samedi 16 mars 2013

Un livre/ Un film : Enigme n° 59





Pour les nouveaux venus : De quoi s'agit-il?

Wens de En effeuillant le chrysanthème et moi-même, nous vous proposons, le samedi, un jeu sous forme d'énigme qui unit nos deux passions : La littérature et le cinéma! Il s'intitule : Un livre, Un film.
Chez Wens vous devez trouver le film et le réalisateur, chez moi le livre et l'auteur.
Consignes :  Vous pouvez donner vos réponses par mail que vous trouverez dans mon profil : Qui êtes-vous? et  me laisser un mot dans les commentaires sans révéler la réponse pour m'avertir de votre participation. Le résultat de l'énigme et la proclamation des vainqueurs seront donnés le Dimanche.
Pendant les vacances, nous arrêtons le jeu Un livre/ Un film.

Enigme N° 59

Ce roman noir est écrit en 1935 par un écrivain américain, issu lui -même d'un milieu pauvre, et qui a fait toutes sortes de métiers pendant la Grande Dépression avant de devenir scénariste à Hollywood. Il sait donc ce que signifie la misère et l'exploitation quand il met en scène ses personnages obligés de gagner leur vie en servant de divertissement aux autres.


-Qu'est-ce que tu penses des derbys? lui demandai-je
- C'est un moyen de plus d'avoir notre peau, répondit-elle.
Le coup de sifflet nous fit repartir....
Il y a plus de cent personnes ici, ce soir, dis-je.
G. et moi nous ne dansions pas. J'avais passé mon bras autour de ses épaules et elle me tenait par la taille et, ainsi enlacés, nous marchions. C'était permis. Durant la première semaine il fallait danser, mais après c'était inutile. On nous demandait seulement de rester continuellement en mouvement.

23 commentaires:

  1. Bonjour Claudialucia, c'est l'indice de Wens (sur l'actrice) qui m'a fait trouvé tout de suite. Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est gentil le Wens, tu ne trouves pas?

      Supprimer
  2. Bonjour Claudia.Là c'est évident,un bouquin très fort et un écrivain qui publia pas mal de nouvelles noires et d'autres romans excellents,comme souvent un peu délaissés par rapport à celui-là.Dans ma galerie des écrivains de référénce.A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, c'est vrai que je ne connais que celui-là de cet écrivain! Mais quel bouquin. je viens de le relire, il est toujours "coup de poing".

      Supprimer
  3. C' est fou comment quelques mots peuvent déclencher immédiatement le déroulement d' un film. Mais je n' ai pas lu le roman: voilà quelque chose à faire! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Marrant! Le passage que tu cites m'a tout de suite donné le titre du film!!! Il y a vraiment de super indices!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est un moment clef du roman (et du film, bien sûr!)

      Supprimer
  5. j'ai trouvé j'ai trouvé pour une fois
    un marathon déjanté et mortel

    RépondreSupprimer
  6. La derniere phrasea vendu la meche. Pour une fois j'ai trouve, c'est rare. Tiens je vais lire le livre que je n'ai jamais lu. Bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture mais qui secoue! bon week end!

      Supprimer
  7. J'ai tout de suite compris de quel livre il s'agissait. Atroce ce bouquin. Je ne retrouve pas le nom de l'auteur. Je ne connais pas le film non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de revoir le film en version française et il m'a déçue; je ne sais si c'est parce que le doublage est mauvais ou si le film lui-même est en cause. Par contre à la relecture le roman tient le choc.

      Supprimer
  8. Première fois que je trouve avant d'avoir terminé de lire l'extrait. C'est dire si ce roman m'a marquée ! En fait c'est surtout le film vue étant gamine que j'ai en tête. Les images sont encore très présentes. Et les deux acteurs principaux m'ont fait pleurer pendant bien longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Oui, je crois que c'est un récit que l'on ne peut oublier.

      Supprimer
  9. Rapide passage au cyber café, je suis frustrée de ne pas avoir le temps de jouer. A supposer que j'aie récupéré mon ordinateur, je ne jouerai pas non plus samedi prochain, je serai au salon du livre. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours ton problème d'ordinateur! Effectivement ce doit être frustrant d'être obligée d'aller au cyber café. Courage! Mais le salon du livre va compenser les ennuis! Bon week end.

      Supprimer
    2. Aifelle, sans ton petit mot chez Wens, moi je suis perdue ! Vivement que tu reviennes !!! Courage pour l'ordi et bon Salon ! :)

      Supprimer
  10. Merci Claudia, avec l'extrait ça a fait tilt ! Voilà un film qui m'a marquée longtemps ! Mais je ne connais pas du tout le livre ! J'ai laissé un mot sous le chapeau de Humphrey !!! :D

    RépondreSupprimer
  11. Réponses
    1. Hum? que veux-tu dire? avec Wens on s'est creusé les méninges pour comprendre le jeu de mot mais en vain!

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.