dimanche 19 juin 2016

Norvège : Dans la région du Sognefjord, autour de Balestrand

Le Sognefjord : traversée en ferry de  Dragsvik -Hella-Vargeness  vers Vik
Le Sognefjord : traversée en ferry de  Dragsvik -Hella-Vargeness
La région du Sognefjord est d'une beauté à couper le souffle. Nous arrivons à Balestrand au coucher du soleil, tard dans la soirée et les ombres que projettent les montagnes sont froides. Grandiose. Nos voisins  partent pêcher quand la nuit arrive, des lampes à la main. Nous voyons leur barque s'éloigner. Le clapotis de l'eau est incessant; on dirait que le fjord nous parle, il ne peut rester immobile ou muet. J'ai l'impression d'être plongée dans un roman de Jon Fosse, La remise à bateaux ou de Tarjei Vessaas, La barque le soir.

Norvège  : Le Sognefojord à Balestrand
Le Sognefojord à Balestrand
Mais, la matin quand nous nous réveillons, au bord du fjord, à Balestrand, un petite ville paisible dominée par les hauts sommets enneigés, c'est le printemps. La prairie est fleurie devant notre "cabane".

Norvège Le Sognefjord à Balestrand
Le Sognefjord à Balestrand

Et puis en quelques minutes, la voiture nous amène dans un paysage enneigé, avec des rivières, des lacs gelés et des cascades pas encore tout à fait libérés de la glace. 


C'est une joie pour une certaine Nini

Quelques vues du Sognefjord




Le glacier de Nigard  (Nigardsbreen)

 Nigardsbreen est une langue de l'immense glacier Jolstadalsbreen, le plus grand d'Europe avec ses 487 km2 . Il est situé dans le parc national du Jostaldal. Il a énormément régressé depuis des siècles et en particulier au siècle dernier. Devant lui s'étend un lac encore glacé mais qui permet d'aborder le glacier en barque en été. On peut y accéder par la route et puis à pied. C'est un spectacle impressionnant.

Nigardsbreen : Le glacier de Nigard, langue glacière du Jodaltersbreen
Nigardsbreen

Nigardsbreen cette photo n'est pas de moi mais de Steve Jonhon


Norvège : le galcier de Nigar peint par Johan ChristianDahl : Nigarsbreen (1844)
Johan ChristianDahl : Nigardsbreen (1844)
Norvège Le lac  du glacier de Nigar : Nigarsbreen on y accède par la route puis à pied ou en barque par le lac
Le lac  du glacier de Nigard
 

 Promenade en ferry dans le Naeroyfjord


Norvège Naeroyfjord un bras du Sognefjord callsé au patrimoine de l'humanité par L'Unesco : Gudvangen dans le lointain
Naeroyfjord : Gudvangen dans le lointain

Le Naeroyfjord est un bras du Sognefjord. Il est considéré avec le fjord Geiranger comme le plus beau fjord de Norvège et classé au patrimoine mondial de l'humanité par L'Unesco.

Nous embarquons au port de Gudvangen; c'est l'endroit le plus large du Naeroyfjord  qui ne va cesser de se rétrécir en direction de Flam et de Aurland.

Naeroyfjord : l'endroit le plus large du fjord


Naeroyfjord : les ombres et lumières du ciel
Naeroyfjord : le fjord devient plus étroit et encaissé
Naeroyfjord : le fjord devient plus étroit et encaissé
Naeroyfjord : le fjord devient plus étroit et encaissé

Naeroyfjord : des cascades vertigineuses

Aurlandfjellet : la route des neiges

  Flam puis Aurland.  Nous avons l'intention de suivre l'Aurlanfjellett, une route touristique qui permet de superbes points de vue. Hélas! Elle est encore fermée à la mi-mai à cause de la neige. Nous l'empruntons cependant pour aller admirer le fjord au-dessus d'Aurland puis nous rebroussons chemin. Mais le spectacle valait le détour!


Aurlandfjord

Aurland et son fjord


 Undredal

Undredal
Le petit village d'Undredal est charmant avec sa petite église datant de 1147 remaniée au XVIII siècle. Elle est l'une des plus petites églises de Scandinavie.

 La route de Stalheim (Stalheimskleiva)

L'ancienne route de Stalheim nous mène à un hôtel. Je ne fais pas de publicité pour lui parce que, hélas, il s'est installé à l'endroit où la vue est la plus belle. On peut le traverser et aller sur la terrasse pour admirer un beau paysage immortalisé par Johan Christian Dahl, peintre norvégien romantique, en 1842.

Vue de Stalheim
Johan Christian Dahl : Vue de Stalheim (1842) peintre romantique

Johan Christian Dahl : Vue de Stalheim (1842)

4 commentaires:

  1. j'aurais bien aimé voir votre "cabane"? Avez vous marché sur le glacier?

    RépondreSupprimer
  2. Splendide ! On peut pratiquement sentir la pureté de l'air en regardant les photos.

    RépondreSupprimer
  3. Quelle belle promenade virtuelle matinale ! C'est d'une beauté à couper le souffle. Reste à espérer que le réchauffement climatique ne gâchera pas ces paysages merveilleux !
    Les gens du coin doivent être très attachés à leur terroir non ? Quand on habite des endroits avec une telle personnalité, c'est souvent difficile de s'en détacher...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne ferai que répéter les mots de Margotte "à couper le souffle". Quelle merveilleuse nature! Et la barque de vos voisins pêcheurs de s'éloigner dans la nuit...

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.