dimanche 19 avril 2015

Reif Larsen : L'extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet




L'extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet de Reif Larsen est un livre que j'ai déjà commenté. Je vous renvoie donc à mon billet :

Tecumseh Sansonnet Spivet (ces deux prénoms sont toute une histoire!) vit dans un ranch à Divide, Montana, avec sa famille composée de membres un peu disparates, entre un père cow boy plutôt rustique et une mère, le Dr Clair, entomologiste passionnée. Celle-ci a compris les dons extraordinaires de son fils et les encourage en le confiant au docteur Yorn, un savant qui devient une sorte de père spirituel. Jeune cartographe surdoué de douze ans, passionné de sciences, TS Spivet apprend qu'il a gagné un prix prestigieux décerné par le musée Smithsonian à Washington pour la qualité exceptionnelle de ses illustrations scientifiques. Il décide alors sans avertir ses parents et son mentor de partir à Washington pour recevoir son prix mais là-bas personne ne sait qu'il est un enfant. C'est le début d'une longue traversée des Etats-Unis, caché dans un train de marchandise comme un véritable vagabond  de la Grande Dépression, un hobo.

Disons tout de suite que le personnage principal, TS, jeune garçon surdoué est très attachant. Le contraste entre sa maturité intellectuelle et son comportement parfois enfantin amusent mais est émouvant car il révèle sa fragilité et sa solitude. Son voyage sera une épreuve, il affrontera beaucoup de dangers, il lui faudra patience, intelligence et courage pour réussir.

Le roman est divisé en trois parties qui correspondent à trois moments de la vie de TS et aussi à trois étapes géographiques :  1°L'Ouest  2° la traversée 3 °L'Est.  Au cours de ces trois étapes, Reif Larsen présente à la fois les paysages de l'Amérique mais aussi son passé à travers la saga de sa famille car TS va découvrir, dans un carnet qu'il a volé à sa mère, l'histoire d'Emma, son arrière grand-mère.  Ce récit dans le récit mêle à la fois le passé et le présent et établit des parallèles entre deux destins, celle d'Emma et du Dr Clair, la mère de TS. Scientifiques de haut niveau, elles sont en tant que femmes vouées à l'échec, en butte à la suprématie masculine. Prises au piège de l'amour pour des hommes qui ne leur ressemblent en rien, elles sont retenues au foyer et élèvent leurs enfants. Un parallèle existe aussi entre Emma et son arrière petit-fils. Tous deux ont besoin d'un père spirituel, d'un mentor pour les guider dans le domaine des sciences. Le jeune garçon réussira-t-il là où Emma a échoué? On verra quand il arrivera au Smithsonian que la question se pose. L'enfant, comme la femme, a à affronter des difficultés et déjouer des chausses-trappes inhérents à son fragile statut social. TS rencontre, en effet, la jalousie des scientifiques adultes mais excite aussi leur concupiscence car l'image de l'enfant prodige peut être médiatisée et rapporter gros. Le jeune garçon est transformé en bête de cirque, exposé à la curiosité de tous, exploité. Heureusement pour lui, son père, le vrai, interviendra pour le sortir des griffes de cette "maffia". Vision assez pessimiste de Reif Larsen visant l'une des Institutions les plus prestigieuses du pays! Voir la suite ICI

Quant à l'adaptation cinématographique de Jeunet, allez lire le billet de Wens qui a détesté ce film! Il faut dire que si les images sont belles (des paysages splendides) le ton est mièvre et les personnages sont traités de manière simpliste ou caricaturale!




Enigme n° 111

Le livre : L'extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet de Reif Larsen
Le film :L'extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet de Jean-Pierre Jeunet


Félicitations à  Aifelle, Asphodèle, Dasola, Somaja
Et merci à tous les participants!

14 commentaires:

  1. J'y avais quand même très fugacement pensé mais je n'ai ni lu ni vu. A bientôt et bonne semaine à tous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suppose que tu aurais été comme Wens, irrité par le film!

      Supprimer
  2. Aucune chance que je trouve! J'ai lu le roman pourtant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le passage que je citais m'avait bien amusée, toi non?

      Supprimer
  3. Coucou ClaudiaLucia
    je me suis énervée tout seule hier quand j'ai lu l'extrait car j'ai lu ce livre (que j'avais adoré) et pas moyen de retrouvé le titre ;-(
    un livre sur lequel j'ai fait un billet en plus (honte à moi)
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais ça! C'est rageant de connaître et de ne pas savoir mettre un nom!

      Supprimer
  4. J'aurais pu facilement le trouver ! Je me suis penchée sur le livre et le film.
    J'ai eu un samedi chargé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, l'on n'a pas toujours le temps mais peut-être la prochaine fois!

      Supprimer
  5. L'extrait ne m'a pas parlé hier... et je n'ai pas eu le temps de chercher plus avant ! Pourtant ce livre est dans ma PAL depuis que je l'ai gagné à un concours... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de bons passages, celui que j'ai choisi en est un. Bon il faut aimer ce genre d'humour!

      Supprimer
  6. J'ai lu ce roman à sa sortie et je l'avais tout simplement adoré!
    Pas vu le film par contre, qui est à l'affiche en ce moment...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je préfère le roman au film qui affadit l'histoire et est trop caricatural par moments.

      Supprimer
  7. J'ai vu le film avec mon fils. On avait aimé tous les deux mais je ne peux pas comparer avec le livre, que je n'ai pas lu. Ce livre peut-il être lu par un enfant de dix ans?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, le livre fait plus de 400 pages et n'est pas un livre pour enfants, le film, oui,je comprends qu'il puisse plaire à un enfant.

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.