vendredi 17 juillet 2015

Des cailloux plein les poches de Marie Jones/ Stephan Meldegg au Chêne Noir



Excellent spectacle que cette pièce de l'auteure irlandaise Marie Jones Des cailloux plein les poches donnée au théâtre du Chêne Noir. 
Il s’agit du tournage d’un film La vallée tranquille dans un petit village irlandais du Kerry. On voit bien sûr l’allusion à The Quiet man de John Ford dont nous apercevons sur scène, détail comique et réjouissant, le dernier survivant des figurants de ce film légendaire.
Charlie et Jake se font embaucher eux aussi comme figurants mais l’on sent bien vite qu’ils n’ont aucun avenir dans ce pays sans ressources où l’agriculture et l’élevage sont en crise. Le seul (et vain) espoir réside dans le départ vers les Etats-Unis d’où ils reviennent pour l’immense majorité, le plus souvent meurtris, déçus et aussi fauchés qu’auparavant!

Eric Métayer et Elric Thomas qui sont Charlie et Jake, interprètent tour à tour, avec talent et maîtrise, tous les personnages de l’histoire, le réalisateur, l’actrice italienne, le régisseur, les gens du pays. Ils peuvent tout jouer et il suffit parfois d’un bref moment, d’un passage derrière une porte, pour qu’ils se transforment en un clin d’oeil devant le spectateur médusé. La voix, le corps, tout est métamorphose. La mise en scène enlevée de Stephan Meldegg n’a aucun temps mort, certaines scènes sont hilarantes et le public s’amuse beaucoup. Mais sous le rire perce la critique, celle de l’industrie cinématographique et de ses représentants qui ont perdu toute humanité et ne parlent que chiffres et rentabilité. Celle d’un monde qui produit du rêve en forme de happy end ridicule mais qui n’a rien à voir avec la réalité. Et lors du suicide de l’un d’entre eux, un jeune homme qui a perdu l’espoir d’un avenir meilleur, l’on réalise combien la vie humaine compte peu pour eux. L’humiliation, l’amertume, le sentiment de l’échec s’emparent de Jake et Charlie. Pourtant.. c’est le cinéma qui va leur rouvrir la porte du rêve. Et s’ils faisaient un autre scénario, un film qui parleraient de gens comme eux…
Un très bon spectacle qui fait salle comble (cinq nominations au Molière). Mieux vaut réserver!

Théâtre Le chêne Noir 11H
Des cailloux pleins les poches de Marie Jones
du 4 au 26 Juillet
Relâche le 21 Juillet
Mise en scène Stephan Meldegg
Réservation : 04 90 86 74 87


10 commentaires:

  1. de belles choses au chêne noir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! Tu as vu des pièces? Tu as eu des coups de coeur? Je viens de voir le bon spectacle de Michel Bruzat aux Carmes comment va le Monde.

      Supprimer
    2. je suis en train de faire ma valise, j'arrive demain! Mais j'ai coché plusieurs spectacles au chêne noir!
      hâte!

      Supprimer
    3. Génial ! Bon voyage et bon festival! je vais voir Noces de sang et Le prince travesti au Chêne noir; N'oublie pas de réserver!
      Un bon spectacle au théâtre des Carmes "Comment va le monde" de Bruzat théâtre de la Passerelle. A voir!

      Supprimer
    4. Beaucoup de pièces à succès cette année! Y en avait-il autant l'année dernière?

      Supprimer
    5. L'année dernère on en a vu beaucoup de bonnes mais cette année je crois que c'est encore meilleur car il y plusieurs pièces au niveau coup de coeur.

      Supprimer
  2. Entre tes comptes-rendus et ceux de Kathel, nous sommes gâtées ... de quoi avoir vraiment envie d'y aller un jour.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Claudialucia, j'ai vu cette pièce avec Eric Metayer en 2004 au théâtre La Bruyère et c'était vraiment très très bien. Depuis j'ai vu d'autres spectacle avec le même (comme les 39 marches), Eric Metayer a beaucoup de talent et il est drôle. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Il est drôle tout en sachant parler de choses sérieuses, le propre de la bonne comédie!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.