vendredi 17 février 2012

Des mots une histoire : Dessin d'enfant

Joan Miro : le coq


Texte écrit dans le cadre de l'atelier d'écriture d'Olivia : Des mots, une histoire



 Dessin d'enfant

La caroncule en fleur, le coq mène la danse
climatique, 
 plumes au vent, solo de clarinette ardent
Où le soleil dans le ciel roule
Comme le ballon d'un enfant   
Le loup mange le Chaperon sans préparation culinaire, 
De son repas roboratif, il hoquète  
et sommeille encore. 
Andante...
Le chat est en apesanteur, il sanglote dans son mouchoir,
Dans son vertige violoncelle,
Il est emporté sur la lame de l'air du temps
et ritournelle...
Sur son grillage, le grillon grillonne et gratte sa guitare,
Le chapon, le mouton et l'âne lancent leur chant, Hum!
 Délicieux!   
Le chien est sans contexte un chien même s'il a un oeil en verre,
Et le dragon dans son couffin comme dans un livre d'images
semble sortir d'un catalogue de jouets, de fées, de lutins,
malicieux! 
Allegretto...
Et les allumettes pianotent en éclairs qui saignent et tempêtent,
Quand l'enfant aux doux barbouillages, trace à grands traits de feux
de flammes, 
             de rires légers, scintillants,
des croquis en vie qui s'animent, tourbillonnent, et nous chavirent.
Quel menuet molto vivace !
                               Renaît en moi, alors, l'enfance!





Ce poème a été écrit dans le cadre de l'atelier d'écriture d'Olivia : Désirs d'histoire. Les mots imposés étaient les suivants : grillage – chat – andante – apesanteur – caroncule – chant – contexte – plume – couffin – barbouillages – croquis – enfant – lame – livre – vertige – saigner – chapon – climatique – catalogue – match – roboratif – sangloter – allumettes – mouchoirs – enfance – préparation – délicieux

29 commentaires:

  1. Réussi, le défi! et le Miro est délicieux

    RépondreSupprimer
  2. Le dessin d'enfant est très réussi...comme ton poème à caroncule.

    RépondreSupprimer
  3. On dirait que c'est enfantin d'écrire de la poésie, pour toi !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien le fin quand tout s'agite. J'ai été surpris de ne pas lire que le mouton moutonne et que le dragon dragonne ! :D

    RépondreSupprimer
  5. @ miriam : oui, moi aussi j'adore le Miro!

    RépondreSupprimer
  6. @ wens : Merci! si tous les enfants dessinaient ainsi..

    RépondreSupprimer
  7. Olivia : Ah! si les mots à placer n'étaient pas si difficiles!

    RépondreSupprimer
  8. @ jean-Charles : Ben! il faut user parcimonieusement des "grillons qui grillonnent!
    Hein! Jean-Charles charlise!

    RépondreSupprimer
  9. Animal on est bien.Joli texte enjoué et coloré.Je fais mes débuts ce jour sur cette redoutable rubrique.

    RépondreSupprimer
  10. Même avec certains mots désagréables, tu as fait merveille.
    Toujours de belles idées,Claudialucia, et heureusement que tu as subi caroncule, sinon, pas de Miro !
    Bon we et bises de Lyon

    RépondreSupprimer
  11. Les rapports de couleurs du coq de Miró ne sont pas à mon goût. Je préfère ses figures contre le soleil rouge.
    Par contre ton poème musical est sans conteste tout à fait réussi.
    Il y manque juste "match", mais tu peux le caser après allumettes. Sans doute l'as-tu simplement oublié ;-)
    Bon week-end ClaudiaLucia

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir,
    Des mots qui t'on bien inspiré pour ce poème...
    bonne soirée
    @ plus

    RépondreSupprimer
  13. Un poème qui swingue :-) bravo pour le " roboratif " pas facile dans un poème ;-)

    RépondreSupprimer
  14. superbe ! et très bien imaginé ! la fin est chantante à souhait et rythmée. jen va adorer (elle aime bien la poésie et là, ya tous ses thèmes favoris !) biz

    RépondreSupprimer
  15. Merci EEguab! Tu nous rejoins? je vais venir te voir alors!

    RépondreSupprimer
  16. @ Soène : et bien finalament la caraconcule ne m'a pas posé trop de problèmes mais d'autres mots , oui!

    RépondreSupprimer
  17. @ Tilai : moi je l'aime bien ce coq et puis il tombait à pic pour mon poème! On avait le droit de laisser tomber deux mots cette fois-ci parce qu'il y en avait plus de 25!

    RépondreSupprimer
  18. @ Covix : merci de ta visite; A bientôt sur ton blog!

    RépondreSupprimer
  19. @ valentyne : oui le roboratif était gratiné pour un poème!

    RépondreSupprimer
  20. @ jeneeen : merci! J'ai pensé à Jen en plaçant le dragon!

    RépondreSupprimer
  21. Mais de quelles difficultés parles-tu ??? C'est hallucinant ta capacité à nous balader dans ces vers qui semblent couler de source ! Poème animalier magnifique "le grillon grillone derrière le grillage... alors là : bravo, je suis fan, je suis fan ! Fais-moi un recueil steuplaît... ;) (je dois te supplier comment ? :) )

    RépondreSupprimer
  22. pauvre loup, je le plains, pas de préparation culinaire. ;-) Tu m’époustoufles. :D Je suis fan, vraiment. :D Tu fais des merveilles avec des mots pas évidents du tout. :D

    RépondreSupprimer
  23. La poésie est un exercice bien difficile... Je crois que j'ai mis caroncule au masculin. Il va falloir que je corrige!

    RépondreSupprimer
  24. Trop gentille Asphodèle.! Mais j'en ai fait un recueil finalement! Si tu cliques à droite dans catégorie, à la dernière ligne, tu trouveras : Les écrits de Claudia.

    RépondreSupprimer
  25. @ cériat : pauvre loup. Manger un petit chaperon rouge tout crue ce n'est pas bon pour la digestion!

    RépondreSupprimer
  26. @ La plume : etoui, la caroncule,j'ai vérifié le genre!

    RépondreSupprimer
  27. Très beau texte qui illustre parfaitement la peinture du maître Miro ! Belle performance !! Bravo !

    RépondreSupprimer
  28. on se représente bien la scène et le dessin ! :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.