dimanche 25 septembre 2011

René Char : L'automne! Ecoute, mais n’entend pas

L'automne de Tom Thomson, peintre canadien

L'automne! Le parc compte ses arbres bien distincts. Celui-ci est roux traditionnellement; cet autre fermant le chemin est une bouillie d'épines. Le rouge-gorge est arrivé, le gentil luthier des campagnes. Les gouttes de son champ s'égrènent sur le carreau de la fenêtre; dans l'herbe de la pelouse grelottent de magiques assassinats d'insectes. Ecoute, mais n'entend pas.


Alex : Mot-à-mots Alinea66 : Des Livres... Des Histoires... Anne : Des mots et des notes Azilis : Azi lis Bénédicte : pragmatisme Cagire : Orion fleur de carotte Chrys : Le journal de Chrys Ckankonvaou : Ckankonvaou Claudialucia : Ma librairie Daniel : Fattorius Edelwe : Lectures et farfafouilles Emmyne : A lire au pays des merveilles Ferocias : Les peuples du soleil George : Les livres de George Hambre : Hambreellie Herisson08 : Délivrer des livres? Hilde : Le Livroblog d'Hilde Katell : Chatperlipopette L'Ogresse de Paris : L'Ogresse de Paris L'or des chambres : L'Or des Chambres La plume et la page : La plume et la page Lystig : L'Oiseau-Lyre (ou l'Oiseau-Lire) Mango : Liratouva MyrtilleD : Les trucs de Myrtille Naolou : Les lectures de Naolou Océane : Oh ! Océane ! Pascale : Mot à mot Sophie : Les livres de Sophie Wens : En effeuillant le chrysanthème  Yueyin : Chroniques de lectures

8 commentaires:

  1. Méfiez-vous!
    pas si gentil que ça le rouge-gorge qui défend hargneusement son territoire!
    Bel hommage à la nature qui tarde un peu, ici, à prendre ses ors et ses pourpres automnaux.

    RépondreSupprimer
  2. @ Fransoaz : Science contre poésie!
    Chez nous aussi à Avignon, pas de teintes pourpre et or pour célébrer l'automne.

    RépondreSupprimer
  3. Belle évocation de l'automne ! En Bretagne, il n'y a pas non plus beaucoup de teintes automnales :)

    RépondreSupprimer
  4. Vous êtes bien pressées, il est encore un peu tôt pour les pourpres.

    RépondreSupprimer
  5. A Aymeline : Il paraît qu'il fait une chaleur exceptionnelle pour un mois de septembre! C'est par nostalgie que j'ai publié ce beau poème de Char!

    RépondreSupprimer
  6. @ Aifelle : mais c'est vrai ça! Qu'avons-nous à être si pressées?

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique illustration !

    Celui qui écoute, mais n'entend pas, est sans doute sourd.
    Celui qui entend, mais n'écoute pas, est sûrement président.

    Merci pour la découverte de Tom Thomson et bonne semaine à l'écoute de la nature
    Bises
    Tilia

    RépondreSupprimer
  8. @ Tilia;
    belel phrase qui est tout à fait actuelle!
    Tom Thompson découvert au Québec, au musées des Beaux -Art de Montréal.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.