mardi 22 mars 2016

Je suis Bruxelles!




Ce beau dessin de Plantu pour exprimer la peine que je ressens devant cet horrible attentat!

 Six mille ans de guerre Victor Hugo

On pourrait boire aux fontaines,

Prier dans l’ombre à genoux,

Aimer, songer sous les chênes ;

Tuer son frère est plus doux...

 
La guerre : Douanier Rousseau

Bêtise de la guerre de Victor Hugo


Ouvrière sans yeux, Pénélope imbécile,
Berceuse du chaos où le néant oscille,
Guerre, ô guerre occupée au choc des escadrons,
Toute pleine du bruit furieux des clairons,
Ô buveuse de sang, qui, farouche, flétrie,
Hideuse, entraîne l’homme en cette ivrognerie...

                           (extrait) 

Marchez, frappez, tuez et mourez bêtes brutes de Victor Hugo

Hommes, entendez-vous. Vivez. Plus de combats.
Non, la terre d’horreur ne sera pas noyée.
Vous êtes l’innocence imbécile employée
Aux forfaits, et les bras utiles devenus
Scélérats, et je suis celui qui vient pieds nus
Vous supplier, lions, tigres, d’être des hommes.
Il est temps de laisser cette terre où nous sommes
Tranquille, et de permettre aux fleurs, aux blés épais,
Aux vignes, aux vergers bénis, de croître en paix ;
Il est temps que l’azur brille sur autre chose
Que de la haine, et l’aube est souriante et rose
Pour que nous soyons doux comme elle. Obéissons
A la vie, à l’aurore, aux berceaux, aux moissons.
 (extrait)

Vassili Verechtchaguine : L'apothéose de la guerre

 Manhattan-Kaboul de Renaud

Les dieux, les religions
Les guerres de civilisation
Les armes, les drapeaux, les patries, les nations
F’ront toujours de nous de la chair à canon

14 commentaires:

  1. Comment ne pas être en peine avec les bruxellois, après ce qui nous ait arrivé le 13 novembre à Paris ? Courage ! nos parents (ou grands-parents pour les plus jeunes d'entre nous) ont connu les bombardements. Pour nous, cette nouvelle forme de guerre est plus usante pour les nerfs mais, toutes proportions gardées, moins meurtrière...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je trouve particulièrement dur dans cette guerre c'est que ce ne sont pas des étrangers qui nous la font mais des personnes qui ont été élevés dans notre pays, qui ont la nationalité française ou pour cette fois belge! Et puis aussi l'obscurantisme, le recul dans le moyen-âge que représente ce genre de guerre.

      Supprimer
  2. Bonjour Claudialucia, il n'y a vraiment pas grand-chose à dire devant ces actes barbares qui font douter de l'humain. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste mais c'est une manière de penser aux victimes.

      Supprimer
  3. que dire! c'est un beau dessin

    RépondreSupprimer
  4. Merci, Claudialucia. J'espère que votre voyageuse est arrivée à bon port.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il lui a fallu deux jours pour arriver à bon port, mais elle est enfin arrivée! Et puis comme elle le dit, si son avion avait atterri vingt minutes plus tôt elle aurait pu être prise dans les attentats, alors les deux journées d'attente dans des aéroports, cela n'était rien!

      Supprimer
  5. Toute cette violence et le mépris des hommes. Je ne comprendrai jamais...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile, en effet, mais les torts ne sont pas tous du même côté. Nous les occidentaux nous y avons bien travaillé!

      Supprimer
  6. Dans le poème, Hugo dit " Tuer son frère est plus doux". Ces "choses" ne considèrent pas les autres humains comme leurs frères, mais juste comme es insectes nuisibles à exterminer. Comme le dit quelqu'un ici, c'est une guerre plus usante que la vraie pour les nerfs, parce que ses ponts d'impacts sont inconnus. Et si certes cela fait "moins" de victimes que les "vraies" guerres, si l'on considère le monde entier avec cette idée de tuer de merde, ça commence à faire un paquet d'innocents équivalent à mon avis. Un des problèmes est que leur haine aveugle va développer des haines aveugles, et que ça ne va pas arranger la situation générale. Un beau billet que cette triste page.

    RépondreSupprimer
  7. OUi,la haine engendre la haine et c'est sûr que nous sommes sur une poudrière!

    RépondreSupprimer
  8. Heureusement qu'il nous reste les mots, les dessins, la poésie et l'entraide face à tous ces actes de barbarie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, ce qui représente l'humain et qu'ils veulent détruire.

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.