vendredi 10 juin 2011

Ceux que j'aime : Mes écrivains

J'ai été taguée par Armande, Mango  et Irrégulière. Trois bonnes raisons pour jouer le jeu! Il s'agit d'écrire le nom de quinze écrivains qui comptent pour moi sans réfléchir, en laissant courir mon crayon. Ce que j'ai fait. Je me suis arrêtée non parce que j'avais terminé mais parce que je me suis dit que j'avais peut-être dépassé le nombre prescrit!  Effectivement, j'en étais à trente cinq! Il m'a donc fallu élaguer ma liste (au lieu de la compléter). Quelle torture car, enfin, il est hors de question que j'abandonne mes classiques, ceux qui  accompagnent toute ma vie mais il y aussi les contemporains et puis il y les romanciers, les poètes, les dramaturges et... D'accord, d'accord, il faut choisir! Alors voilà!

Michel de Montaigne : Pourquoi? parce que c'était lui, parce que c'était moi ... et parce qu'il porte, comme chaque homme, la forme entière de l'humaine condition.
montaigne-age-1.1289659284.jpg
Molière : parce que sous le comique, le tragique, parce que sous le rire, l'Homme!
images-5.1289658622.jpg
Voltaire : parce qu'il est intolérant envers l'intolérance
images-6.1289658707.jpg
Marivaux : parce qu'il faut être trop bon pour l'être assez!
images-7.1289658733.jpg
Stendhal : parce que Julien Sorel et tous ceux qui comme lui, aujourd'hui, hier, demain, subissent le mépris au quotidien.
images-9.1289658748.jpg
Emile Zola : parce que J'accuse! les violences faites aux faibles, aux modestes, aux démunis parce que j'accuse l'exploitation de l'homme, le racisme, l'antisémistisme...
emile-zola-8.1289658195.jpg
William Shakespeare: parce que la vie n'est qu'une ombre qui passe un pauvre artiste qui s'agite et se pavane sur la scène, puis que l'on n'entend plus...
images-10.1289658762.jpg
Thomas Hardy : parce que Le retour au pays natal, Loin de la foule déchaînée, parce que Tess, parce que Jude, parce que les damnés de la terre, la femme et l'ouvrier.
hardy.1289658407.jpg
Jane Austen : parce que l'humour fait rire de l'ennui, de la tristesse, de la pauvreté,  bref! de la médiocrité,  parce que sous l'apparente légèreté, la gravité.
images-12.1289658849.jpg
Steinbeck : parce que Tendre jeudi et Les raisins de la colère, parce que la tendresse avec les humbles et l'humour qui illumine tout.
images-13.1289659205.jpg
John  Irving : parce que Garp et Owen, parce que la musique triste et angoissante de la vie
images-14.1289659222.jpg
Joyce carol Oates : parce que la force  intérieure de ses personnages, la violence de la dénonciation de ceux qui détiennent l'argent donc le pouvoir.
jco7a1287249785.1289659126.jpg
Javier Cercas:  parce que il sait parler de ces moments inconcevables lors desquels la civilisation tout entière dépend d’un seul homme.
ercas.1289658212.jpg
George Semprun : parce que dans les camps de la Mort, l'Esprit a continué à lutter et parce que l'on trouve des raisons de vivre au milieu de la noirceur.
semprun-jorge.1289660369.jpg
Chadorrt Djavan : pour sa dénonciation des violences faites aux femmes.
chahdortt-djavannarton1455.1289658154.jpg
Gérard de Nerval parce que  mon luth constellé porte le soleil noir de la mélancolie.. et parce que Aurélia et Les Filles du feu
250px-g_c3_a9rard_de_nerval.1289658017.jpg






Guillaume Apollinaire :  parce que  un soir de demi-brume à Londres...
guillaume-apollinaire-4.1289658245.jpg
Jules Supervielle :  parce que La petite fille de la haute mer et parce que la terre est une quenouille que filent la lune et le soleil...
supervielle-11.1289660438.jpg
René Char : parce que Ne t'attarde pas à l'ornière des résultats
images-8.1289660518.jpg
George Brassens parce que la richesse de la langue, le jeu sur les mots, la beauté et l'originalité des images, la nostalgie, l'humour, la tendresse.
brassens-8.1289660447.jpg
et puis tous les écrivains bien-aimés que je n'ai pu citer ou ceux que je suis en train de découvrir en espérant qu'ils deviendront aussi grands pour moi que ceux qui figurent déjà dans mon panthéon littéraire.


6 commentaires:

  1. J'ai vu sur ton ancien blog (toujours inscrit dans mon GR) que tu avais fini de récupérer Montaigne et Shakespeare, et , oui, ils le méritent! beaucoup de classiques dans ta liste... ou bien ils le deviendront! ^_^

    RépondreSupprimer
  2. @ Keisha : je ne supprimerai mon ancien blog qu'après avoir tout transféré! C'est vrai, j'ai choisi de ne pas sacrifier les classiques mais cela ne signifie pas que je n'aime pas les contemporains!

    RépondreSupprimer
  3. Dans ta liste "y a rien à jeter" comme dit la chanson
    je partage tes amours de A à Z, après il n'y a que l'ordre qui diffère et puis j'essaierai d'y caser Proust
    mais on est d'accord sur le premier de la liste !

    je suppose que tu as peiné avec tous tes cartons, quand pends tu la crémaillère ??

    RépondreSupprimer
  4. & dominique : je peine, je peine! et j'espère que celui-là aussi ne va pas trop bugger et m'envoyer des spams!! La crémaillère n'est pas pour demain!Hélas! mais j'avance!
    Pour le moment, dans les nouveaux billets je maintiens 'Mes citations' et 'les Dimanches poétiques'. Il faut aussi que je me remette à faire des comptes rendus de nouvelles lectures. Sinon je vais être en retard!!

    RépondreSupprimer
  5. La petite fille de la Haute Mer est une de mes nouvelles favorites depuis mon enfance... Elle ne me quitte pas..Et quel poète "et ces murs, c'est ma peau à distance"...

    RépondreSupprimer
  6. @ Océane : je partage ton enthousiasme! Quel poète! Et que c'est beau et triste les mots qu'ils trouvent pour parler de la solitude et de la mort dans La petite fille de la haute Mer.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.