lundi 2 novembre 2015

Une autre Venise : Acqua alta et brouillard

Venise : le palais des Doges dans le brouillard bleuté
Visiter Venise en décembre est une autre expérience, celle du brouillard qui enferme tout dans son sac  de coton bleuté et qui nous transporte dans un rêve éveillé; celle de l'acqua alta et de la place San Marco inondée, spectacle féérique de ses dentelles et de ses palais reflétées par l'eau, spectacle amusant de la foule des touristes vêtues de bottes vertes et roses, brandissant leur parapluie, tout en  marchant sur les passerelles que les agents municipaux installent sur  la place San Marco et le long du  Quai des Esclaves, riva degli Schiavoni. Et puis toutes sortes de petits détails : les portes des hôtels béantes sur des halls submergés où tous s'affairent pour évacuer l'eau afin de libérer leurs clients prisonniers. Moi, je n'ai pas eu la patience d'attendre! Puis cette odeur fraîche comme après l'orage, cette haleine de fond marin, et cette exaltation heureuse qui vous prend devant cette ville assaillie par les flots, qui semble faire le gros dos, en habituée; le claquement des gondoles tossées les unes contre les autres par l'agitation de la lagune; les pigeons aux plumes mouillées, piteux et déconfits, qui se massent sur les seuils du palais pour échapper à la pluie; et ce petit chaperon rouge, qui échappe à ses parents et qui marche dans l'eau en levant très haut les pieds... pour mieux se mouiller! Enfin l'eau se retire, le pavement de la place luit et joue avec les couleurs, bientôt, la cité s'ébroue et sèche et, en quelques instants, plus rien!

Acqua Alta

Venise  Acqua Alta  reflets

Venise acqua alta


Venise  Acqua Alta  Le palais des Doges

Venise  Acqua Alta : livraison
Venise acqua alta : reflets

Venise  Acqua Alta : pigeons piteux déconfits
Venise acqua alta : reflets

Brouillard

Venise : Riva degli Schiavoni

Venise palais des Doges en arrière plan


Venise : Punto della Dogano

Venise : Eglise de la Salute


Venise : Le pont de l'Académie

Venise : Le palais Barbarigo et ses mosaïques

Chez Eimelle, pendant le mois de Novembre, le challenge italien Il Viaggio se poursuit sur le thème de Venise.

Chez Eimelle

19 commentaires:

  1. De très belles vues, mais que cela doit compliquer la vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les touristes? Non, car l'eau se retire très vite et pour moi ce fut un plaisir! Pour les Vénitiens, oui, bien sûr, mais il s y sont habitués et sont très organisés. Les magasins se protègent avec des bardeaux qui empêchent l'eau de pénétrer à l'intérieur.

      Supprimer
  2. J'aime énormément les photos prises dans le brouillard, elles ajoutent un mystère certain à l'ambiance déjà particulière de Venise. Tu ne t'es pas trop perdue ? Tu me donnes envie de relire "Seule Venise" de Claudie Gallay.

    RépondreSupprimer
  3. Perdue? Non! Mais cela arrive parfois quand on s'éloigne dans les quartiers que l'on connaît moins mais jamais bien longtemps.
    Seule à Venise : il me faut le lire!

    RépondreSupprimer
  4. Sublime! Et on peut supposer qu'il y a moins de touristes... ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Près de San Marco, il y en a encore beaucoup mais moins qu'en été et dès qu'on s'éloigne de ce centre , on se retrouve seul, enfin, presque!

      Supprimer
  5. magnifiques les photos de brume, Venise est faite pour les photographes et les peintres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on peut dire qu'elle a été peinte et photographié comme peut-être aucune autre ville!

      Supprimer
  6. une toute autre Venise... magnifique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout autre et vraiment c'est magnifique de pouvoir y aller en cette saison.

      Supprimer
  7. Très belles photos, cela donne envie d'y aller en hiver. On ressent une atmosphère un peu énigmatique, et j'imagine que les bruits sont également très différents de ce que l'on entend en été. Tes photos m'ont également fait penser au très beau roman de Claudie Gallay, "Seule à Venise".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très belles photos ! Moi, j'aime aussi Venise en hiver... Arpenter la ville, chaudement emmitouflée, c'est un vrai bonheur !

      Supprimer
    2. Je me suis dit que le challenge italien d'Eimelle rejoignait le tien et pour cause!

      Supprimer
    3. Albertine : un vrai bonheur, cest vrai! je ne l'ai encore jamais vue pendant le carnaval mais je ne sais pas si cela me plairait vraiment!

      Supprimer
  8. Je ne connais pas Venise, mais j'ai un pendentif Acqua Alta : une orfèvre fait cela, elle sculpte la silhouette de Venise (en argent) et son reflet dans l'eau. De quoi me donner envie d'y aller (comme si c'était nécessaire !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que cela doit être joli! Je suppose que tu n'en as pas besoin pour avoir envie d'y aller ! Mais cela te fait patienter.

      Supprimer
  9. Magnifiques photos, et cette couleur bleutée rajoute du mystère et de l'étrangeté ;0) Je suis tout à fait d'accord avec Aifelle ; tu me donnes envie de relire "Seule venise", si tu ne l'as pas encore lue je te le conseille très fortement :0) Bisous, bonne semaine

    RépondreSupprimer
  10. Venise l'hiver est fabuleuse ! Tes photos me plongent dans cette Venise que j'aime tant... merci!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.