mardi 14 novembre 2017

Christian Bobin : citation Un bruit de balançoire

Christian Constantin Hansen, peintre damois

J'ai "pioché" cette belle citation dans un billet de Violette, extrait du nouveau Christian Bobin  : Un bruit de balançoire. Je pense que cette description de la lecture parlera à toutes ceux et celles, qui ont aimé la lecture dès leur plus jeune âge et y sont tombés dedans comme dans la potion magique d'Obélix et y sont restés pour la vie !

« Lire quand on est enfant, c’est quitter sa famille et devenir jeune mendiant, tendre la main aux princes de passage. C’est aller en Sibérie, avec loups et cris de neige, si loin que votre mère ne vous retrouvera plus, criant « à table » dans le désert, loin, très loin du petit contemplatif aux yeux brun-vert gelés comme un lac. La lecture est un billet d’absence, une sortie du monde. »



J'avoue qu'après avoir beaucoup aimé Christain Bobin (son Autoportrait au radiateur !) je m'étais un peu éloignée de lui trouvant son style trop précieux, trop ampoulé, et pour tout dire trop "joli"! Ce billet de Violette me donne envie de le redécouvrir. voir ICI

15 commentaires:

  1. tu as raison cette citation donne vraiment envie!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis vraiment ravie de t'avoir donné envie de revenir vers Bobin et je serai enchantée de pouvoir lire ton avis sur le livre!
    Merci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller voir si je le trouve à la médiathèque. merci à toi de me l'avoir fait re-découvrir !

      Supprimer
  3. Pareil pour moi ; j'ai énormément aimé ses premiers livres et après j'ai trouvé qu'il "faisait du Bobin". J'aime beaucoup son "billet d'absence", c'est exactement comme cela que je l'ai vécu, enfant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement comme toi ! ET quelle absence ! C'était magique !

      Supprimer
  4. un billet d'absence certainement au point que autrefois cela agaçait prodigieusement ma mère que je puisse ainsi m'extraire du lieu où j'étais
    par contre sortie du monde je ne cautionne pas pour moi c'est l'inverse c'est voir le monde se dévoiler devant soi, s'ouvrir et nous accueillir
    cela dit c'est une belle citation que je vais ajouter à mon carnet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absence pour moi aussi c'est sûr ! Sortie du monde, oui, mais pour partir vers un autre monde!

      Supprimer
  5. La citation vaut en effet son pesant d'or. J'avoue ne jamais avoir terminé "Ressusciter" du même auteur, longtemps resté sur ma table de nuit. Il me semble que prendre une phrase au hasard et méditer dessus me suffit amplement pour un certain temps. J'ai l'impression en essayant de lire en continu que je glisse sur les jolis mots, les idées profondes sans pour autant les apprécier à leur juste valeur.
    J'aime la douceur du tableau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce sont des phrases à méditer et qui me touchent aussi par leur poésie mais comme je le disais je n'ai pas toujours aimé ce qu'il faisait.
      Quant au peintre danois, je l'aime bien.

      Supprimer
  6. J'aime vraiment cet auteur, la poésie et la réflexion qu'il y a dans ses écrits. Je n'ai pas encore lu celui-ci mais c'est en prévision.
    Daphné

    RépondreSupprimer
  7. Belle citation, découvrir aussi les univers de chacun 😌 j'ai beaucoup lu bobin une époque puis je me suis lassée

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi ! Mais peut-être celui-ci me plaira-t-il ? En tout cas,j'ai aimé cette citation.

    RépondreSupprimer
  9. Même chose pour moi ! Je ne lis plus Bobin après avoir lu 4 "nouvelle" ou essais de lui. Effectivement, le billet de violette m'avait donné envie de lire celui-là mais j'attends ton avis, ce n'est pas dans mes priorités...

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.