mercredi 28 septembre 2011

Chabouté : Tout seul


 Tout seul, bande dessinée de Chabouté, est un petit bijou d'émotion, de poésie, de beauté, de tendresse, d'espoir. .. Si vous n'avez pas encore lu cette BD, faites-le vite! Et si vous ne deviez en lire qu'une dans votre vie, que ce soit celle-là!

Cet album est presque sans paroles, les personnages qui y vivent sont soit des marins taciturnes, soit un solitaire, séparé de la civilisation, prisonnier volontaire dans un phare en pleine mer. Le dessin en noir et blanc, jouant sur le lumières de la nuit et du jour,  prend alors toute son importance, c'est lui qui raconte tout ce qui n'est pas dit, c'est pourquoi il faut être attentif aux moindres détails, et il est fantastique. Les variations des points de vue nous permet une approche toujours renouvelée de l'histoire. Nous sommes oiseaux et nous nous laissons porter par le vent pour nous poser sur la lanterne du phare, poisson dans un bocal nous contemplons la solitude d'un autre être, solitude qui n'a d'égale que la nôtre, marin, nous essayons de percer le mystère du phare..  A cela s'ajoutent les variations des cadrages, d'un gros plan qui éveille en nous la curiosité à un plan d'ensemble qui nous révèle la réalité…  Le dessinateur joue ainsi sur le mystère, éveille notre imagination. Chabouté suggère aussi le mouvement par le procédé cinématographique  d'un plan fixe qui permet de voir s'éloigner le bateau ou au contraire de le voir se rapprocher, venant droit sur nous, pour créer l'impression de durée dans le temps. Car l'histoire a un rythme, celui de la lenteur, de l'égalité des jours qui se traînent et se ressemblent, sauf quand survient un évènement, quand il y a irruption de la vie dans le quotidien.


Et puis il y a la poésie de l'image et du sens. On y voit l'importance des mots qui peuvent aider à vivre, enflamment l'imagination, permettent de se projeter dans un autre univers et d'oublier un instant les souffrances du présent. Mais l'on apprend aussi que l'imagination ne suffit pas et que vivre c'est aussi se confronter au réel. Le monde a, en soi, tant de beautés dépassant l'imagination qu'il faut aller au devant de lui, même si cela requiert force et courage. C'est la belle leçon de cet album qui, pour recéler des trésors  d'émotion, est cependant sobre et pudique comme le sont les personnages. Car la livre est  une belle histoire de solidarité et d'humanité. Aussi bourru soit-il le capitaine est un homme profondément honnête et généreux, quant au marin, c'est lui qui va détenir la clef de la liberté et ouvrir la porte au reclus pour une nouvelle naissance.



8 commentaires:

  1. Qui a été à la biblio hier ? Qui est revenue avec une BD Chabouté? je te laisse deviner...

    RépondreSupprimer
  2. @ Clara : Je crois que j'ai deviné! j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi. j'irai te lire!

    RépondreSupprimer
  3. depuis le temps que j'en entends parler, va falloir que je m'y mette sérieusement!!! (trop fort que ce soit toi qui me fasse sauter le pas!!)

    RépondreSupprimer
  4. Curiosité titillée précédemment par wens, et renforcée par ton billet : Chabouté me tente doublement !

    RépondreSupprimer
  5. lasardine : j'en suis ravie surtout que je ne suis pas une spécialiste des BD et que je me rends compte de ce que je rate! Moi aussi il faut que je m'y mette sérieusement!

    RépondreSupprimer
  6. Lireaujardin : Bien sûr, c'est Wens qui me l'a fait découvrir.

    RépondreSupprimer
  7. "Mais l'on apprend aussi que l'imagination ne suffit pas et que vivre c'est aussi se confronter au réel".ça c'est bien vrai ! Je note, puisque si on ne lit qu'une BD, il faut que ce soit celle-ci (!) mais le thème me plait, le concept (sans écrit) aussi et donc, je vais de ce pas tenter de la trouver à la BM. Bonne journée, tentatrice !

    RépondreSupprimer
  8. je ne connais pas celle ci mais toutes celles que j'ai lu étaient excellentes
    la bibli de lyon n'est pas du tout au top question BD et j'en attrape une de temps en temps quand je peux

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.