dimanche 23 octobre 2011

Christian Bobin : petites filles…


2989156856_0d8d57a1cc.1225555777.jpg

"Petites filles, petites filles, celles qui vous ont donné le jour ressemblent à des reines. Si vous saviez à quel point leur royaume est fragile, vous trembleriez de froid. Petites filles, petites filles, la vie c'est souplesse et transformation continue. Il vous faudra grandir, quitter la maison douce et apprendre comme tout le monde à danser sur le pont d'Avignon. Vous verrez : ce n'est rien de compliqué et de grave. Tombez, petites filles. Tombez, dormez, riez : plus rien n'est à craindre puisque vous avez déjà tout reçu -l'amour donné un jour, c'est pour toujours qu'il est donné."
Autoportrait au radiateur



Les troubadours de Bookworm 

Alex : Mot-à-mots; Alinea66 : Des Livres... Des Histoires...; Anne : Des mots et des notes; Azilis : Azi lis; Bénédicte : pragmatisme; Cagire : Orion fleur de carotte; Chrys : Le journal de Chrys; Ckankonvaou : Ckankonvaou; Claudialucia : Ma librairie; Daniel : Fattorius; Edelwe : Lectures et farfafouilles;  Ferocias : Les peuples du soleil;George : Les livres de George;
Hambre : Hambreellie; Herisson08 : Délivrer des livres?; Hilde : Le Livroblog d'Hilde; Katell : Chatperlipopette; L'Ogresse de Paris : L'Ogresse de Paris;L'or des chambres : L'Or des Chambres; La plume et la page : La plume et la page; Lystig : L'Oiseau-Lyre (ou l'Oiseau-Lire) Mango : Liratouva; MyrtilleD : Les trucs de Myrtille; Naolou : Les lectures de Naolou; Océane : Oh ! Océane !;  Pascale : Mot à mot;  Sophie : Les livres de Sophie; Wens : En effeuillant le chrysanthème;  Yueyin : Chroniques de lectures

4 commentaires:

  1. Ah Bobin !
    Comme souvent, quand on lit Bobin, ce sont des choses apparemment toutes simples qui ressortent, presque des évidences -mais chargées d'une telle force, humaine et poétique !

    RépondreSupprimer
  2. @ kagire : oui,j'ai refait une petite incursion dans Autoportrait au radiateur à la suite d'une autre lecture d'où cette republication...

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette très belle citation.
    Je vais me pencher sur cet "autoportrait au radiateur" qui me parait très réconfortant.

    RépondreSupprimer
  4. @ Tilia : Oui, dans ce livre, Bobin écrit alors que sa compagne est morte mais il a une tendresse avec le monde extérieur qui est douce à lire.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.