jeudi 26 avril 2018

Pieter Aspe : Chaos sur Bruges


Le commissaire Van In, grande gueule au cœur tendre et buveur de bière impénitent, son adjoint, le perspicace Versavel, et la belle Hannelore Martens, substitut du procureur. Un trio de choc pour déjouer une série d'affaires qui sème la panique dans la bourgeoise ville de Bruges. Une fois de plus, le pas très politiquement correct Van In s'apprête à jeter le trouble en haut lieu, où l'on semble peu pressé de le voir résoudre son enquête... (4ième de couverture)
Chaos sur Bruges de Pieter Aspe ne m’a pas entièrement convaincue. Cela tient d’abord au personnage principal, le fameux commissaire Van In avec lequel je faisais connaissance et qui m’a grandement ennuyée. En dehors de son alcoolisme et de son amour immodéré de la bière (cela m’a du moins appris le nom d’une d’entre elles la Duvel ! ), de sa saleté, de ses vêtements froissés et tachés et de son mauvais caractère, je ne sais pas ce que l’on peut lui trouver ! Ajoutons que lorsqu’il sort du lit de la belle Hannelore, c’est pour mieux entrer dans celui d’une prostituée, si bien que lorsqu’il demande Hannelore en mariage, on se dit qu’elle ferait mieux de fuir ! Tout cela pour dire que l’on ne peut pas vraiment croire aux sentiments de l’un ou de l’autre et que l’analyse psychologique des personnages paraît superficielle dans ce roman.
Voyons l’intrigue maintenant. Là aussi, j’ai eu beaucoup de mal à m’y intéressée, du moins au début. Je trouve qu'elle traîne en longueur. Ensuite, je suis bien entrée dans l’histoire mais elle me paraît compliquée. Il y est fait allusion aux différends entre wallons et flamands. Piste abandonnée par la suite.. mais qui m’intéressait.

Bref! En gros, l’alchimie n’a pas eu lieu. Peut-être dans un autre de ses romans ?



16 commentaires:

  1. Il faut reconnaître qu'il y a tellement de publications de romans policiers qu'il est difficile de s'y retrouver. Certains romans sont pleins de clichés (le flic alcoolique, par exemple)...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais il y a des flics alcooliques qui sont des personnages intéressants et vivants.
      Là,non !

      Supprimer
  2. J'ai démarré par le premier de la série, fait connaissance de la duvel, aussi. cela se lit mais comme toi je ne suis pas enthousiaste.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne vais pas t'aider, je n'en ai lu qu'un, celui-ci, et je n'ai pas été convaincue du tout !

    RépondreSupprimer
  4. comme moi je ne lis pas facilement des polars je ne choisis que ceux où je sens les amatrices enthousiaste

    RépondreSupprimer
  5. Tu as bien raison ! Il y a tant de bons polars !

    RépondreSupprimer
  6. Je me souviens avoir trouvé le mobile tiré par les cheveux et me demander (oujours) comment Van In fait pour réfléchir en étant aussi imbibé, mais cela ne m'empêche pas de poursuivre la série0 En lire un de temps en temps, ça distrait. Et puis Bruges est tellement vivante, tellement bien rendue par Pieter Aspe... c'st un personnage à part entière.

    RépondreSupprimer
  7. j'avais lu le premier avec plaisir parce que j'étais en vacances à Bruges après je me suis lassée

    RépondreSupprimer
  8. Aïe ! tu ne donnes pas très envie là. Je crois que j'en ai lu un il y a longtemps et je ne m'en souviens pas du tout.

    RépondreSupprimer
  9. Vous avez l'air toutes d'accord, j'éviterai !

    RépondreSupprimer
  10. C'est bien dommage, car je serais bien allée faire un petit tour à Bruges ! Mais je suis lasse des policiers alcooliques, sales, dépressifs... J'en passe et des meilleurs !

    RépondreSupprimer
  11. Pour ma part je n'avais pas été emballée par Fred Varga...
    ;-)
    J'ai redonné sa chance à Amélie Nothomb et j'ai beaucoup aimé "La Nostalgie heureuse" qui m'a fait lire "Ni d’Ève ni d’Adam"

    RépondreSupprimer
  12. Tu as du courage d'avoir terminé le livre. J'en ai lu qu'un mais je me suis arrêtée à la p. 12 . Pareil, il commençait son roman par l'amour de la bière puis sa saleté ( en fait, sa puanteur). Ca ne m'a pas intéressée. Je ne vais pas persister avec cet auteur !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.