mardi 25 novembre 2014

Katarina Mazetti : Le Viking qui voulait épouser la fille de soie/ Monique Lévi-Strauss : Une enfance dans la gueule du loup




                         Le Viking qui voulait épouser la fille de soie de Katarina Mazetti

Ce roman historique conte la rencontre entre deux civilisations, l'une occidentale et nordique, celle des Vikings, rude et frustre et celle, orientale, raffinée, de la famille d'un marchand de soie à Kiev. 

Nous sommes en Suède au Xème siècle. Un constructeur de bateau, Sabjörn, vit seul dans une ferme avec ses deux fils, Svarte et Kare, ne pouvant se consoler de la disparition de sa femme dont il n'a pu retrouver la trace malgré ses recherches. Il se laisse aller, ne gère plus ses biens et crée, par son favoritisme envers l'un, une rivalité voire un antagonisme entre les deux frères.
A Kiev, Milka, jeune fille habituée au luxe vit dans une riche demeure avec son frère Radoslav qui veut devenir soldat. Elle est entourée de ses deux esclaves : Petite Marmite et Poisson d'Or. Lors d'un de ses voyages, le père des deux jeunes gens est tué et Kiev tombe au mains des pillards. Milka et Radoslav se sauvent en montant à bord du navire viking. C'est le début d'un changement complet et irréversible pour Milka, son frère et ses esclaves. Milka épousera l'un des deux frères viking et doit s'habituer aux moeurs de ces barbares nordiques. C'est aussi le commencement de nombreuses aventures à découvrir!

Ce que j'en pense :
Ce roman est bien documenté et nous fait pénétrer dans la vie quotidienne des vikings, leurs conditions de vie, la place des femmes dans le foyer, leurs coutumes et leurs voyages. Nous y découvrons de nombreux détails intéressants. Les personnages sont vivants et nous les suivons avec plaisir dans leurs tribulations. Ce n'est pas un grand roman mais un livre qui se lit avec plaisir et nous apprend beaucoup sur ce peuple.

Une enfance dans la gueule du loup de Monique Lévi-Strauss




Ce livre n'est pas un roman mais un témoignage que Monique Lévi-Strauss entreprend bien des années après les faits pour raconter l'histoire qui a été la sienne et aussi peut-être pour exorciser ses démons et faire la paix avec ses parents - et surtout son père-  qu'elle juge sévèrement.

"Le récit de mon enfance de mon adolescence peut se lire comme un document. Le destin singulier d'une enfant belge de mère juive, à qui on impose de vivre en Allemagne sous le Troisième Reich".

Son père, en effet, l'envoie une première fois en Allemagne en 1938 pour apprendre une langue étrangère malgré l'opposition de sa famille maternelle qui, entourés de réfugiés persécutés par les nazis,  connaît bien la situation et les dangers qu'encourt un enfant belge de mère juive à cette époque.. Le père récidive quand pour honorer son contrat de travail en Allemagne il installe toute sa famille  là-bas dès la fin de 1939. Monique, son frère et sa mère seront alors coincés là-bas pendant toute la durée de la guerre, le père étant emprisonné lorsque l'Allemagne envahit la Belgique. On ne sait pas trop comment la mère fait pour s'en sortir mais elle vit dans l'angoisse demandant même à sa fille, catholique, de la baptiser.

Ce que j'en pense :
J'ai été intéressée par ce document d'une expérience absolument incroyable et la description de la vie quotidienne pendant la guerre vue par cette lycéenne lucide et consciente du danger. Je me suis intéressée aussi à sa vie après la guerre, ses études de médecine, à New York et surtout à Paris, aux rencontres qu'elle fait avec des intellectuels de l'époque… Un grand merci à Aifelle pour la découverte de ce livre.


Et voilà deux livres en un seul billet! j'ai décidé de venir à bout de mon retard!

25 commentaires:

  1. Tu as bien raison de regrouper... rien ne nous oblige à parler de tous les livres, mais on aime bien avoir ton avis ! ;-) Ceci dit, le premier ne me tente pas trop, et je pense chercher le deuxième tranquillement en bibliothèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai tellement de retard que j'ai décidé de temps en temps de regrouper les livres et d'en parler plus rapidement.

      Supprimer
  2. Ton analyse des deux romans incite a les lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont tous deux un intérêt mais très différent.

      Supprimer
  3. les vikings, pourquoi pas? En revanche le second m'intéresse beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le second raconte une histoire incroyable; ce n'est pas littérairement qu'il m'a intéressée mais comme témoignage.

      Supprimer
  4. C'est vrai qu'Aifelle nous avait tous accrochés avec le Levi-Strauss, je pense que je le lirai aussi, vu que tu as l'air d'avoir aimé ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui m'a frappée c'est que ces femmes étrangères et juive pour l'une aient pu vivre dans l'Allemagne nazie dans l'angoisse mais sans être arrêtées. Finalement leurs problèmes sont les mêmes que ceux que rencontre la population allemande.

      Supprimer
  5. J'attends la sortie en poche de celui sur les Vikings qui me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là est à moi; Je peux te le prêter!

      Supprimer
    2. Ah mais tu m'intéresses là... dis-moi comment tu veux procéder... Je peux t'envoyer lors du retour le Pouy si tu veux le lire ;-)

      Supprimer
    3. Tu m'envoies ton adresse. Tu trouveras mon mail dans Qui suis-je? En haut de la page. Le Pouy, oui, pourquoi pas? merci!

      Supprimer
    4. Je dois aller à la bibli, si je ne le trouve pas, je t'envoie mon adresse. Si tu veux le Pouy, pas de problème, je peux te l'envoyer, tu peux me laisser ton adresse de suite sur ma messagerie. Bon dimanche :-)

      Supprimer
    5. Et voilà ! il est enfin lu, et chroniqué ;-) De retour bientôt chez toi donc. Bon we !

      Supprimer
  6. Les Vikings, ça pourrait m'intéresser, à priori j'ai sans doute du sang viking qui coule dans mes veines .. Malgré sa popularité, je n'ai pas encore lu l'auteure. Quant au deuxième, tu sais à quel point il m'a plu :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Aifelle, descendantes des Vikings : je le fais voyager si tu veux? Je t'ai renvoyé ton livre. Encore merci!

      Supprimer
  7. C'est un sacré renouvellement pour K.Mazetti (d'elle, je connais "Le mec de la tombe d'à côté") ! J'avoue que je suis tentée et que j'ai bien envie de découvrir le quotidien des vikings ... Merci pour cette présentation !

    RépondreSupprimer
  8. Même proposition qu'à Aifelle et à Margotte. Un petit livre voyageur, ça te dit?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te le disais sur mon blog, c'est une proposition adorable. Mais je viens juste de le voir à ma bibliothèque donc je préfère t'épargner le cout de l'envoi ! Mais merci beaucoup !

      Supprimer
  9. Bien évidemment le second m'attire plus! (pas de sang viking dans les veines ^_^)

    RépondreSupprimer
  10. Pour le Mazetti, je viens de vérifier, il y a 3 exemplaires à la bibliothèque, donc je le prendrai là, un peu plus tard (ça déborde !). O.K. pour le livre, je le renverrai à Miriam.

    RépondreSupprimer
  11. Oui, je connais le "ça déborde!"! Pour ton livre , oui, je me suis trop dépêchée de la renvoyer! Tant pis!

    RépondreSupprimer
  12. J'ai beaucoup aimé Une enfance dans la gueule du loup, vraiment. J'ai découvert plein de choses.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.