samedi 11 avril 2015

Un livre/Un film : énigme 110



Voici l'énigme que nous n'avons pas pu présenter la semaine dernière :  Samedi 3 Avril.

Un  livre/un film

Pour ceux qui ne connaissent pas Un Livre/un film, l'énigme du samedi, je rappelle la règle du jeu.

Wens de En effeuillant le chrysanthème et moi-même, nous vous proposons, le 1er et le 3ème samedi du mois, et le 5ème pour les mois avec cinq samedis, un jeu sous forme d'énigme qui unit nos deux passions : La littérature et le cinéma! Il s'intitule : Un livre, Un film. Chez Wens vous devez trouver le film et le réalisateur, chez moi le livre et l'auteur. Eeguab ne nous relaiera pas cette année mais nous le remercions de tout le travail accompli l'année dernière.

Consignes  

Vous pouvez donner vos réponses par mail, adresse que vous trouverez dans mon profil : Qui suis-je? et  me laisser un mot dans les commentaires sans révéler la réponse pour m'avertir de votre participation. Le résultat de l'énigme et la proclamation des vainqueurs seront donnés le Dimanche.

Prochain rendez-vous

Rendez-vous le troisième samedi du mois :  Le samedi 18 Avril

Enigme 110

Je dois le choix de ce livre (et du film) à Sybilline! Merci! Sybilline! Mais elle ne vous dira rien, non, non!
Il s’agit d’un auteur français né à la fin du XIX siècle et mort dans la première partir du XX siècle. Anarchiste, insoumis, antimilitariste, profondément anticlérical, révolté par l’injustice et l’hypocrisie bourgeoise, pourfendeur de l'antisémitisme, cet auteur qui se dresse contre toute société établie, imagine un héros à son image qui défie la loi des classes possédantes et prend le parti du peuple. Son  roman a été magistralement adapté à l’écran sous le même titre.


J’ai trois souvenirs de ma mère.
Un jour, comme j’étais tout petit, elle me tenait sur ses genoux quand on est venu lui annoncer qu’une traite souscrite par un client était demeurée impayée. Elle m’a posé à terre si rudement que je suis tombé et que j’ai eu le poignet foulé.
Une fois, elle m’a récompensé parce que j’avais répondu à un vieux mendiant qui venait demander l’aumône à la grille : « Allez donc travailler, fainéant ; vous ferez mieux. »
— C’est très bien, mon enfant, m’a-t-elle dit. Le travail est le seul remède à la misère et empêche bien des mauvaises actions ; quand on travaille, on ne pense pas à faire du mal à autrui.
Et elle m’a donné une petite carabine avec laquelle on peut aisément tuer des oiseaux.
Une autre fois, elle m’a puni parce que « je demande toujours où mènent les chemins qu’on traverse, quand on va se promener. » Ma mère avait raison, je l’ai vu depuis. C’est tout à fait ridicule, de demander où mènent les chemins. Ils vous conduisent toujours où vous devez aller.

12 commentaires:

  1. Bonjour Claudialucia, j'ai trouvé avec un peu de mal: grâce à toi, j'ai découvert le nom d'un écrivain. J'ai dû voir le film mais il y a longtemps. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Claudia. Trouvé immédiatement. Vu le film il y a longtemps. Merci.

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis beaucoup égarée ce matin avant de trouver. Comme Dasola, je découvre un auteur ; j'avais vu le film, mais mes souvenirs sont très vagues.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis toujours égarée. j'avais un nom, mais les dates ne conviennent pas.

    RépondreSupprimer
  5. ;-) Sympa! Moi, j'aime beaucoup. Film et livre, lu il y a longtemps, mais ancré dans ma mémoire.

    RépondreSupprimer
  6. Je nage complètement !

    RépondreSupprimer
  7. Pour ceux qui nagent, l'acteur principal est à vous couper le souffle dans les années 60!

    RépondreSupprimer
  8. Allez! je vais être bonne avec vous! Et je vous dis que l'écrivain a écrit un témoignage terrible sur un bataillon disciplinaire en Afrique du Nord? Il y avait été envoyé pour indiscipline.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne voyais pas et je crois avoir trouvé. Mais ce ne sera pas grâce à ma culture ! merci wiki !!!

    RépondreSupprimer
  10. Merci Wiki aussi mais pour le livre, cela dit je vois très bien le film des années 60 !!! :)

    RépondreSupprimer
  11. Je ne reconnais pas du tout ce passage ! J'ai hâte de connaître la réponse !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.