vendredi 15 mai 2015

Camilla Läckberg : La sirène



Je commence avec ce mois de Mai, un cycle sur la littérature suédoise car je pars à Stockholm le 8 Juin. J'ai l'intention de lire la littérature suédois classique, les polars, le théâtre, la poésie... tout ce que je trouverai en français à la bibliothèque ou ailleurs. 

L'auteur : Camilla Läckberg, née le 30 août 1974 à Fjällbacka, est une écrivaine suédoise, auteur de romans policiers. Elle est une des plus jeunes auteurs à succès dans son genre. Ses romans sont situés à Fjällbacka un petit port, actuellement station balnéaire, où elle vit.


 La sirène

Le Mot de l'éditeur : Dans ce sixième volet de ses aventures, l’irrésistible enquêtrice au foyer Erica Falck, enceinte de jumeaux, ne peut s’empêcher d’aller fouiner dans le passé d’un écrivain à succès lorsque celui-ci commence à recevoir des lettres de menace anonymes qui semblent liées à la mystérieuse disparition d’un de ses amis… 

 Un ancien petit port de pêche

 Fjällbacka, ancien petit port de pêche devenu station balnéaire Suède

  Fjällbacka, station balnéaire Suède

 L'intrigue de ce roman se déroule à Fjällbacka, un petit port de pêche dont l'activité économique n'a cessé de décroître. Devenue actuellement une station balnéaire, c'est la ville où vivent Camilla Läckberg... et ses personnages!  Sur la côté ouest de la Suède, à 150Km au nord de Goteborg, Fjällbacka se dépeuple hors de la saison touristique. Les maisons secondaires se vident. C'est ce que montre bien le roman.

Mon avis sur les personnage

Comme d’habitude, je n’ai pas commencé  par le premier de la série consacrée à Erica Falck, mariée à Patrik, capitaine de police, et c’est peut-être un tort! Peut-être aurais-je mieux compris cette mère de famille qui a l’air de tromper son ennui (elle travaille pourtant dans une maison d’édition, elle écrit des livres, je crois?) en soutirant des renseignements à son mari et en outrepassant son rôle! Mais comme cela, de but en blanc, j’ai eu beaucoup de mal à adhérer à ce personnage féminin qui s’immisce dans l’enquête de son mari, vole des lettres, prend des initiatives, bref! brûle la vedette aux policiers et se révèle plus futée qu’eux! Dans ce roman précis, en tout cas, j'ai trouvé qu'elle était superficiellement présentée  et avait peu de consistance ainsi que les autres personnages récurrents, son mari, sa soeur. De même le chef de la police qui s'endort dans son bureau apparaît un peu trop caricatural même si son amour des bébés introduit une touche amusante dans son portrait.

 Mon avis sur l'enquête

Je me suis pourtant intéressée à l’enquête même si elle m’a paru parfois traîner en longueur, les dialogues fréquents entre l’équipe pour faire le point étant parfois un tantinet longuets! Et puis l'écrivaine, pour faire durer le suspense, retient les informations découvertes par les policiers pour maintenir son lecteur dans l'ignorance. Mais les mobiles et les ressorts de l’intrigue sont assez forts pour avoir envie de découvrir la vérité, et la présence de - « elle »-, mystérieuse sirène, fait planer une ombre au-dessus de tous ceux qu’elle menace? Pour une fois, j'ai découvert à l'avance qui était coupable!
En bref! un avis mitigé sur ce roman.

Comme d’habitude chez Actes Sud  nous pouvons admirer une très belle première de couverture illustrée par une oeuvre de Nathalie Shau qui fait référence au titre, la sirène … une femme dangereuse et fatale, associée à la mort, autour de laquelle s’épanouissent des fleurs vénéneuses.

14 commentaires:

  1. dire que je n'ai toujours rien lu de cette auteure...!
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  2. on se lasse un peu, j'ai bien marché avec les quatre ou cinq premiers maintenant c'est trop répétitif à mon goût

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas être lassée puisque c'est le premier mais il ne m'a pas entièrement convaincue comme je l'explique dans mon billet. En particulier, je trouve les personnages un peu sommaires.

      Supprimer
  3. C'est une auteure que je n'ai jamais eu envie de lire, j'ai l'impression que je n'adhèrerais pas à son univers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai voulu la lire car elle est est très connue en Suède; c'est l'occasion aussi de découvrir le pays autrement que par Stockholm! mais pour le moment, pas de doute, je préfère Mankell!

      Supprimer
  4. Je n'ai encore rien lu de cet auteur mais je tenterai... au moins un titre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commence par le premier! au moins tu verras tout de suite si les personnages sont intéressants.

      Supprimer
  5. Et oui ! tu as eu tort de ne pas commencer par le premier de la série, car les personnages sont très bien exposés au fil des aventures du couple Patrick-Érica (pas encore marié dans le 1er opus) et d'Anna, la sœur d'Érica, ainsi que celles des membres de l'équipe du commissariat. À mon avis, il est indispensable de lire la série dans l'ordre. Comme pour les séries télévisées, il ne faut pas sauter des épisodes ;-)
    C'est en lisant "La princesse des Glaces" que j'ai mis le pied à Fjällbacka. J'ai tout de suite été accrochée et j'ai suivi tous ceux de la série. Dernièrement j'ai lu le cinquième, "L'Enfant Allemand", dans lequel on apprend pas mal de chose sur le nazisme en Suède.
    Je n'achète pas les grands formats (ça tient trop de place) j'attends leur sortie en poche.
    Du coup, je n'ai pas encore lu "La Sirène" :-))
    Bises et bonne fin de semaine, ClaudiaLucia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tilia! Tu réponds à mes questions! Pour certains auteurs, l'ordre importe peu mais pour d'autres j'ai l'impression que les personnages s'étoffent d'un livre à l'autre, d'où l'importance de les lire dans l'ordre.

      Supprimer
  6. Je ne crois pas que je l'ai lu, celui-là. Mais je suis d'accord avec toi; les personnages manquent un peu de consistance. Un bon moment, mais ce n'est pas non plus le top du polar.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'impression que j'ai eue, pas un grand polar! mais Tilia dit que j'ai des manques dans mes lectures. Bon, je ne me suis pas ennuyée et je connais Fjällbacka maintenant!

      Supprimer
  7. J'avais commencé cette série, mais j'ai arrêté car je trouvais cette Erika bien peu consistante ! N'est pas Wallander qui veut ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'en ai lu qu'une de cette écrivaine, assez court. J'avais bien aimé mais sans plus.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.