mercredi 22 avril 2009

Rafael Alberti, Jardin d'amour, marin à terre…



Les Asturies (photo de voyage)


Rafael Alberti est un poète espagnol malgré son nom d'origine italienne. Il est né en 1903 près de Cadix. Parti très jeune vivre à Madrid avec sa famille, "marin à terre", il restera toute sa vie fidèle à la région de son enfance et regrettera la mer. Sa poésie est d'abord très personnelle et lyrique. Mais devenu membre du parti communiste espagnol en 1933, il déclare dès 1934 vouloir mettre son art au service de la politique. Républicain engagé, il est obligé de s'exiler en France en 1939. Puis il fuit en Argentine devant l'invasion allemande. Il ne rentrera en Espagne qu'en 1977, deux ans après la mort de Franco. Devant une foule immense venue l'accueillir à l'aéroport de Madrid, Rafael Alberti s'exclame: "J'ai quitté l'Espagne, le poing levé, et je reviens la main tendue en signe de paix et de réconciliation avec tous les Espagnols". Il meurt en 1999.

Jardin d'Amour

Va-t'en au jardin de la mer
et plantes-y un arbousier
sous les glaces polaires.

Jardinier :

Pour mon amie, une île
aux cerisiers stellaires,
murée de cocotiers.

Jardinier.

Et dans mon coeur guerrier,
plante quatre palmiers
comme on plante un mât de hune.
Jardinier.

Le recueil d'où est extrait Jardin d'Amour, Marin à terre (1924 ) lui valut le prix national de littérature.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.