samedi 10 mars 2012

Claude Roy : Elle est venue la nuit..

 

Georges Braque : Les oiseaux


Elle est venue la nuit de plus loin que la nuit
A pas de vent de loup de fougère et de menthe
Voleuse de parfum impure fausse nuit
Fille au cheveux d'écume issue de l'eau dormante.
Après l'aube la nuit tisseuse de chanson
S'endort d'un songe lourd d'astres et de méduses
Et les jambes mêlées aux fuseaux des saisons
Veille sur le repos des étoiles confuses.

Sa main laisse glisser les constellations 
le sable fabuleux des mondes solitaires 
la poussière de Dieu et de sa création 
la semence de feu qui féconde les terres 
Mais elle vient la nuit de plus loin que la nuit
A pas de vent de mer de feu de loup de piège
Bergère sans troupeau glaneuse sans épis
Aveugle aux lèvres d'or qui marche sur la neige.
Claude Roy

14 commentaires:

  1. merci pour ce poème que je ne connaissais pas!

    RépondreSupprimer
  2. @ Aifelle : moi aussi! Les images qu'il fait vivre sont tellement belles!

    RépondreSupprimer
  3. @ miriam : contente qu'il t'ait plu!

    RépondreSupprimer
  4. J'aimais et j'aime toujours beaucoup ce poème que je retrouve avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  5. «à pas de vent de loup de fougère et de menthe»

    Ce vers prendra place dans mon petit carnet!

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  6. J'aime la nuit de Claude Roy, femme généreuse, mystérieuse et inquiétante...

    RépondreSupprimer
  7. @ mireille : le lire , c'est être invité dans un univers mystérieux entre terre et eau.

    RépondreSupprimer
  8. @ marie-Josée: Ce vers a une magie!

    RépondreSupprimer
  9. @ Fransoaz : C'est vrai : elle est à la fois séduisante et inquiétante, un peu comm ela sirène; d'ailleurs, elle est fille aux cheveux d'écume tisseuse de chanson et son univers est celui de la mer (les méduses) et du ciel (les astres).

    RépondreSupprimer
  10. Réponses
    1. De mémoire, après..aube dormante.
      Il y a ceci:
      Sa main laisse glisser les constellations
      Le sable fabuleux des astres solitaires
      La poussière de Dieu et de sa création.

      Supprimer
    2. celle ci y est

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.