vendredi 18 septembre 2015

Moscou : Le Kremlin


Les coupoles de la cathédrale de l'Annonciation du Kremlin de Moscou
Les coupoles de la cathédrale de l'Annonciation
Que de beautés! Pénétrer à l'intérieur des hautes murailles rouges du Kremlin hérissées de ses vingt tours et se trouver sur la place qui réunit un ensemble de splendides cathédrales et églises blanches, hérissées de coupoles d'or, est un vrai éblouissement! Nous avons passé des heures dans ce haut lieu de l'histoire russe. La ville fortifiée (Kreml) fut d'abord en bois(1156) avant de devenir la capitale du pays (1485 à  1516) sous l'impulsion de Ivan III qui fit venir des bâtisseurs italiens. Plus tard, au cours des siècles de nombreux palais furent édifiés. C'est là que les tsars se faisaient couronner même lorsque Pierre Le Grand qui n'aimait pas Moscou transféra la capitale à Saint Pétersbourg. En 1918 Lénine fit revenir le pouvoir au Kremlin. L'intérieur des cathédrales est d'une grande richesse, les murs entièrement couverts de fresques  (comme l'était jadis les cathédrales gothiques) et  avec des iconostases splendides mais il est interdit de photographier. J'ai trouvé cette image ci-dessous sur wikipédia.  

Iconostase de l'église des douze Apôtres (source)
Je vous laisse avec ces quelques photographies qui rendent bien peu, je trouve, la beauté de l'ensemble.

Kremlin :   La place des cathédrales (Annonciation et Archange Saint-Michel)

La cathédrale de l'Annonciation
Le clocher d'Ivan le Grand
Le palais des facettes, très italien avec sa façade à pointes en diamants
La cathédrale de la Dormition où a lieu le sacre des Tsars

Le Palais des Patriarches et l'église des douze apôtres
L'église de la déposition de la robe de la Sainte Vierge  et le palais des Terems au second plan.
Les Chatiors (petits clochers) du Palais des Terems (où sont reçus les chefs d'état étrangers)
Au premier la cathédrale de l'archange Saint Michel, au second la cathédrale de l'Annonciation




Le grand palais du Kremlin
La muraille fortifiée et deux des 20 tours
La jardin du Kremlin
La Tour Koutoufia qui ouvre sur la place Rouge


5 commentaires:

  1. Je me doute bien que c'est nettement plus grandiose "en vrai", mais les photos sont déjà magnifiques. Cette blancheur, les dorures et les clochers ... la Russie éternelle !

    RépondreSupprimer
  2. Ah souvenirs souvenirs... Vous avez visité le musée aussi? (avec les carrosses, les costumes, etc.)

    RépondreSupprimer
  3. je n'irai sans doute jamais mais qu'est ce que j'aime m'y balader avec toi

    RépondreSupprimer
  4. Grandiose!
    Féerique dans un certain sens.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.