jeudi 6 juillet 2017

Festival OFF d'Avignon : Deux avant-premières au Théâtre Notre-Dame : KosmAnarchie/ Le malade imaginaire Prévert/ Molière



KosmAnarchie Théâtre Notre-Dame




À 10h45
Durée : 1h15

du 7 au 30 juillet - Relâches : 8, 17, 24 juillet
Interprète(s) : Françoise Tillard, Clémentine Bourgoin, Renaud Boutin
 Compagnie Parole&Musique
En suivant le fil rouge de la révolte et de l’anarchie, ce spectacle à la fois poétique et profond, grave et léger, explorent la matière foisonnante des chansons de Prévert et Kosma, qu'elles soient connues ou inédites !

Accompagnés de leur fidèle pianiste à tête d'oeuf de Colomb, ces deux comédiens-chanteurs, vous entrainent dans un singulier voyage avec pour seul compas le plaisir de reconstruire un monde "à leur façon".
 
 Ce spectacle permet de retrouver avec beaucoup de plaisir les poèmes de Jacques Prévert mis en musique par Kosma. Des textes que je connais parfois par coeur et que j'aime tant : Barbara, le dîner de têtes, A la pêche à la baleine, le cancre, le petit bruit de l'oeuf dur et tant d'autres encore. Il ne s'agit pas du Prévert consensuel, de celui que l'on fait apprendre aux élèves des écoles, mais du poète engagé, anar, qui prend le parti de l'ouvrier et des misérables, stigmatisme le capitalisme, l'Eglise et tous les puissants de ce monde et dynamite la société. Les chanteurs-comédiens sont très bons de même que la pianiste et les chansons s'enchaînent d'une manière enlevée grâce à une mise en scène inventive. Un bon spectacle !


Le malade imaginaire Molière Théâtre Notre-Dame
À 14h15

Durée : 1h35
à 14h15 : du 7 au 30 juillet - Relâches : 10, 17, 24 juillet 
Compagnie Comédiens et Compagnie 
Interprète(s) : G. Collignon, V. Français, M. Le Duc, F. Barthoumeyrou, A. Saad, A. Fauquenoy, P.M. Dudan, B. Bénézit, A. De Alencar 
Adaptation et mise en scène : Jean Hervé Appéré
Pour redonner à cette pièce sa richesse baroque nous utilisons tous les outils et artifices de notre art : présence gestuelle, improvisation raisonnablement dosée, musiques et chants, danses et pantomimes sans oublier un respect du texte qui n'entrave pas la gaité communicative de la farce. Un spectacle pour tous, un spectacle populaire dans le sens noble du terme, accessible ne rimant pas avec pauvreté ou vulgarité mais avec richesse et humanité.
 
La pièce de Molière est agréablement rythmée par la musique baroque de Charpentier.  Bravo aux musiciens et aux chanteurs qui sont aussi comédiens ! Toute la compagnie se donne à fond  pour nous amuser. Bien sûr, l'on peut regretter que l'aspect tragique de cette pièce qui traduit toutes les angoisses de Molière peu avant sa mort ne soit pas souligné. Mais après tout, il s'agit d'un choix, et le spectacle est  très plaisant. Un bon moment  théâtral!

1 commentaire:

  1. Ca c'est quelque chose que j'aimerai bien voir ! Un Molière accompagné de musique baroque. C'est une pièce que j'aime beaucoup comme tout Molière :-)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.