samedi 11 octobre 2014

Hommage à Patrick Modiano, prix Nobel

Patrick Modiano


Dans son blog, La Jument verte, ( voir ICI)  Valentyne a rappelé l'atelier d'écriture que nous avait proposé Gwenaelle en 2012 dans Le Skriban. 

Ce dimanche, je vous propose de vous adonner à la poésie, libre ou classique, comme vous voudrez. Mais il faudra insérer dans votre poèmes ces dix titres de Patrick Modiano qui, à eux seuls, font déjà naître un univers chargé de souvenirs et de nostalgie.
    1.    L’herbe des nuits
    2.    Dans le café de la jeunesse perdue
    3.    Un cirque passe
    4.    Chien de printemps
    5.    Fleurs de ruine
    6.    Vestiaire de l’enfance
    7.    Rue des boutiques obscures
    8.    De si braves garçons
    9.    La ronde de nuit
    10.    La petite Bijou
 
Vous pouvez vous laisser aller, vous aussi, à la nostalgie ou bien en prendre le contre-pied. Si toutefois vous étiez totalement allergique à la poésie, du moins à celle que VOUS devez écrire, vous êtes autorisés à proposer à la place, à nos yeux sagaces, un texte en prose…

 J'ai trouvé que c'était une bonne idée pour rendre un modeste hommage à Patrick Modiano qui vient de recevoir le prix Nobel.
Voici mon poème et vous trouverez les autres participants ICI

La prostituée d'Otto Dix

 

Poème Nostalgique


C’est la ronde de nuit, rue des boutiques obscures

C’est la ronde de nuit et dans les fleurs de ruine

La petite Bijou, comme un cirque qui passe

Et laisse après lui des regrets de printemps,

De ce chien de printemps qui vire à l’hiver,

La petite Bijou racole les clients, de si braves garçons…

Et dans le vestiaire de l’enfance, 
La petite Bijou 
abandonne la joie et les perles du rire

Et dans le café de la jeunesse perdue

Elle piétine l’herbe des nuits.



18 commentaires:

  1. Bravo pour ton poème, bien troussé ! Je me suis rendue compte hier soir en écoutant une émission de radio qu'il avait toujours choisi de très jolis titres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai! ces titres sont tellement poétiques qu'il suffit de les aligner pour faire un poème!

      Supprimer
  2. Retour de tes poèmes! Et toujours aussi réussis. Temps pour moi de relire Modiano, lu autrefois et délaissé pour des lectures plus exotiques. Le Nobel comme un rappel.tiens cela rime)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que l'on va être nombreuses à s'y remettre! Ma foi, le prix Nobel sert à cela aussi!
      Je ne comprends pas pourquoi JC Oates ne l'a jamais eu!

      Supprimer
  3. Bravo pour ce texte qui rend un bel hommage aux titres poétiques de notre nouveau Nobel.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, les titres sont vraiment très évocateurs!

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Claudialucia
    Triste et magnifique ton poème , la petite bijou me fait de la peine , quelle terrible vie !

    RépondreSupprimer
  6. Hommage a Patrick Modiano!
    "De si braves garcons" c'est dur a placer... je me suis essayee en prive. :-)
    On pourrait egalement dire "chien d'automne!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a des titres plus difficiles que d'autres à passer; C'est un bon exercice d'atelier.

      Supprimer
  7. Voilà un exercice pas si simple et je te félicite pour ce très joli poème !! C'est un joli clin d'oeil à Modiano, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Bravo à Gwen qui n'a pas attendu le prix Nobel pour lire Modiano.

      Supprimer
  8. Tu as une plume magnifique, tes métaphores me parlent infiniment, comme ce « vestiaire de l’enfance », « l’herbe des nuits » et tant d’autres. Quel bel hommage à Modiano. Bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nadine mais je n'y suis pour rien! ce sont les titres des livres de Modiano!

      Supprimer
  9. Rien lu de cet auteur... connais-tu bien son oeuvre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'ai lu qu'un livre de lui! Il va falloir remédier à ça.

      Supprimer
  10. Quel bel hommage! Modiano est mon auteur préféré d'entre tous et c'est vrai que ses titres sont toujours très beaux et soignés (sauf le dernier).
    très belle initiative, bravo ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais que Modiano est ton écrivain préféré, tu es célèbre dans la blogsphère pour ça!! Il va falloir que je prenne des conseils chez toi pour apprendre à mieux connaître cet auteur. J'en étais restée à La rue des boutiques obscures qui m'avait plu mais sans sans provoquer l'enthousiasme !

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.