vendredi 14 novembre 2014

Enigme du samedi 102 : Un livre/Un film

Logo claudialucia /Wens Enigme du samedi Un livre/un film
Enigme du samedi : un livre/un film

Un  livre/un film

Pour ceux qui ne connaissent pas Un Livre/un film, notre énigme du samedi, je rappelle la règle du jeu.

Wens de En effeuillant le chrysanthème et moi-même, nous vous proposons, le 1er et le 3ème samedi du mois, et le 5ème pour les mois avec cinq samedis, un jeu sous forme d'énigme qui unit nos deux passions : La littérature et le cinéma! Il s'intitule : Un livre, Un film. Chez Wens vous devez trouver le film et le réalisateur, chez moi le livre et l'auteur. Eeguab ne nous relaiera pas cette année mais nous le remercions de tout le travail accompli l'année dernière.

Consignes  

Vous pouvez donner vos réponses par mail, adresse que vous trouverez dans mon profil : Qui suis-je? et  me laisser un mot dans les commentaires sans révéler la réponse pour m'avertir de votre participation. Le résultat de l'énigme et la proclamation des vainqueurs seront donnés le Dimanche

Prochain rendez-vous

Donc rendez-vous  le cinquième samedi du mois :  le 29 Novembre

Enigme 102

Aujourd'hui l'énigme du samedi est plus complexe, du moins à mon avis, parce qu'il ne s'agit pas d'une adaptation d'un roman mais de deux oeuvres, Roman et film, portant le même titre, traitant du même sujet,  un fait divers qui eau lieu à la fin du  XVIIIème siècle. Le film comme le roman ont pour base un Mémoire rédigé entre 1801 et 1806 par un médecin. Wens vous donnera les détails pour trouver le réalisateur français et le film. Ici, je vous donne un extrait du texte du romancier américain qui s'est intéressé à ce fait divers et à ses répercussions philosophiques quant à la nature de l'homme et au rôle de l'éducation. Quel est le titre de du roman? Le nom du romancier et si possible le nom de l'auteur du Mémoire?


Un soir d'automne, alors que les premières averses de la saison éparpillaient les feuilles au pied des arbres tel un tapis de billets, les branches luisant d'un noir éclat sur un ciel diminué, des chasseurs du village de…, qui rentraient chez eux, bredouilles et transis, aperçurent une silhouette humaine dans la pénombre devant eux. C'était, semblait-il, un enfant; un garçon. Il était entièrement nu et indifférent au froid.absorbé par quelque tâche-il essayait de casser des noix entre deux pierres, comprirent bientôt le chasseurs-, il ne les vit pas approcher.

22 commentaires:

  1. Fastoche! Je profite que ton billet paraisse en avance?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien sûr! Je l'ai programmé vendredi par erreur!

      Supprimer
  2. Je sais ! Pas difficile du tout, il faut juste que je retrouve l'auteur parmi mes lectures...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon erreur vous permet de prendre de l'avance! Mais du coup, à cause de moi, c'est Wens qui est en retard!

      Supprimer
  3. Suis pas en état de réfléchir le soir ; je reviens demain matin ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A demain! Wens sera prêt lui aussi! Je me suis trompée de jour.

      Supprimer
  4. J'ai trouvé tout de suite le film et le metteur en scène. Mais sans la Toile je n'aurais pas retrouvé le nom du médecin et j'ignorais que cet écriavain américain, déjà adapté au cinéma, avait écrit la-dessus, assez récemment, je crois. Merci et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  5. Bravo! Effectivement, je pensais que le film serait plus facile que le livre. Réponse dimanche.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Claudialucia :-)
    J'ai une petite idée :-)
    Jamais lu cet auteur d'ailleurs :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup l'auteur, du moins les livres que j'ai lus de lui. Excellent!

      Supprimer
  7. Heureusement qu'il y avait le film pour me faire trouver. J'ignorais qu'il y avait eu un roman. Et pour une fois je ne suis pas en retard ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait il y a eu d'autres d'écrits autour de ce fait divers. Et tous ont pour point de départ le mémoire du médecin.

      Supprimer
  8. Facile ... le nom du réalisateur s'impose tout de suite en lisant ton billet :-)) Il n'y a plus qu'à tirer le fil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile le nom du réalisateur mais c'est vrai que le roman et le mémoire sont peut-être moins connus.

      Supprimer
  9. Bonjour Claudialucia, j'espère qu'il n'est pas trop tard pour donner les réponses. Oui, avec les indices de Wens, c'est facile (enfin je crois). Il y a une expo sur le réalisateur à Paris en ce moment. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, tu n'es pas en retard, c'est l'énigme du samedi parue vendredi par je ne sais quelle étourderie de ma part.

      Supprimer
  10. l'énigme a paru en avance! la nuit a porté conseil je crois que j'ai trouvé. Avec le mot de Dasola je crois que j'ai vraiment trouvé!

    RépondreSupprimer
  11. C'est l'expo sur le réalisateur qui t'a mise sur la voie, je suppose.

    RépondreSupprimer
  12. La prof de philo nous avait montré le film. Et je suis comme tout le monde, j'avais zappé l'existence d'un romancier américain dans l'histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, pour un prof de philo, ce fait est d'importance!

      Supprimer
  13. bon et ben pour une fois j'ai trouvé ! c'est pas souvent alors je vais arroser ça avec une tasse de thé

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.