vendredi 13 septembre 2019

Tove Jansson : L'art de voyager léger


Tove Jansson, auteure, peintre finlandaise de langue suédoise, est surtout célèbre pour ses livres de jeunesse et les petits personnages qu’elle a créés, les Moumines.
 
Tove Jansson et ses Moumines

 Aujourd’hui, c’est un recueil de nouvelles s’adressant aux adultes que je présente : L’art de voyager léger.

L’art de voyage léger donne son titre au recueil bien que cette nouvelle soit la dernière publiée, comme un adieu au lecteur, un zeste d’humour à savourer, à la fois léger et un peu amer. C’est l’histoire d’un homme qui part en voyage, en emportant le minimum dans ses bagages et qui a l’air de dire un adieu à sa maison, à ses proches, à ses voisins, qui tous ignorent son départ. Pourquoi ce mystère, cette angoisse d’être découvert, pourquoi rompt-il ainsi avec sa vie antérieure ? lorsque nous l’apprendrons, nous ne pourrons pas nous empêcher de sourire et… de le plaindre !

Les autres récits concernent des moments de sa vie de petite fille, Noël, la jupe de tulle, L’iceberg mais aussi de l’âge adulte, dans l’île où elle a vécu en Finlande. Si l’on distingue bien la voix de l’enfant avec sa vision magique du monde, l'art de se raconter des histoires et d'y croire,  et celle de la femme plus âgée, les deux se rejoignent pourtant dans la description d’un univers qui n’est pas toujours rationnel et où la nature, les animaux restent souvent inexplicables, mystérieux.
La mer y est omniprésente et l’insularité façonne la fillette comme la vieille femme qui toutes deux vivent presque en osmose avec la mer. Dans Le bateau, la petite fille part seule avec la complicité de sa mère qui veut faire d’elle une femme libre, sur le canot que lui a offert son père. On la sent volontaire, sans peur, aventureuse, en phase avec la nature. Tout comme le sera dans L’écureuil, l’adulte qui vit seule dans son île, coupée du monde l’hiver, avec ce petit animal pour unique compagnon. Pourtant, quelques failles se font sentir, quelques fêlures dans la voix vieillissante de l’écrivaine. Elle ne parvient pas à réparer le moteur du bateau,  ne peut plus monter sur le toit pour ramoner la cheminée… Et puis surtout elle commence à avoir peur de la mer, ce qu’elle ressent comme une trahison ! C’est l’heure de Prendre congé. Il y a beaucoup de nostalgie dans ces  beaux textes de l'enfance puis du renoncement. Le style est sobre, refuse l'emphase, la dramatisation. Tout paraît doux et léger mais toujours avec cette petite pointe de tristesse qui est celle des souvenirs qui s'effilochent, d'une vie qui passe...


L'ile de Tove Jansson : Télérama

26 commentaires:

  1. ça donne vraiment envie!
    merci ClaudiaLucia et bon week-end!

    RépondreSupprimer
  2. je ne connais d'elle que son livre de souvenirs de jeunesse que j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas lu mais là aussi ce sont, entre autres, des souvenirs de jeunesse racontés avec finesse.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup l'idée ! Pour l'instant je voyage lourd, beaucoup de au cas ou...

    RépondreSupprimer
  4. Oh je suis sûre que j'aimerais beaucoup ce recueil dont je note les références. D'abord j'aime beaucoup les nouvelles, c'est un art incisif et... léger. j'aime aussi la littérature scandinave parce que j'aime l'était d'esprit des personnes qui vivent avec humour dans un monde pas toujours facile. Ces deux voix, celle de l'enfant, celle de l'adulte mûrissante, ce sont nos voix intérieures et pour finir c'est un fait qu'il faut s'alléger pour partir sans regret

    RépondreSupprimer
  5. (Contente de te retrouver, Claudialucia)

    RépondreSupprimer
  6. Je crois bien que vous m'avez fait envie. 😊

    RépondreSupprimer
  7. J'ADORE les Moumine! pas le dessin animé mais bien les romans qui, je le crains ne sont plus lisibles par les enfants, du fait de la richesse du vocabulaire... Je déteste dire ça, ça fait vieux schnock, mais c'est juste objectif et les gosses n'y sont pour rien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense le proposer à la lecture à ma petite fille mais , en ce moment, elle rechigne face à la lecture.

      Supprimer
  8. Pas trop accroché à ce recueil. J'aime bien les Moumines et j'ai quand même noté un autre recueil de nouvelles d'elle, je lui laisse sa chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, j'ai aimé la poésie, la nostalgie qui s'en dégagent.

      Supprimer
  9. Bonsoir Claudialucia, je ne connais pas l'écrivain. Ce recueil de nouvelles pourrait faire une bonne introduction. J'ai lu sur wikipedia que l'on parlait des moumines, des trolls blancs qui me font penser à des hippopotames. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça ! On dirait des petits hippopotames !Une manière étrange de voir les trolls !

      Supprimer
  10. J'avais été un peu déçue par rapport à mes deux lectures précédentes de l'auteure, mais je compte bien lire le dernier paru "Fair-play" : http://legoutdeslivres.canalblog.com/archives/2015/09/28/32696690.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je ne peux comparer car, à part les Moumines, je ne la connaissais pas.

      Supprimer
  11. Cette " autobio" a l'air très intéressante. Je ne connais pas les Moumines mais je note cet auteur dont tu sembles avoir apprécié l'écriture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment autobio... Plutôt des bribes de souvenirs. Oui, une belle écriture.

      Supprimer
  12. Ton article me donne vraiment envie de lire ce livre, moi qui pourtant ne suis pas une grande lectrice de nouvelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus... je ne suis pas une grande lectrice de nouvelles tout en reconnaissant que c'est un art difficile. Et quand elles sont réussies, alors je peux les aimer.

      Supprimer
  13. Je ne la connais pas et je lis peu de nouvelles, mais je feuilletterai ce recueil à l'occasion.

    RépondreSupprimer
  14. Je suis comme toi mais j'avais envie de connaître Tove Janson autrement que pas ses livres pour enfants; Je vais bientôt aller en Finlande !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.