jeudi 29 septembre 2016

Festival du Polar 2016 à Villeneuve-lez-Avignon



Le festival du polar 2016 de Villeneuve-Lez-Avignon a lieu du vendredi 30 septembre au dimanche 2 Octobre. Le thème retenu cette année est  : Le vert broie du noir

Voilà les renseignements que j'ai pu lire dans le programme de ce douzième festival du polar http://chartreuse.org/site/12e-festival-du-polar

Et d'abord ce qu'en écrit Pascal Dessaint, auteur associé de ce festival  :

"C’est difficile, plus encore aujourd’hui qu’hier, d’envisager le Polar comme une simple figure de style. L’époque est aux tourments, à la déraison, à la perte des repères. Écrire un polar n’est pas seulement écrire une histoire, c’est aussi une idée, un point de vue sur le monde, un engagement. Sur la planète Polar, je préfère le roman noir, celui que l’on dit social. J’aime moins les histoires de
flics que celles qui mettent en scène des humains que le système a broyés. Il me semble que parmi toutes les qualités, le Polar doit avoir celle de témoigner des souffrances, de s’indigner. Le Polar, c’est un regard sur le désastre, la nécessité d’en parler. Le Polar est une littérature critique et responsable.
Le Polar est pour reprendre une citation de Jean Rouaud « une boîte noire enregistrant en permanence les bruits du monde ». Il parle ainsi depuis longtemps de la Nature. Les paysages inspirent les auteurs, la faune et la flore qui les peuplent aussi. À tort, on dirait que c’est nouveau. Il y a une longue tradition, on pense à Edward Abbey, James Lee Burke, Carl Hiaasen ou Trevanian.
La Nature est un thème récurrent du Polar et, évidemment, il est question des dommages qui lui sont causés. Il faut dire que la planète va mal et que c’est beaucoup à cause de nous. Et dès que ça va mal, souvent, il faut bien un témoin, il y a un auteur de Polar pour raconter, les tragédies industrielles, les effets du réchauffement climatique, la misère humaine qui en résulte, l’appauvrissement de notre
monde... les sujets sont innombrables et angoissants. Il n’y a pas d’autre choix. La boîte noire... Ça serait bien qu’elle puisse alerter et nous servir non pas après mais avant la catastrophe. "

Pascal Dessaint partage sa vie entre le nord de la France où il est né en 1964 et Toulouse où il vit aujourd’hui, deux univers qui nourrissent son inspiration.Ses romans ont été récompensés par plusieurs prix importants dont le Grand Prix de la littérature policière, le Grand Prix du roman noir français, le Prix Mystère de la Critique et le Prix Jean-Amila Meckert. En 1999, il publie Du bruit sous le silence, premier polar dont l’action se déroule dans le monde du rugby. Depuis Mourir n’est peut-être pas la pire des choses(2003), tous ses livres sont sous le signe de la nature malmenée. Il évoque la catastrophe AZF de Toulouse dans Loin des humains

Un plateau international d'auteurs


Un auteur de Nature Writing chez Gallmeister : Bruce Holbert ICI

Oui, je sais je vais faire envie à certaines blogueuses mais les éditions Gallmeister et un auteur de Nature Writing Bruce Holbert seront là!  Petit clin d'oeil à Keisha! 

Mais bien d'autres écrivains encore à rencontrer ou à découvrir : aux côtés des auteurs français et francophones dont Barbara Abel (Belgique), Franck Bouysse, Hervé Claude, Sandrine Collette, Marin Ledun, Michaël Mention, Colin Niel, le festival du polar aura la chance d’accueillir à nouveau des auteurs étrangers : Bruce Holbert et Jax Miller (États-Unis), Mimmo Gangemi (Italie), Monica Kristensen (Norvège), Deon Meyer (Afrique du Sud), Arni Thorarinsson (Islande).

La présence de deux éditeurs



Depuis 2006, les Éditions Gallmeister se consacrent à la découverte des multiples facettes de la littérature américaine, devenant ainsi l’unique éditeur français à se spécialiser exclusivement dans ce domaine. Figurent dans son catalogue des écrivains américains emblématiques du Nature Writing et des auteurs tels que Craig Johnson (présent lors de l’édition 2015) ou Bruce Holbert, invité de cette édition du festival. Olivier Gallmeister viendra parler du Gang de la clé à mollette d’Edward Abbey paru dans les années 70 : ce grand roman épique de l’Ouest américain est une dénonciation cinglante du monde industriel, hommage à la nature et hymne à la désobéissance civile. Côté français, c’est la collection Territori des Éditions la Manufacture de livres qui sera mise à l’honneur à travers la présence de deux auteurs de la collection et d’une exposition photographique à partir des couvertures de romans.

35 auteurs seront réunis à la Charteuse et dans différents lieux de Villeneuve pendant le festival.

Le prix 2016

La chartreuse de Villeneuve lez Avignon
Le prix 2016 sera décerné lors de l’inauguration du Festival, le samedi 1er octobre à 11h30, à l’un des auteurs suivants.  Sélection 2016 :

L’innocence des bourreaux
de Barbara Abel (Belfond)
-
La dame de pierre
de Xavier-Marie Bonnot (Belfond)
-
La revanche du petit juge
de Mimmo Gangemi (Le Seuil)
-
Dedans ce sont des loups
de Stéphane Jolibert (Le Masque)
-
Quelqu’un à tuer
d’Olivier Martinelli (La Manufacture de livres)
-
Les infâmes
de Jax Miller (Ombres Noires)
-
Obia
de Colin Niel (Rouergue noir)
-
Le crime, histoire d’amour
d’Arni Thorarinsson (Métaillé)
-
Et justice pour tous
de Michaël Mention (Rivages)

Le programme

La chartreuse de Villeneuve lez Avignon
Tables rondes avec les écrivains, dédicaces, théâtre,  cinéma.. Et en plus visite de la Chartreuse de Villeneuve pour ceux qui le souhaitent.

11 commentaires:

  1. C'est sûr que l'on va être plusieurs à t'envier, Keisha en tête ! C'est un beau festival et à échelle humaine, le week-end va être riche en rencontres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est certain qu'à côté de ceux que tu fréquentes, c'est un festival plus modeste mais intéressant et l'on y est moins bousculé.

      Supprimer
  2. La chartreuse est un bien bel endroit! voici un week end chargé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La chartreuse est un bel écrin pour recevoir ce festival, en effet !

      Supprimer
  3. Quand je te lis, je regrette souvent d'habiter Paris ...
    PS : j'ai raté la date de Voyage au Phare où elle n'est pas fixée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh! Là, c'est surprenant! D'habitude on dit le contraire!
      Non tu ne l'as pas ratée. La Lc de Virginia Woolf est prévue pour la dernière semaine d'octobre du 24 au 31. Mais j'ai vu que c'était les vacances et il y aura des absents donc je pense que l'on pourrait retarder et proposer la date du 2 Novembre. Qu'en penses-tu? Je vais le proposer et on verra si tout le monde est d'accord.

      Supprimer
  4. Beau programme! As tu eu une explication pour les liens disparus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune explication pour les liens???? J'ai recommencé ma liste avec un nouveau gadget. Je n'ai pas terminé mais pour le moment ça marche !

      Supprimer
    2. C'est déjà ça mais c'est pénible! Bon week-end!

      Supprimer
  5. Vous avez de la chance d'avoir tous ces auteurs ! J'avais bien aimé la revanche du petit juge... Justement, ce n'est pas seulement une enquête, mais il y a un arrière-fond social et historique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui est intéressant dans tout bon policier, la vision sociale..

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.