dimanche 28 juin 2009

Littérature et Ecosse : Marie Stuart de Stefan Zweig (2)




Lors de mon séjour à Edimbourg, j'ai visité la maison de John Knox, un des fondateurs les plus zélés de l'église protestante en Ecosse. Il  dépasse, dit de lui Stefan Zweig, en intransigeance et intolérance son maître Calvin et donne à la Kirk d'Edimbourg une volonté de fer...



Voici le portrait que Stefan Zweig dresse de lui : John Knox est peut-être le type le plus accompli du fanatique religieux que l'histoire connaisse, plus dur que Luther, dont une gaîté intérieure venait du moins de temps en temps animer l'esprit, plus austère que Savonarole, dont il n'a pas l'envolée éclatante et illuminée du mystique.(...)
Tous les dimanches, avec sa barbe de fleuve, tel Jéhovah, il occupe la chaire de Saint Gilles et vomit sa haine et ses malédictions sur ceux qui ne sont pas de son avis. (...) 
De sa chaire, Knox entonne des chants de triomphe lorsque le jeune François II, l'époux de Marie Stuart, meurt d'un abcès purulent à l'oreille, "cette oreille qui se refusa à entendre la voix de Dieu." (...)
Selon ses propres paroles, il "eût préféré voir débarquer dix mille ennemis en Ecosse que de savoir qu'on y disait une seule messe".
Quand Marie Stuart arrive en Ecosse, elle reconnaît à ses sujets une entière liberté de conscience, mais, sous la pression de John Knox, elle est obligée d'accepter la loi interdisant la messe en Ecosse. Elle se réserve, cependant, le droit de la suivre dans la chapelle privée du château de Holyrood mais le peuple excité par le prédicateur vient troubler cette célébration.
La Reine  furieuse, convoque John Knox qui sort triomphant de ce duel entre la souveraine et lui : 

"Les princes et les rois doivent obéir à Dieu, déclare-t-il. Les rois doivent être les pères nourriciers de l'Eglise et les reines ses nourrices."
- Mais votre Eglise n'est pas celle que je veux nourrir, réplique la reine.
Knox devient impoli et grossier et traite l'Eglise romaine de prostituée indigne d'être la fiancée de Dieu (...) : La croyance exige la vraie connaissance et je crains que vous n'ayez point la vraie connaissance".

Il sera désormais le plus implacable adversaire de Marie Stuart.

cheminee-maison-de-knox.1246222417.jpg

Maison de John Knox : intérieur
interieur-maison-knox.1246222437.jpg

maison de John Knox : intérieur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.