mercredi 10 mai 2017

Laponie -Sapmi : le pays des samis Laponie Norvégienne

Finnmark : Le vidda, haut plateau du pays sami (Printemps)

 Le Vidda

Le vidda , lac 

Aujourd'hui une grande virée dans le Finmarkvidda, ces hauts plateaux couverts de lichens et de neige où paissent les rennes en hiver. En Mai, au "printemps", la transhumance des rennes vers la côte ouest du pays a déjà eu lieu mais nous avons vu quelques rennes en enclos, trop jeunes pour partir. Il paraît qu'il n'y a plus de neige et qu'il fait chaud. C'est vrai, cette après midi la température oscillait entre entre zéro et deux degrés.
Les rennes en enclos
Mais le Vidda encore tout couvert de neige, couronné de montagnes rondes et peu élevées, hérissé de petits bouleaux rabougris aux branches noircies, avec ses lacs en plein dégel, donnent une impression d'immensité... un véritable désert arctique à perte de vue. C'est impressionnant, comme l'est cette route toute droite qui la traverse et se divise, l'une vers Kautokeino, l'autre vers Karasjok, les seules voies qui permettent de traverser le Vidda. Un campement same abandonné, le squelette en bois des huttes d'éleveurs sans leur toile...

Campement same abandonné

 Kautokeino

Kautokeino, capitale same
 Kautokeino est considérée comme la "capitale" des Sames. L'élevage des rennes continue à y être l'activité traditionnelle et l'on compte plus de 1000 000 bêtes dans cette région. 
 Tout est fermé à cette époque de l'année, les musées, les restaurants (sauf un qui nous a sauvés de la famine). Pas de touristes ! Nous avons mangé à côté d'autochtones, aussi, avons-nous pu entendre la langue des sames. 

La ville elle-même paraît assez austère et l'on comprend sans peine ce que peut-être la nuit polaire dans ces contrées !  Je me suis imaginée avec Klemet et Nina, les deux policiers  des rennes dans les livres d'Olivier Turc.  La neige en fondant découvre une végétation brunâtre et rêche et  devient  de la  boue dans les chemins.
 
Kautokeino, capitale same
Kautokeino
Musée de kautokeino
Pas de costumes traditionnels à cette époque de l'année. Les grandes fêtes de mariage à Pâques et celle de la Transhumance sont terminées. Pour le moment les seuls costumes samis que j'ai vus étaient portés par un couple à Alta le jour de mon arrivée, vu aussi à Alta des personnes en costumes norvégiens qui préparent la fête nationale du 17 Mai.

J'écris devant la fenêtre de la maison où nous logeons. Il est 24H. Il fait encore jour et le fjord d'Alta est gris, parcouru de courants argentés. La neige commence à fondre depuis ce matin. Le bonhomme de neige de Léonie a survécu mais a perdu le nez et les yeux. Demain nous irons au Cap Nord.


Le bonhomme de neige d'Alta ! Jour de l'arrivée

le Ford d'Alta vue de notre maison

le Ford d'Alta vue de notre maison :  Hier 1 heure du matin

le Ford d'Alta vue de notre maison :  Hier 4 h du matin


14 commentaires:

  1. Le moins que l'on puisse dire c'est que c'est très dépaysant ! J'ai quelques repères grâce à mes lectures nordiques, j'ai du mal à réaliser que tu es sur place. Mais il ne fait pas froid, zéro degré brrrrrrrrrrrr ..... j'espère que vous êtes bien couverts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dépaysant; Et dire que le matin on prenait l'avion à Nice avec 24° ! Nous sommes très bien couverts heureusement car Zéro degré c'est le printemps ici !

      Supprimer
  2. Ta dernière photo du billet est magnifique
    j'attends la suite avec impatience
    tu me donnes envie de relire mes bons vieux Frison Roche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas dormi pour cette première nuit. Le jour me dérangeait et de plus il n'y a pas de rideaux aux fenêtres. Aussi, j'ai eu le temps d'admirer le paysage et les variations de la lumière. Tu as raison, c'est magnifique.

      Supprimer
  3. Mon "coéquipier" de voyage n'aime que le soleil et la chaleur, autant dire que ce n'est pas une destination qui le tente... je me contente donc de tes belles photos ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et le mien n'aime que les pays froids alors que je suis frileuse. Mais j'aime tellement la neige et les paysages norvégiens sont si sublimes que je suis prête à affronter le froid. Et puis Jack London, Curwood m'on aguerrie.

      Supprimer
  4. A quatre heures du matin: quel bonheur de pouvoir le vivre. C'est bien de pouvoir suivre sur la carte.

    RépondreSupprimer
  5. As-tu pris les photos ? la 2, 3 et 5 sont particulièrement belles ! J'adore ! Ca me donne presque envie d'y aller alors que le zéro degré me fait frémir d'horreur ! Ca a l'air très beau : profite bien des paysages...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est moi qui ai pris les photos. Je profite à fond, c'est incroyable tant de beauté; ceci dit, je n'aimerais pas y vivre surtout l'hiver !! Juste aller voir les aurores boréales mais - 40°, ce n'est pas pour moi. Dans les romans d' Olivier Truc, les samis se réjouissent quand la température redevient "clémente", c'est le mot employé = -17° !

      Supprimer
    2. Elles sont très belles ! PS : Dans la loi des sames, il fait -30°. Quelle horreur !

      Supprimer
  6. vous n'avez pas trop froid? Si peu de nuit! je n'arrive pas à dormir quand il fait jour, je crois que je serais épuisée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, c'est fatiguant et surtout pour notre petite fille qui est complètement déboussolée et ne parvient pas à s'endormir. Moi non plus mais c'est une habitude chez moi, disons qu'ici cela s'accentue un peu !

      Supprimer
  7. PS Pas trop froid car on avait prévu des couches et des couches de vêtements. Et puis on a eu quelques beaux jours de soleil.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.