vendredi 10 octobre 2014

Budapest : musique, opéra, ballet


L'escalier de l'opéra national hongrois à Budapest :
Budapest : Opéra national de Hongrie (détail : escalier monumental)

 Opéra national de Hongrie

 

Dans le luxueux décor de l'opéra national de Hongrie, je suis allée voir la Tosca de Puccini avec un distribution hongroise, des solistes à la carrière internationale. Décor, mise en scène et costumes classiques, belles voix. Un beau spectacle. J'ai eu un coup de coeur pour l'interprétation de Scarpia : Quelle classe! Et voilà comment on en arrive à aimer les méchants!


La Tosca

Budapest : opéra national hongrois  : une salle richement ornée
L'opéra : la salle de spectacle est relativement petite mais rutilante



Csilla Boross : Tosca
Attila Fekete : Cavaradossi
Anatolij Fokanov : Scarpia

 Un décor somptueux à Budapest : opéra national hongrois
Opéra : un décor somptueux

Le théâtre-opéra de Erkel

 

La veuve joyeuse, ballet d'après Frantz Lehar au théâtre Erkel
Shoko Nakamura (la veuve) et Jurij Kekalo (Danilo)

Le théâtre Erkel, le deuxième opéra de Budapest, a été construit en 1911. Il a été rénové en 2007. Il porte le nom d'un grand compositeur hongrois Farenc Erkel et permet d'assister à des opéras, des concerts, des ballets, pour des prix incroyablement bas. 12€ pour le ballet de La veuve joyeuse de Frantz Lehar aux meilleures places et de même pour  un opéra. 1€50 pour les places les moins chères.

Je vous donne le lien pour la location des places à la fois à l'opéra national  (en moyenne de 40 à 60€ selon les oeuvres, pour les meilleures places) et au théâtre Erkel: http://www.opera.hu/en/opera/musor

La Veuve joyeuse, opérette viennoise très célèbre, tout le monde connaît Heures exquises, est adaptée au ballet et chorégraphiée par Ronald Hint d'une manière enlevée, amusante et brillante. D'excellents danseurs, de beaux costumes, c'est un spectacle léger, gai, colorée et irisée comme une  bulle de savon! Très agréable!

La Veuve joyeuse

Concert à la Basilique Saint Etienne 


 la basilique Saint Etienne, une des plus belles basiliques baroques de Budapest
Budapest : La Basilique Saint-Etienne

la coupole de la basilique de Saint Etienne
Budapest : La Basilique Saint-Etienne : la coupole

Budapest :  l'autel baroque de la basilique de Saint Etienne
Budapest : La Basilique Saint-Etienne l'autel baroque

Budapest :  la basilique de Saint Etienne illuminée  la nuit
Budapest : La Basilique Saint-Etienne (détail)

Les concerts de la basilique Saint Etienne sont destinés essentiellement aux touristes. Ils sont plus chers, ils se renouvellent peu (si vous voulez y aller deux fois de suite, vous réécouterez obligatoirement deux ou trois oeuvres du concert précédent)  et si vous ne prenez pas vos billets en avance, on vous dira qu'il ne reste que les places les plus chères. Ce qui n'était pas vrai, le soir où nous y sommes allés (comme nous avons pu le constater après l'achat des billets!). 
Le concert que je suis allée écouter était pour orgue, flûte et voix. Je n'ai pas aimé la sonorité de l'orgue qui n'était pas celle du grand orgue de la basilique. Mais la flûte a su me toucher. Ceci dit, le décor baroque de la basilique est un cadre merveilleux pour écouter des airs très connus et très aimés : Fantasy in F minor de Mozart,  Choral de Ferenc Liszt, Ave Maria de Schubert,  Ave Maria de Gounod, Adagio d'Albinoni, L'hiver de Vivaldi,  Toccata de Bach, Agnus Dei de Bizet,  Fugue on the theme Bach de Schumann... Et j'ai eu plaisir à y assister .

Le musée Ferenc Liszt

Budapest : musée frantzs Lizt son piano
Un des pianos de Lizst


Le petit musée de Frantz Lizst est installé dans la maison où il a habité lors de ses séjours à Budapest. On y voit toutes sortes de souvenirs, des lettres, des photographies de sa famille, de ses amis, des tableaux, des objets personnels et bien sûr les pianos sur lesquels il a joué... Une visite à réserver aux amateurs de musique et aux amoureux du musicien.


Lizst, Schubert, Beethoven, Weber

Budapest :  le musée de Frante Lizst la chambre et son prie-dieu.
La chambre de Lizst

Budapest :  le musée de Frante Lizst : son bureau avec un clavier intégré
Le bureau de Frantz Lizst

Budapest :  le musée de Frante Lizst le salon avec portraits et bustes
Le salon de Ferenc Liszt




16 commentaires:

  1. les prix ont bien augmenté depuis notre dernier passage! Tes photos de la maison de Liszt sont bine plus réussies que les nôtres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les prix ont certainement augmenté et augmenteront encore car le tourisme se développe. Les places d'opéra sont encore, malgré tout, en dessous des prix français (sachant que je donne le prix le plus élevé) et pour celles d'Erkel, il n'y a pas de comparaison.

      Supprimer
  2. Superbe reportage ! texte et photos.
    Merci pour le partage.
    "12€ pour le ballet de La veuve joyeuse de Frantz Lehar aux meilleures places" ?... j'y cours :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les spectacles ont fait partie des plaisirs du voyage; Finalement, c'est très varié à Budapest!

      Supprimer
  3. Vous avez eu un emploi du temps de ministre là-bas !! J'aurais aimé visiter la maison de Liszt, et bien sûr aller à l'Opéra.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on a vécu intensément! Et je n'ai pas pas parlé de la visite faite au musée historique, à la grande synagogue, au quartier juif, sans compter tous les musées et les bains que je n'ai pas eu le temps de voir!

      Supprimer
  4. quelle belle maison d'opéra! ça fait rêver! Je prends le lien pour le challenge, bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est luxueux! La salle était vraiment conçue comme un écrin pour se montrer, faire admirer les belles toilettes, tout pour l'apparat... Ce qui m'a surprise, c'est que ce qui est extérieur à la salle de spectacle - les salons, les escaliers - est encore plus vaste et tout aussi richement décoré.

      Supprimer
  5. Je regrette de ne pas aller plus souvent à l'opéra... C'est un lieu magnifique et le musée maison a l'air tout aussi beau ! ( J'aime beaucoup cette manière d'aborder les artistes, voir les lieux où ils ont habité...). PS : Machiavel c'est pour le 15.12. J'ai mis un erratum mais il a l'air peu visible...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je disais; J'aimerais bien être des vôtres mais avec tous mes oublis et mes erreurs, je n'ose plus! Il faut que je me fasse un aide-mémoire!

      Supprimer
  6. Merci pour toutes tes belles photos de Budapest !

    RépondreSupprimer
  7. Wahou! Tu sais que je passe beaucoup de temps à divers opéras, mais là je ne connais pas, ni la salle, ni Tosca d'ailleurs. Et tu donnes même les tarifs!
    Vous avez acheté sur place , pour l'opéra aussi? Et le surtitrage, s'il existait, il était en hongrois? Mieux vaut connaître déjà un peu l'oeuvre, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a loué un spectacle en ligne de la France et un autre sur place. C'est moins cher sur place mais on risque de ne plus avoir de place si l'on attend. Surtitrage en hongrois et anglais. Donc pas de difficulté.

      Supprimer
  8. j'en connais un qui voudrait bien aller à l'opéra à Buda... Il s'appelle Costa! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Vous avez vraiment du passer un séjour de rêve, voilà le genre de moment que l'on ne doit pas oublier de sitôt ;0) La Tosca je l'ai en coffret CD mais jamais je n'ai eu la chance d'aller voir et écouter.... Merci pour les photos, et encore une fois merci pour le partage... On a, un peu, eu l'impression d'être parti avec toi :0)

    RépondreSupprimer
  10. là je suis juste jalouse comme un pou !! C'est un cadre merveilleux pour de merveilleuses œuvres !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.