jeudi 12 avril 2012

Que disent-ils de la politique? Du XVI au XVIII


 Deux citations qui me paraissent  établir des vérités très complémentaires mais que nous n'avons pas encore fait nôtres :

Montaigne : "Les lois se maintiennent en crédit non parce qu'elles sont justes, mais parce qu'elles sont lois."



Montesquieu : "Une chose n'est pas juste parce qu'elle est loi. Mais elle doit être loi parce qu'elle est juste."

8 commentaires:

  1. La deuxième me donne plus à penser que la première ...

    RépondreSupprimer
  2. Allez, demain je ramasse les copies...
    Merci pour ces réflexions qui n'ont pas vieilli!

    RépondreSupprimer
  3. je rajouterais une petite dose de Pascal pour faire bonne mesure !

    RépondreSupprimer
  4. Je connaissais ces citations, je me demande même si je n'étais tombée dessus en dissert de philo quand j'étais en term, mais elles me sont restées en tête ! Elles autorisent à déobéir, puisqu'une loi jugée injuste ne serait pas une bonne loi !

    RépondreSupprimer
  5. @ aifelle : la première du XVI siècle constate un fait (constatation qui est une critiquechez Montaigne). La seconde du XVIII siècle propose une solution.. On peut dire que le second philosophe à partir de la réflexion du premier va plus loin.

    RépondreSupprimer
  6. @ keisha : Attention c'est moi qui corrigerai la tienne!

    RépondreSupprimer
  7. @ Dominique : Oui! Pascal s'impose aussi!

    RépondreSupprimer
  8. @ George : Toute loi qui est contre la morale et qui attente à l'Humanité ne devrait pas être suivie. Ne pas obéir aux lois nazies par exemple!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.