samedi 1 février 2014

Un livre/ Un film : Enigme 85




Wens de En effeuillant le chrysanthème et moi-même, nous vous proposons, le 1er et le 3ème samedi du mois, un jeu sous forme d'énigme qui unit nos deux passions : La littérature et le cinéma! Il s'intitule : Un livre, Un film. Chez Wens vous devez trouver le film et le réalisateur, chez moi le livre et l'auteur.

Chez Eeguab, le 2ème et 4ème samedi du mois vous trouverez l'énigme sur le film et le livre

Consignes :  Vous pouvez donner vos réponses par mail que vous trouverez dans mon profil : Qui êtes-vous? et  me laisser un mot dans les commentaires sans révéler la réponse pour m'avertir de votre participation. Le résultat de l'énigme et la proclamation des vainqueurs seront donnés le Dimanche.

Samedi 8 Février la prochaine énigme, N° 86, aura lieu chez Eeguab.


Enigme 85

Le roman que vous avez à découvrir est devenu un classique de la littérature allemande. Publié en 1810, il raconte une histoire vraie qui s'est déroulée au XVI siècle. Son auteur a été rejeté de son temps et son oeuvre brutale, violente, qui met en scène des personnages hors norme, a choqué ses contemporains.


Il raconta ensuite à Lisbeth sa femme, en suivant point par point les détails, il  lui déclara qu'il était tout à fait résolu en appeler la justice de son pays et il eut la joie de voir qu'elle approuvait ce projet de toute son âme. Elle dit en effet  que plus d'un autre voyageur, peut-être moins endurant que lui, passerait encore par ce château et que ce serait faire une oeuvre pie que d'en finir avec de pareils désordres; enfin qu'elle saurait bien réunit le montant des frais que causerait la conduite du procès. Il l'appela sa vaillante compagne, passa dans la joie ce jour et le lendemains auprès de ses enfants, et, aussitôt que ses affaires lui donnèrent un moment de liberté, il se mit en route pour Dresde afin de déposer sa plainte au tribunal.

11 commentaires:

  1. Je séchais chez toi, mais grâce au film, j'ai trouvé tout de suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'on parle beaucoup du film en ce moment!

      Supprimer
  2. De cet auteur, je ne connaissais que la pièce de théâtre où le héros est somnambule . Même que l' Orgueilleux s' était déplacé à Granville pour une représentation magique pour la jeunette que j' étais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu l'as vu! Et moi jamais! J e n'habitais pas Avignon en ce temps là!

      Supprimer
  3. Merci à Pierre Bâton, je n'ai pas vu le film ni lu le livre, j'attends demain!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'allusion au Grand G. P qui t'a mise sur la voie!

      Supprimer
  4. Je sèche complètement.......Même chez Wens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Shelbylee, on parle beaucoup du film en ce moment. L'interprète danois du personnage principal qui donne son titre au roman vient d'être nominé au César.

      Supprimer
    2. Merci pour l'indice, mais je n'avais pas vu les nominations aux César et j'essaye de ne pas regarder sur le net, pour conserver la magie du jeu ! Mais, j'aime beaucoup cet acteur !

      Supprimer
  5. L'adaptation cinéma est récente! j'ai trouvé le film bien différent du livre, trop contemplatif à mon goût. Une autre de ses nouvelles a été mise en scène par Rohmer, il y a... longtemps! Dans ma période théâtre, j'avais aussi lu deux ou trois pièces. Un grand rôle pour un de nos plus célèbres comédiens.

    RépondreSupprimer
  6. Merci Dominique pour tous ces indices. Et oui, un de nos plus célèbres comédiens français des débuts du festival d'Avignon a interprété un personnage de cet auteur romantique. Le roman se déroule entre la Saxe et le Brandebourg et le film a été transposé dans les Cévennes.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.