dimanche 2 octobre 2011

Federico Garcia Lorca : Chacun de nos pas sur la terre..


Claude Monet



Chacun de nos pas sur terre
mène à un monde nouveau
Nous appuyons nos pieds
sur un pont suspendu.

Il n'est pas je le sais
de route en ligne droite,
seul un grand labyrinthe
de carrefours multiples

Federico Garcia Lorca

Poème cité dans l'exposition Ponts au Palais de Papes d'Avignon





Alex : Mot-à-mots; Alinea66 : Des Livres... Des Histoires... ;Anne : Des mots et des notes; Azilis : Azi lis; Bénédicte : pragmatisme; Cagire : Orion fleur de carotte; Chrys : Le journal de Chrys; Ckankonvaou : Ckankonvaou; Claudialucia : Ma librairie; Daniel : Fattorius; Edelwe : Lectures et farfafouilles; Emmyne : A lire au pays des merveilles; Ferocias : Les peuples du soleil; George : Les livres de George; Hambre : Hambreellie; Herisson08 : Délivrer des livres?; Hilde : Le Livroblog d'Hilde; Katell : Chatperlipopette; L'Ogresse de Paris : L'Ogresse de Paris; L'or des chambres : L'Or des Chambres; La plume et la page : La plume et la page; Lystig : L'Oiseau-Lyre (ou l'Oiseau-Lire); Mango : Liratouva ;MyrtilleD : Les trucs de Myrtille; Naolou : Les lectures de Naolou ; Océane : Oh ! Océane !; Pascale : Mot à mot ;;Sophie : Les livres de Sophie Wens : En effeuillant le chrysanthème  Yueyin : Chroniques de lectures

12 commentaires:

  1. j'aime beaucoup lorca (un de mes rares bons souvenirs de cours d'espagnol où je n'étais pas très douée), je ne connaissais pas ce poème merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  2. @ Aymeline : ravie de te faire souvenir de ce qu'il y a de bon dans ton cours d'Espagnol! C'est vrai que Lorca est un beau poète.

    RépondreSupprimer
  3. Federico Garcia Lorca ! Comme j'aime ce poète. Moi aussi, cela me rappelle le lycée, j'adorais lire et relire ses poèmes, avec le plus de la musicalité de la langue espagnole !

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ! Je l'ai eu au Bac avec La Monja gitana, ce qui m'a valu un 18 ! Et je l'aime aussi chanté par Paco Ibanez... Mais je viens de m'apercevoir que je n'ai plus de livres de lui, même pas mes livres d'espagnol... Internet est là mais ce n'est pas pareil ! Bises...tardives ! Tes choix de photo sont toujours ad hoc et magnifiques !

    RépondreSupprimer
  5. @ Cagire : et quelle chance de pouvoir le lire avec la belle sonorité de la langue espagnole

    RépondreSupprimer
  6. Un 18 au bac! c'est un bon souvenir effectivement! Je ne l'ai jamais entendu chanté par Paco Ibanez.
    Merci pour les illustrations. C'est vrai que la peinture est une autre de mes passions

    RépondreSupprimer
  7. J'aime la poésie de Fédérico Lorca et moi aussi je l'ai entendu par Paco Ibanez, mais sans comprendre hélas. Quant à Claude Monet, tu sais à quel point j'aime Giverny et sa peinture.

    RépondreSupprimer
  8. @ Aifelle : oui, Giverny , tu en parles souvent dans ton blog et tu nous as montré de belles photos. Au festival de polar de Villeneuve c'est Wagner avec Les Nympheas noirs qui a obtenu le prix des lecteurs.

    RépondreSupprimer
  9. Petit poeme bien riche en pensees!

    RépondreSupprimer
  10. La difficulté du choix, toutes les possibilités qui s'offrent à nous et la fragilité de la vie.

    RépondreSupprimer
  11. Le pont suspendu de Garcia Lorca réveille en moi le souvenir de celui de mon enfance qui enjambait le Rhône entre Avignon et la Barthelasse.
    Le balancement du tablier et les planches disjointes (parfois manquantes) des passages piétonniers, entre lesquelles on apercevait en contrebas les remous du courant, ajoutaient à ma terreur de devoir traverser ce pont le long de la rambarde à claire-voie.

    Le petit pont de Monet, en comparaison, est un rêve paradisiaque !

    RépondreSupprimer
  12. # Tilia : Tu as connu le pont suspendu! Moi non, je suis arrivée bien après à Avignon. Oui à côté et même sans comparaison le pont de Monet est paradisiaque?

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.