samedi 18 avril 2015

Un livre/Un film : Enigme N° 111

Un  livre/un film

Pour ceux qui ne connaissent pas Un Livre/un film, l'énigme du samedi, je rappelle la règle du jeu.

Wens de En effeuillant le chrysanthème et moi-même, nous vous proposons, le 1er et le 3ème samedi du mois, et le 5ème pour les mois avec cinq samedis, un jeu sous forme d'énigme qui unit nos deux passions : La littérature et le cinéma! Il s'intitule : Un livre, Un film. Chez Wens vous devez trouver le film et le réalisateur, chez moi le livre et l'auteur. Eeguab ne nous relaiera pas cette année mais nous le remercions de tout le travail accompli l'année dernière.

Consignes  

Vous pouvez donner vos réponses par mail, adresse que vous trouverez dans mon profil : Qui suis-je? et  me laisser un mot dans les commentaires sans révéler la réponse pour m'avertir de votre participation. Le résultat de l'énigme et la proclamation des vainqueurs seront donnés le Dimanche.

Prochain rendez-vous

Rendez-vous le troisième samedi du mois :  Le samedi 2 Mai

Enigme 111

Ce livre paru il y a quelques années  est le premier roman d’un auteur américain et a fait grand bruit à l'époque! Il faut reconnaître que le récit et la manière de conter, notamment l'humour, ne manquent pas d’originalité. Le héros du récit est un enfant mais pas un enfant comme les autres!


"Qu'est-ce que c'est que toutes ces question sur le sida, L. ?
-Je ne sais pas, avait répondu L. C'est juste que je veux pas l'attraper. Angela A. a dit que c'était très dangereux et que je l'avais sûrement."
Le Dr C. a regardé L. Elle tenait au creux de sa main ses pièces d'awalé.
" La prochaine fois qu'Angela A. te dit quelque chose comme ça, réponds-lui que ce n'est pas parce que sa condition de petite fille dans une société qui fait peser sur ses semblables une pression démesurée afin qu'elles se conforment à certains critères physiques, émotionnels et idéologiques - pour la plupart injustifiés, malsains et tenaces - lui ôte toute confiance en elle qu'elle doit reporter sa haine injustifiée d'elle-même sur un gentil garçon comme toi. Tu fais peut-être intrinsèquement partie du problème, mais ça ne veut pas dire que tu n'es pas un gentil garçon avec de bonnes manières, et ça ne veut absolument pas dire que tu as le sida.
- Je suis pas sûr de pouvoir tout me rappeler, avait répondu L.
- Alors, tu dis à Angela que sa mère est une grosse plouc alcoolique ...
- OK" avait dit L.

11 commentaires:

  1. Bonjour Claudilucia, je viens de trouver par hasard. Je n'ai ni lu le roman, ni vu le film. Mais je pense le voir un jour. Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai apprécié le roman même s'il a été un effet de mode! Avec le recul, je pense que ce n'est pas un livre inoubliable mais il est agréable à lire et j'aime bien cet humour (voir extrait ci-dessus)

      Supprimer
  2. Bonjour à tous deux. Je ne sais pas.:cry:

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, je viens de trouver je crois. Un titre pas facile à mémoriser ! Quant au nom de l'auteur, j'aurais plutôt pensé qu'il venait du nord !

    RépondreSupprimer
  4. Eeguab : tu as vu ce que dit Wens sur le film? film franco-canadien, réalisateur français, distribution de langue anglaise. Ce n'est pas sûr qu'il te plairait! On aime ou on déteste!
    C'est vrai Somaja le nom fait penser à un auteur venu du Nord mais il est américain!

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas lu le livre, j'ai tourné autour sans arriver à me décider. Pareil pour le film.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vu le style (voir ci-dessus) Moi j'aime bien cet humour, Wens déteste!

      Supprimer
  6. Euh non c'est un garçon. Alors, le Dr C?

    RépondreSupprimer
  7. L est un petit garçon , le Dr C est sa maman; Ils ne sont pas africains mais américains! La première partie de l'histoire se passe dans le Montana, la seconde dans le train pendant le voyage, la troisième à Washington.

    RépondreSupprimer
  8. C'est vrai que l'awalé peut nous mener en Afrique ! j'ai lu le livre à sa sortie, comme tu dis il y a eu effet de mode ! J'ai failli voir le film...manquent les Gaumont en Vendée et aller à Nantes pour un film, pfff... J'ai trouvé !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.