jeudi 16 juin 2011

La Charte des droits de la femme

 

implorante2jpg.1306014482.jpg
Camille Claudel
Samedi 21 Mai est paru dans le Monde un appel des associations féministes  Paroles de femmes, La Barbe, Osez le Féminisme qui disent leur colère après l'affaire Strauss-Kahn qui a soulevé en France des réactions sexistes vis à vis de femmes tendant à minimiser la gravité du viol et à en rendre la femme responsable.
Je cite ces extraits :
Nous ne savons pas ce qui s'est passé à New York samedi 14 mai mais nous savons ce qui se passe en France depuis une semaine. Nous assistons à une fulgurante remontée à la surface de réflexes sexistes et réactionnaires, si prompts à surgir chez une partie des élites françaises.
Ces propos tendent à minimiser la gravité du viol, tendent à en faire une situation aux frontières floues, plus ou moins acceptable, une sorte de dérapage. Nous le rappelons : "le viol et la tentative de viol sont des crimes", dit le texte de la tribune publiée sur le site internet du Monde.
Et elles ajoutent :
Ces propos illustrent l'impunité qui règne dans notre pays quant à l'expression publique d'un sexisme décomplexé. Autant de tolérance ne serait acceptée dans nul autre cas de discrimination.
Dans leur collimateur - entre autres- et à juste titre Jean-François Khan
LE RETOUR DES SOUBRETTES SELON JEAN-FRANCOIS KAHN
L'association Paroles de femmes est choquée par les propos et de Jean-François Kahn.
Son expression : « le troussage d'une domestique » montre non seulement son mépris pour les classes sociales populaires mais traduit également sa confusion entre viol et simple badinage amoureux. Réduire la victime à son rang social est indigne.
Son expression comme sa réaction nous plonge dans les pièces de Molière ou de Marivaux, à des temps anciens où la France était une monarchie. Nous souhaitons lui dire que le viol est un crime, punissable par la loi, que le droit des femmes a quelque peu évolué depuis le 18e siècle. Cette phrase tout comme son rire est d'une indécence inexcusable. Il n'a peut-être pas conscience de la souffrance de ce que sa phrase va provoquer chez les femmes victimes de viol et de violences.
Nous l'invitons à nous suivre dans nos campagnes de sensibilisation et de prévention que nous faisons quotidiennement auprès des adolescents dans les collèges et dans les centres de détention auprès de violeurs qui ont entre 13 à 17 ans.
Et à écouter sur notre site le Slam contre le viol écrit par Junajah pour notre campagne contre le viol.
Olivia Cattan, présidente de paroles de Femmes
Fadila Mehal, Présidente des Mariannes de la diversité
Voir l'article complet dans Paroles de Femmes
Ces associations nous invitent tous, femmes ou hommes à signer la pétition pour  La charte universelle des droits de la femme

Voir aussi le texte de Gisèle Halimi  dans Le Parisien :
On imagine une immigrée africaine allant porter plainte dans un commissariat du 19e arrondissement. « Bonjour, j'ai été violée par DSK », et la suite des événements. Pour Gisèle Halimi, 84 ans, avocate féministe, le fait de voir Dominique Strauss-Kahn, un homme puissant, encadré par des policiers, au tribunal, cela montre à quel point il n'y a pas dans ce pays de justiciable VIP.

18 réponses à La Charte des droits de la femme

  1. Excellent! Il était temps. je suis excédée par toutes les outrances de trop nombreux journalistes français ici et là. Bien d’accord avec Gisèle Halimi. Je signe la pétition.
    Rédigé par : Mango | le 22 mai 2011 à 03:05 | Répondre | |
  2. Moi aussi! On se gaussait de Berlusconi mais on a la même chose chez nous
    Rédigé par : miriampanigel | le 22 mai 2011 à 04:15 | Répondre | |
  3. J’ai entendu l’émission sur France Culture où s’exprimait J.F. Kahn et je n’en ai pas cru mes oreilles. Mais les autres hommes présents n’étaient pas mieux, je crois que c’est Caroline Fourest qui a relevé pour dire qu’on ne parlait pas de lutinage, mais de viol et qu’il y avait une sacré différence. C’est très révélateur de la complaisance en France vis-à-vis des violences faites aux femmes. Pour moi le pompon c’est tout de même Jack Lang.
    Rédigé par : Aifelle | le 22 mai 2011 à 05:06 | Répondre | |
  4. @ Mango et miriam : j’ai fait de même! On n ‘en est pas encore à Berlusconi mais pas loin. C’est vrai qu’en France une femme n’aurait aucune chance contre un homme de pouvoir. La réaction de ces messieurs qui tiennent la presse et des politiques nous le montrent bien! De toutes façons chaque fois qu’un homme politique est jugé, il en sort blanchi, écrit un livre et vient nous faire la morale à la télé. La justice et la presse ne sont pas indépendants du pouvoir; on s’en aperçoit chaque jour. c’est pourtant le principe de base d’une démocratie!
    Ah! mais peut-être ne sommes-nous pas tout à fait dans une démocratie?
    Rédigé par : claudialucia | le 22 mai 2011 à 06:12 | Répondre | |
  5. @ Aifelle : je n’ai pas écouté l’émission mais je suis vraiment outrée par tous ces propos! Jack Lang est le seul qui se soit excusé. Il a précisé qu’il n’avait pas voulu minimiser le viol. Il a écrit à Paroles de femmes et il a signé la charte. C’est déjà ça!
    Rédigé par : claudialucia | le 22 mai 2011 à 06:14 | Répondre | |
  6. J. François Kahn s’est excusé aussi, il a jugé lui-même son propos inqualifiable. Par contre, il n’arrange pas son cas en expliquant qu’il avait un peu chargé la veille sur Europe 1 « sous le coup de l’émotion » donc il a essayé de tempérer le lendemain (sic). Il essaie de se justifier en disant qu’il est très proche d’Anne Sinclair, c’est une grande amie. Ma réflexion à moi c’est : une preuve supplémentaire de la collusion politique-journaliste à haut niveau. Et quand on est un bon professionnel, sous le coup de l’émotion, on peut toujours choisir de se taire …. ceux qui voulaient parler ne manquaient pas. Je pense que là on est sur le problème des égos surdimentionnés, toujours prompts à se mettre en avant. J’ignorais que Jack Lang s’était excusé.
    Rédigé par : Aifelle | le 22 mai 2011 à 07:59 | Répondre | |
  7. il est vrai que l’on peut reprocher beaucoup de choses à la justice américaine, mais au moins, elle a écouté une femme de chambre immigrée…
    Rédigé par : choupynette | le 22 mai 2011 à 08:18 | Répondre | |
  8. Je pourrais avoir écrit ton billet et chacun des commentaires, je partage votre point de vue et pendant quelques jours je me suis sentie presque agressée moi même, il semble que la classe politique dans son entier et les médias connaissaient parfaitement les dérives de DSK, ce qui revient le plus souvent c’est « cavaleur » « coureur » et même « libertin » ce qui prouve que ces messieurs ont bien peu de culture le terme de libertin est bien loin de ce sens là
    Cela va bien au delà de l’appartenance politique de DSK à un parti, cela veut dire que ce type de comportement est admis alors qu’il s’agit de délit, le harcèlement sexuel est un délit, les propos graveleux à l’encontre d’une femme aussi
    je regrette d’avoir manqué l’émission dont parle Aifelle mais je vous mets le lien vers une intervention sur RMC tout à fait édifiante
    http://www.youtube.com/watch?v=RGfe4dRgbQA&feature=youtu.be
    Rédigé par : Dominique | le 22 mai 2011 à 08:27 | Répondre | |
  9. Les propos de J-F Kahn sont d’un autre temps, ceux de Lang stupide et tous font preuve du machisme et de l’élitisme le plus moyen-âgeux, c’est à vomir.
    Appel signé et j’espère être à temps ce soir pour le rassemblement.
    Rédigé par : Océane | le 22 mai 2011 à 11:21 | Répondre | |
  10. Lu, approuvé et signé.
    Aujourd’hui dimanche 22 mai à 14h24, j’ai recherché le nom de Jack Lang dans cette page :
    http://www.parolesdefemmes.org/index.php?option=com_petitions&view=petition&id=46&limitstart=360
    en prenant bien soin d’afficher la totalités des signataires (380 à cet instant-là) et il n’apparaît pas !…
    Rédigé par : Tilia | le 22 mai 2011 à 12:45 | Répondre | |
  11. si je m’étais trouvée à Paris aujourd’hui j’aurais rejoint ce rassemblement. on fait toujours le procés des femmes musulmanes, mais on ferait bien de balayer devant notre porte:la condition féminine dans les pays occidentaux n’est pas un exemple non plus, et si cette sordide affaire pouvait un peu réveiller les consciences dans ce domaine, y compris des plus jeunes, ce serait une bonne chose.
    Rédigé par : sophie57 | le 22 mai 2011 à 12:45 | Répondre | |
  12. @ Aifelle : va voir l’article dans Paroles des femmes (j’ai donné le lien) tu verras l’explication de Jacques Lang. Je suis d’accord avec toi. Comment peut-on avoir une presse indépendante du pouvoir? Ou ce sont des amis qui font partie de la même classe et défendent des intérêts communs,ou ils n’ont pas la liberté d’écrire car ils se feraient virer. Il suffit de voir à qui appartiennent les journaux. Se poser la question : Qui les dirige vraiment?
    Rédigé par : claudialucia | le 22 mai 2011 à 14:04 | Répondre | |
  13. @ choupynette : Elle l’a écoutée mais jusqu’à quand? je ne crois pas beaucoup à la justice américaine! Chez eux tout se finit pas des transactions financières, si l’accusé est riche, il achète la partie adverse, s’il est pauvre, il va en prison.
    Rédigé par : claudialucia | le 22 mai 2011 à 14:06 | Répondre | |
  14. @ dominique : Oui, tu as raison, on se rend compte combien on se fait tromper par cette classe politique et les médias (et qu’importe leur appartenance) qui n’a aucune probité.
    Rédigé par : claudialucia | le 22 mai 2011 à 14:14 | Répondre | |
  15. A Tilia : voilà ce qu’écrivent les responsables de Paroles de Femmes (voir le lien dans mon blog pour l’article complet.)
    « L’ancien ministre Jacques Lang a contacté l’association paroles de femmes afin de lui expliquer que le propos « il n’y a pas mort d’homme » ne désignait pas le viol en lui-même mais que cette phrase avait été sortie de son contexte. Il a déclaré « être un militant féministe depuis de nombreuses années ». Il a manifesté son soutien à Paroles de femmes pour ses actions concernant son programme de sensibilisation auprès des collégiens concernant l’égalité hommes-femmes et sa lutte contre les violences et la précarité. Nous nous réjouissons également de sa signature concernant notre Pacte féminin qui sera reconduit cette année auprès des candidats à la présidentielle et de son engagement futur à nos côtés pour la cause des femmes. »
    Rédigé par : claudialucia | le 22 mai 2011 à 14:20 | Répondre | |
  16. @ Sophie : c’est vrai que la cause des femmes est loin d’être gagnée dans nos pays et en plus tout est toujours à recommencer! La lutte contre les mentalités sexistes n’est pas terminée et, tu as raison, les jeunes femmes actuelles feraient bien d’être vigilantes.
    Rédigé par : claudialucia | le 22 mai 2011 à 14:22 | Répondre | |
  17. @ Océane : si tu vas au rassemblement, raconte nous!
    Rédigé par : claudialucia | le 22 mai 2011 à 14:23 | Répondre | |
  18. La manière dont les journalistes français ont traité cette affaire en dit long sur le machisme et la collusion entre medias et pouvoir politique – encore très actifs – dans notre vieux pays…
    Rédigé par : Gwenaelle | le 22 mai 2011 à 15:28 | Répondre | |

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.