allée ce matin voir Une heure avec Montaigne au théâtre Carnot. Vous comprenez combien ce spectacle m’attire puisque mon blog Ma librairie est dédié à ce philosophe.


Delphine Thellier a choisi de donner une version en langue moderne, tout en conservant certains termes du XVIème siècle  si évocateurs et truculents. Quel bonheur un texte pareil quand vous le connaissez parfois par coeur et que vous attendez avec délectation les mots qui vont venir, retenant votre envie de les dire à la place de la comédienne ! Elle est seule, assise sur une chaise, dans ce que j'ai imaginé être "la librairie" du château de Montaigne, avec ses poutres gravées de maximes grecques ou latines, et l'on entend les chants d'oiseaux dans le jardin alentour. Le spectacle s'apparente à une causerie ou plutôt à un soliloque au cours duquel Montaigne, comme il aime le faire, laisse divaguer sa pensée, nous entretient de sujets divers et d'abord nous invite à jouir de la vie.

Notre grand et glorieux chef d'oeuvre, c'est de vivre à propos. Toutes les autres choses, régner, thésauriser, bâtir n'en sont, tout au plus, que de petits appendices et des accessoires.

Une heure passée avec l’ami Montaigne est toujours enrichissante et comme Delphine Thellier met en valeur avec simplicité les moindres nuances du texte, en distille l’humour, nous laisse en savourer le sens, il ne nous plus qu’à nous laisser séduire par cette pensée si riche, si actuelle et si pleine d’une sagesse que nous ferions bien de faire nôtre, quand il s’agit de tolérance, de modération, et d’amour de la vie.

Delphine Thellier est aussi le Candide de Voltaire dans le spectacle suivant à 11H30 au Théâtre Carnot. je vous laisse admirer la beauté et la sobriété des affiches de ces deux spectacles. Il y a tant d’affiches laides et criardes dans le festival qu'il est agréable d'apprécier celles qui ne le sont pas.



10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je sais que depuis tu l'as vue et aimée! je ne réponds qu'aujourd'hui, fin de festival, à tous les commentaires. Impossible de pouvoir y répondre régulièrement, manque de temps évident!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. je te comprends! Qui sait? Le spectacle passera peut-être près de chez toi?

      Supprimer
  3. Si c'en vient par chez moi, je note!!!

    RépondreSupprimer
  4. C'était un spectacle fait pour toi ! L'affiche est pleine de poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai beaucoup aimé le spectacle.. et l'affiche! je suis sûre qu'il t'aurait plu.

      Supprimer
  5. Un spectacle taillé sur mesure, quelle chance !
    J'aime beaucoup ces deux affiches, sans signature apparemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu le dis! Il me fallait y aller! je n'ai pas vu de signature, mais c'est vrai qu'elles sont belles et sobres.

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.