mercredi 19 mars 2014

Alfred de Musset : A la mi-Carême





Pour La poésie du Jeudi d'Asphodèle, (que je publie toujours un mercredi, non par esprit de contradiction mais pour pouvoir donner mon lien à Aspho avant le soir) un poème d'Alfred de Musset bien de saison dont voici les trois premières strophes :

A la mi-Carême

Le carnaval s'en va, les roses vont éclore ;
Sur les flancs des coteaux déjà court le gazon.
Cependant du plaisir la frileuse saison
Sous ses grelots légers rit et voltige encore,
Tandis que, soulevant les voiles de l'aurore,
Le Printemps inquiet paraît à l'horizon.

Du pauvre mois de mars il ne faut pas médire ;
Bien que le laboureur le craigne justement,
L'univers y renaît ; il est vrai que le vent,
La pluie et le soleil s'y disputent l'empire.
Qu'y faire ? Au temps des fleurs, le monde est un enfant ;
C'est sa première larme et son premier sourire.

C'est dans le mois de mars que tente de s'ouvrir
L'anémone sauvage aux corolles tremblantes.
Les femmes et les fleurs appellent le zéphyr ;
Et du fond des boudoirs les belles indolentes,
Balançant mollement leurs tailles nonchalantes,
Sous les vieux marronniers commencent à venir.












28 commentaires:

  1. Cette année fait mentir Musset, mars est presque en été!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'exagérons pas! Chez nous, c'est un printemps précoce, rien de plus!

      Supprimer
    2. je persiste : 20° à Créteil c'est quand même très chaud pour mars!

      Supprimer
    3. Juste un effet du réchauffement climatique...

      Supprimer
  2. Oh la la, ce poème, je crois bien que je le connaissais quand j'étais petite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi! Est-ce qu'ils apprennent autant de poèmes que nous les écoliers de maintenant? Je ne sais pas ma petite fille est encore en maternelle et mon petit fils au berceau!

      Supprimer
  3. Un mois d'avance dans les jardins, en fait il faudrait un poème sur le mois d'avril !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a! Mais bon, on attend encore un peu!

      Supprimer
  4. Coucou Claudialucia
    Quel jeudi-poésie agréable pour fêter ce Printemps
    J'ai dû apprendre aussi cette poésie quand j'étais jeune...
    L'an dernier, on a eu tellement froid et mauvais temps longtemps, qu'on mérite bien cette avance qui redonne le moral et le sourire.
    Bon jeudi et gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me souviens combien il faisait mauvais partout !

      Supprimer
  5. Merci d'accueillir si joliment le printemps en poésie ! ¨¨*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Agréable de se dire que l'on est au printemps!

      Supprimer
  6. Voilà un poème appris par coeur autrefois, aujourd'hui j'aurai un penchant pour la glycine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La glycine et le lilas et le mimosa et ... et ... parmi mes fleurs préférées!

      Supprimer
  7. Quel jolis poème de saison. Un souffle d'air fraix viens de passer :) Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, au temps des fleurs le monde est un enfant.. des vers que j'aime bien.

      Supprimer
  8. Relire Musset, quel bon moment. Vraiment ces pages poésie sont formidables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très agréable de passer de l'une à l'autre!

      Supprimer
  9. Que Musset était méconnu et mal-aimé ! C'est pourtant très beau ce qu'il a écrit en poésie ! "C'est son premier sourire et sa première larme"... Mars ressemble à avril cette année, certes mais il y a encore cette frilosité, le matin...
    Merci pour ce choix et tes photos sont magnifiques, quel beau lilas et la dernière est une glycine non ? ça fleure bon sur ta page...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dernière est une glycine "creusoise" dans la région où habite ma fille.

      Supprimer
  10. On accueille le printemps en poésie, c'est parfait :)

    RépondreSupprimer
  11. il y a beaucoup d'images dans ce poème
    j'aime "Balançant mollement leurs tailles nonchalantes"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sonorités de ce vers sont remarquables.

      Supprimer
  12. J'aime ces mots délicats de tendresse pour cette magnifique saison, le printemps

    RépondreSupprimer
  13. Le jour s'y prêtant bien j'ai eu envie ce matin de te déposer mon petit poème qui ne vaut pas le talent d'Alfred, mais que les enfants auraient sans doute eu moins de mal à retenir !!! J'ai appris ce poème en son temps ;) Faut avouer qu'il était un peu compliqué je préférais de loin les fables de La Fontaine, mais cela ne veut pas dire qu'aujourd'hui je n'apprécie pas ;)

    Voici enfin le printemps

    Je reviens d’un long voyage

    A bord de mon petit nuage

    Je suis allée cueillir quelques fleurs

    Pour t’en faire un bouquet de bonheur

    Un bouquet qu’il te faudra entretenir

    Pour ne pas le laisser mourir

    Le printemps c’est douceur

    Le printemps c’est couleur

    Je te le souhaite porteur

    De toutes ces saveurs.

    Bises amicales Claudia et bon week-end!!!

    Domi.

    http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2014/03/20/pauvre-tu-tlaisses-aller-poesie-du-jeudi-chez-asphodele/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des mots simples pour célébrer la joie du printemps.

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.