samedi 12 novembre 2011

Un livre, un Jeu : énigme n° 10





Wens de En effeuillant le chrysanthème et moi-même nous vous proposons, le samedi, un jeu sous forme d'énigme qui unit nos deux passions : La littérature et le cinéma! Il s'intitule : Un livre, Un film.

Consignes :  Vous pouvez donner vos réponses par mail (que vous trouverez dans mon profil) et  me laisser un mot dans les commentaires sans révéler la réponse pour m'avertir de votre participation. Le résultat de l'énigme et la proclamation des vainqueurs qui n'auront gagner que la gloire de participer (avouez que c'est beaucoup!) sera donnée le Dimanche.
 
Chez Wens ICI vous devez trouver le film, le metteur en scène et le producteur, chez moi, le livre.

 Enigme 10

Ce roman d'une écrivaine anglaise commence comme un conte de Cendrillon : la bergère épouse le prince charmant. Mais bien vite, l'on s'aperçoit que le conte de fées n'en est pas un et que la jeune héroïne ne  connaîtra pas le bonheur attendu.

Aucune fumée ne s’élevait de la cheminée et les petites fenêtres mansardées bâillaient à l’abandon. Puis je me sentis soudain douée de la puissance merveilleuse des rêves et je glissai à travers les barreaux comme un fantôme. L’allée s’étendait devant moi avec sa courbe familière, mais à mesure que j’y avançai, je constatais sa métamorphose : étroite et mal entretenue, ce n’était plus l’allée d’autrefois. Je m’étonnai d’abord, et ce ne fut qu’en inclinant la tête pour éviter une branche basse que je compris ce qui était arrivé. La Nature avait repris son bien, et, à sa manière insidieuse, avait enfoncé dans l’allée ses longs doigts tenaces, avaient fini par triompher. Ils pullulaient, obscurs et sans ordre sur les bords de l’allée. Les hêtres nus aux membres blancs se penchaient les uns vers les autres, mêlant leurs branches en d’étranges embrassements et construisant au-dessus de ma tête une voûte de cathédrale. Et il y avait d’autres arbres encore, des arbres dont je ne me souvenais pas, des chênes rugueux et des ormes torturés qui se pressaient jouer contre joue avec les bouleaux, jaillissant de la terre en compagnie de buissons monstrueux et de plantes que je ne connaissais pas.

24 commentaires:

  1. Ciel ! le roman qui a enchanté mes 16 ans, lu et relu, toujours aimé, avec la glaciale silhouette d'une sombre garce qui hante les couloirs de la grande demeure ...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour.Pas trop de difficulté même si je n'ai jamais lu ce livre.

    RépondreSupprimer
  3. Aifelle est plus matinale que moi et Eeguab aussi!
    j'ai lu le livre ado, oublié le film

    RépondreSupprimer
  4. Trop facile, en effet, je l'ai relu en VO en 2010, pour un challenge
    La première phrase, de mémoire "cette nuit j'ai rêvé que je retournais à ..."

    RépondreSupprimer
  5. Rien que le passage, le tout début, je sais! Film mythique tiré d'un livre que je n'ai pas encore lu! Mon prof de littérature était fan, autant du livre que du film :D

    RépondreSupprimer
  6. Un prénom, rien de plus !
    Un souvenir un peu lointain, de fortes traces tout de même... Bon week-end à toi, Claudialucia.

    RépondreSupprimer
  7. Un film excellent et un roman que j'ai relu en même temps que je le recommandais à mes filles , il avait bien tenu le choc

    Ce qu'il y a de bien avec tes énigmes c'est qu'elles me donnent le programme pour la soirée : je vais sortir mon DVD et partir sur la route de la corniche avec Maxime

    RépondreSupprimer
  8. @ Aifelle : ET oui, moi de même. Lecture de ce livre quand j'étais ado avec les copines et que nous étions toutes amoureuses du beau Maxime de Winter!

    RépondreSupprimer
  9. Eeguab : Tu n'as pas lu ce livre mais en bon cinéphile tu as dû voir le film, je suis sûre.

    RépondreSupprimer
  10. @ Miriam : Aifelle est toujours la plus matinale! Ensuite c'est Eeguab ou Keisha. pas moi! Ce n'est pas une de mes qualités! Tu as oublié le film? Pourtant il est très bon!

    RépondreSupprimer
  11. @ Keisha : Oui la première phrase de ce livre est célèbre. Dans le film la voix off sur des images mystérieuses est très réussie.

    RépondreSupprimer
  12. @ Sabbio : Le film est, en effet, mythique.
    Demain Wens expliquera l'influence du producteur sur ce le film.

    RépondreSupprimer
  13. @ Lystig : et je suppose qu'il t'a plu!

    RépondreSupprimer
  14. @ cagire : et à toi aussi! Le prénom qui donne son titre au livre incarne aussi le personnage principal et pourtant celui-ci est toujours absent.

    RépondreSupprimer
  15. @ Dominique : Bon voyage sur la route de la corniche. Bonne soirée. Je l'ai revu aussi récemment! C'est ce qui est bien avec ce jeu, revoir les classiques et parfois les relire quand le souvenir est trop lointain.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai vu le film et lu le livre récemment (enfin l'année dernière me semble-t-il) : un vrai coup de foudre !. après plusieurs hésitations, c'est le commentaire qui Keisha qui m'a aidée ! l'auteur a aussi écrit d'autres romans où le mystère joue un grand rôle comme l'auberge de la jamaique.

    RépondreSupprimer
  17. Mes lectures d'adolescentes! Merci pour tous ces quiz...

    RépondreSupprimer
  18. @ magie : Oui, Hitchcock s'est souvent inspiré de Daphné du Maurier. Il a aussi adapté une nouvelle d'elle : Les oiseaux.

    RépondreSupprimer
  19. @ Thérèse : oui nos lectures d'adolescence! c'est bien agréable de nous en souvenir!

    RépondreSupprimer
  20. @ c'est d'accord Aifelle! Je viens voir chez toi. Je suis à nouveau disponible pour mon blog après une semaine de grand mère!

    RépondreSupprimer
  21. Merci à tous pour votre participation et bravo!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.