mercredi 12 août 2009

Festival off d’Avignon 2009 : Pascal Adam, Ce que j’ai fait quand j’ai compris …


La caserne des Pompiers, lieu de programmation de La Champagne-Ardennes
Je n'ai pas aimé le texte de Pascal Adam, Ce que j'ai fait quand j'ai compris que j'étais un morceau de machine ne sauvera pas le monde, qui porte sur le monde un regard noir, extrêmement pessimiste. Non que le propos soit inintéressant. Il nous dit que nous ne sommes qu'un rouage de la machine, une infime petite partie d'un tout que les politiques et les marchands de divertissements manipulent à leur gré. Mais la démonstration est à mon goût un peu lourde, donneuse de leçon, l'humour absent et l'on se dit, en quittant le théâtre, que si l'auteur critique "l'entertainement" et les gens qui nous "entertainent", avec lui, on ne risque rien sur ce plan-là!  Aucune émotion, une démonstration froide. Les différents personnages qui se succèdent sur la scène n'existent pas, n'ont pas de chair, ils sont là pour servir un discours qui nous paraît bien rebattu parfois.
Pourtant, j'ai été intéressée jusqu'au bout et je dois ceci à la maîtrise du comédien (Fabien Joubert), vraiment très bon, qui porte sur ses épaules la charge de donner vie à ce texte. Il est seul, assis, sous la lumière du projecteur, sur une scène plongée dans l'obscurité, et devient tour à tour Joseph Vronsky, Albert Pondu (le producteur), Louise Hermosure, (une femme qui n'existe que dans l'imagination de Vronsjy)... Il est  dommage que le metteur en scène -qui est aussi l'auteur de la pièce- interrompe cette performance d'acteur par la projection d'un film vidéo sans grand intérêt. Ce visionnement  ne nous apporte rien mais nous fait espérer le retour de l'acteur  - en grève, hélas! du moins son personnage - pendant trop longtemps.

Ce que j'ai fait quand j'ai compris que j'étais un morceau de machine ne sauvera pas le monde
auteur et metteur en scène :  Pascal Adam
interprète Fabien Joubert
Cie C'est la nuit
Caserne des pompiers
du 8 au 29 Juillet 2009 à 17H

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.