mercredi 27 juillet 2016

Festival OFF d'Avignon 2016 : Ca n’arrive pas qu’aux autres de Benoit Moret / Nicolas Martinez au théâtre Les Béliers



Tout est allé très vite. C’était un Mardi. Il était 20h. Ils étaient venus visiter cette maison.
Comment l’alchimie entre quatre personnages peut-elle transformer une simple visite immobilière en un véritable cauchemar ?
Revivez, comme si vous y étiez, la version intégrale non censurée de ce fait divers aussi drôle qu’improbable.
Nomination 2016 Molière
Révélation masculine pour Nicolas Martinez
Je suis allée voir Ca n’arrive pas qu’aux autres de Benoit Moret / Nicolas Martinez avec confiance étant donné toutes les bonnes critiques qui saluaient ce spectacle. Et effectivement la pièce commence bien avec un début surprenant, inattendu, qui provoque le rire.
Un couple de Parisiens un peu coincé vient visiter une maison en vente dans le Calvados. Ils sont reçus par les propriétaires qui vont, tout en dévoilant leurs secrets les plus intimes et leurs propres problèmes, s’immiscer dans leur vie, en révéler les failles et mettre à jour tous les non-dits des visiteurs.
Le couple qui reçoit est d’ailleurs assez inquiétant. La femme ne paraît pas tout à fait normale, le mari est en proie à un véritable délire paranoïaque et la violence paraît toujours prête à éclater. Le comique pourrait se doubler, aussi, d’un thriller. En effet, la TV annonce qu’un massacre a été perpétré dans un pavillon voisin.
Le thème est intéressant et fonctionne bien pendant un certain temps, d’autant plus que les personnages mis face à face sont d’un niveau social et d'une éducation différents! D'où un comique de contraste! Cette confrontation entre le prolétaire et le bourgeois BCBG pourrait aboutir, d’ailleurs, à une réflexion approfondie sur notre société. Malheureusement, il n’en est rien! A partir d’un certain moment, la pièce m’a paru déraper vers un comique lourd qui tourne à la farce « gore ». Les personnages deviennent caricaturaux. Quant à la piste du thriller, elle est assez vite désamorcée par la nouvelle de l’arrestation du coupable. C'est dommage! Donc, au final, j’ai été assez déçue!

Ki M'aime Me Suive

Coréalisation : Théâtre des Béliers
Interprète(s) : Ariane Boumendil, Pascale Oudot, Nicolas Martinez, Benoit Moret
Collaboration artistique : Benjamin Gauthier
Scénographie : Virginie Destiné
Chorégraphie : Karine Orts-Briançon
Costumes : Bénédicte Defitte
Lumières : Jean-Luc Chanonat
Ambiances sonores : Pierre-Antoine Durand

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ma foi, les goûts et les couleurs... ils ont eu des bonnes critiques dans plusieurs journaux nationaux.

      Supprimer
  2. Belle diversité dans "ton" festival !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai! Tu peux tout voir au festival d'Avignon, tous les siècles, tous les genres, comédies, tragédies, poésies, cirque, théâtre d'objets etc.. tous les pays aussi! Cette année,le pays invité était la Corée.

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.