samedi 27 août 2011

Les plumes de l'été chez Asphodèle




Et voilà le dernier jour de Les Plumes de l'été ... dernier pour l'instant! Merci à Asphodèle d'avoir animé ce jeu qui lui a donné tant de travail. Je programme ce texte et viendrai voir les vôtres lundi, dès mon retour chez moi, à Avignon. 

Les mots en H qu'il fallait intégrer aujourd'hui m'ont donné bien du fil à retordre :


HÉSITER – HURLEMENT – HUMAIN – HÉLICOPTÈRE – HIRSUTE – HÉCATOMBE – HONNEUR – HONGROISE – HASCHISCH – HARMONIE – HUMBLE – HÉRISSON – HYPOTHÈSE – HUMILIATION – HANTER – HARIDELLE – HASARD – HYÉMAL (E) ou HIÉMAL(E) – HALO.



Petites voyageuses hirsutes

Légers hélicoptères, petites voyageuses hirsutes
Humbles ailettes,
            Hésitent et volètent
Plumetis d'oie, valse de l'air
Au hasard du souffle qui guette
Hérissons de duvet candide,
            Harmonie, ô soeurs lumineuses
        
 Fleurs du pissenlit…


Quand vient l'hécatombe hiémale
vous n'êtes plus qu'une hypothèse,
L'humiliation de l'absence
 Et un hurlement qui me hante
Le halo d'un saint qui s'efface
sur la fresque du temps qui passe
Une haridelle de la vie,
le souvenir d'un souvenir
            Le souvenir d'une Harmonie,           

Fleurs du pissenlit


Quand l'humain en moi se dissout
Résine dorée
    qui m'englue
Valse hongroise puis bacchanale
Honneur perdu de mon esprit,
Haschish, mot qui crisse et qui crache
Triste est la fleur du cannabis
            Fleurs du Mal, ô fleurs ténébreuses


Alors, du Temps, les voyageuses
humbles ailettes au souffle qui guette
Plumetis d'oie, neige éphémère
Petits soleils de mon enfance
Je pense à vous...
            Harmonie, ô soeurs lumineuses

Fleurs du pissenlit





21 commentaires:

  1. gé-nial! Je l'ai relu deux fois à haute voix pour le rythme ! excellente idée la poésie ...ô combien difficile !!! superbe fin de "Plumes", bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Merci Claudia, pour ce magnifique poème ! Je ne suis pas "fan" d'habitude de ce genre, mais vraiment, tu y excelles, alors pourquoi s'en priver ? C'est vraiment, vraiment beau, cette musique des mots...

    RépondreSupprimer
  3. Bravo... De la poésie qui accroche.

    RépondreSupprimer
  4. Oh la la ! C'est du grand art ! Tu as vraiment l'âme d'une poètesse !

    RépondreSupprimer
  5. Tu confirmes tes talents de poétesse (tu sais que j'adore ça !) et tu sublimes ce gentil pissenlit dont j'aime toujours à souffler sur ses ailettes en faisant un voeu quand la fleur n'est plus là ! Magnifique ! Bravo ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Ces H fous en poème ! idée originale et exercice osé mais réussi !
    Bises de Lyon

    RépondreSupprimer
  7. J'aime ! Une volée de H et une modeste (pardon, humble )fleur de pissenlit pour une belle réussite !

    RépondreSupprimer
  8. @ Olivia : merci pour ces encouragements.Les mots en H n'ont pas été facile à placer!

    RépondreSupprimer
  9. @ jeeen : relire à voix haute, l'épreuve suprême pour un poème! exercice périlleux pour un poème de débutante!

    RépondreSupprimer
  10. Am&lie : si tu aimes mes poèmes modestes, c'est que tu es prête à te lancer dans la lecture des Grands, des Vrais poètes! Tu es sensible à la musique des mots? Alors c'est Apollinaire, Verlaine, Aragon qu'il te faut lire. je trouve que ce sont les plus "musicaux" des poètes français.

    RépondreSupprimer
  11. @ Rêva : merci! Je suis heureuse que le poème t'ait "accrochée"!

    RépondreSupprimer
  12. @ Eiluned : Tu es trop,trop sympa! Bien sûr, je n'en crois pas un mot mais.. cela fait plaisir!!

    RépondreSupprimer
  13. @ Asphodèle: merci pour ce compliment. Quels sont tes poètes préférés? Je viendrai voir si tu as écrit sur eux dans ton blog.

    RépondreSupprimer
  14. @ Aymeline : Merci! me voilà de retour de vacances, je vais prendre le temps d'aller lire les blogs amis. A bientôt dans le tien!

    RépondreSupprimer
  15. @ Plume : comme tu dis, ces H fous!! je me suis demandée si j'allais m'en sortir!

    RépondreSupprimer
  16. @ Cagire : J'ai remarqué (mais ce doit être subjectif)que selon la lettre du début les mots sont plus ou moins agréables à entendre et faciles à placer. Les mots de la lettre G sont ceux que j'aime le moins au niveau de la musicalité et du sens. Ceux de la lettre H les plus hétéroclites. Mes préférés : ceux de la lettre F et E.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai noté ton conseil à Amélie, je cherche des poèmes pour me lancer un peu dans ce genre. A plus tard

    RépondreSupprimer
  18. @ Jeneen : j'aime aussi beaucoup d'autres poètes mais j'ai donné ces noms là à Amélie parce qu'elle aime la musique des vers...

    RépondreSupprimer
  19. je ne repasse que maintenant ! Pffiou, plus de Plumes à gérer mais du boulot en souffrance...(pas que le boulot d'ailleurs !). Mes poètes préférés ? Hou, il y en a beaucoup. Verlaine, Rimbaud, Baudelaire, Apollinaire, Aragon, Eluard, Prévert, Gabriela Mistral, Louise Labbé, enfin un panel non exhaustif ! J'oubliais Emile Verhaeren qui a enchanté mes récitations, enfant... Et plus récemment grâce aux Agents Littéraires, Nareva, une nouvelle poétesse très douée, ou encore Béatrice Arnaud-Gorecki !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.