samedi 4 juillet 2015

Ninika pièce chorégraphique de Pantxika Telleria, compagnie Elirale : un coup de coeur!


Avec Ninika, spectacle chorégraphique pour la famille et les enfants à partir de 3 ans, la beauté, la grâce et l'humour sont au rendez-vous au théâtre Golovine. Léonie (5ans) a été subjuguée, et moi, sa grand-mère aussi! C'est d'ailleurs le but avoué de la chorégraphe basque Pantxika Telleria  : écrire pour le jeune public tout en s'adressant au "spectateur plus âgé qui y trouve également sa lecture".

Ninika : Célia Thomas, Arantxa Lannes au théâtre Golovine Avignon OFF 2015
Ninika : Célia Thomas, Arantxa Lannes

 Ninika en basque veut dire bourgeon. Nous sommes à la fin de l'hiver, un arbre blanc couvert de neige contraste avec le rouge incandescent du sol qui annonce le retour de la belle saison. Bientôt  les bourgeons vont s'ouvrir et frémissent, les feuilles froissées délicatement se déplient et le printemps prend son envol. C'est ce que me suggère la vision des deux danseuses sur la scène, enfermées dans une structure blanche qui peu à peu frémit, laisse voir un bras harmonieux, un pied, un jambe... des corps emprisonnés qui se délivrent peu à peu de leurs "peaux" pour apparaître joyeux et légers. 
Je dis bourgeon car j'ai lu le sens du mot sur le programme mais Nini, elle, y a vu un cocon d'où s'envole un papillon. Cela pourrait un oeuf et l'éclosion d'un poussin.. mais peu importe la lecture, c'est toujours de naissance qu'il s'agit et même de re-naissance!

Ninika  spectacle chorégraphique basque avec Célia Thomas, Arantxa Lannes, Jose Cazaubon
Ninika : Célia Thomas, Arantxa Lannes, Jose Cazaubon

A la danse contemporaine se mêle la danse folklorique basque incarnée par un berger (?) et  sa houlette; celle-ci va même devenir tuyau d'arrosage quand les trois danseurs, en enfants terribles, se font des farces, se disputent la même chaise, façonnent une statue à leur manière! Car l'humour est toujours là, mêlé à la poésie : la nuit qui tombe, le feu qu'on allume parce qu'on a froid pour se chauffer les pieds ou ... les fesses (Nini a bien ri!). Une attention particulière est portée aux jeux de lumières, à la bande son qui fait entendre tous les bruits de la nuit et des animaux nocturnes...  Un langage chorégraphique original, épuré, d'une grande beauté. Un spectacle à voir absolument en famille!

Je vous renvoie à un article de journal Sud-Ouest pour une explication plus exacte de la pièce ICI

"Blanc aussi sera le décor avec, au centre, un arbre magique de 3 mètres de haut. Une seule couleur : le rouge vif du sol, référence à l'expression basque qui désigne un hiver rigoureux par « negu gorri gorria » (hiver rouge). Histoire de saisons, la suite de danses en enchaîne seulement deux, conformément à la tradition basque : l'hiver et l'été."
Théâtre Golovine
Ninika 
de Pantxika Telleria
compagnie Elirale
10H45
durée 45 minutes
Danse
du 4 au 26 Juillet

Cyrano caché dans son buisson de lavande sentait bon la lessive

Album : Cyrano illustré par Rébecca Dautremer

Ninika me donne envie d'aller voir un autre spectacle basque (à partir de cinq ans) par la Compagnie Hecho en casa au théâtre des Lucioles avec un titre extraordinaire :  Cyrano caché dans son buisson de lavande sentait bon la lessive d'après un album écrit par Taï-Marc Le Thanh illustré par Rébecca Dautremer dans une adaptation japonaise... inspiré de la pièce d'Edmond Rostand, bien sûr!

6 commentaires:

  1. je trouve qu'il y a une belle programmation pour les enfants, de quoi partager de bons moments en famille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pour moi chaque année un vrai régal et un partage formidable avec ma petite fille!

      Supprimer
  2. C'est extraordinaire que ces spectacles soient accessibles à un si jeune public ! Léonie...5 ans... je me souviens de tes billets, elle avait deux ans, hou que ça passe ! :) Bon festival en tous cas !

    RépondreSupprimer
  3. Oui, quand il s'agit de spectacle de qualité comme celui-là , on peut se fier aux indications d'âge et cela fontionne très bien! Et oui, Nini a cinq ans et 4 ans de festival derrière elle! C'est déjà une spectatrice d'expérience!! Et ça y est, elle est parvenue à ne plus dire pestacle!

    RépondreSupprimer
  4. J'adore les "pestacles" jeunesse ! Elle a de la chance Léonie ! Bon festival à vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a de la chance, oui! Je voulais arrêter les spectacles car je la trouvais fatiguée mais elle tenait à y aller! Mais aujourd'hui son papa la récupère et nous allons "faire" le festival pour adultes! mais j'adore les pièces pour enfants!

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.