vendredi 16 décembre 2011

Voltaire : Il faut être intolérant envers l'intolérance

Voltaire

 J'ai fait mienne la devise de Voltaire : Il faut être intolérant envers l'intolérance.  C'est la seule qui nous sauvera des  autodafés et bûchers de l'inquisition adaptés à notre époque. En effet, la montée des intégrismes des religions de tous bords en France ne cesse  d'être inquiétante. A l'intégrisme religieux des musulmans, des protestantismes américains, répond de nos jours l'intégrisme des catholiques. Voilà plusieurs fois qu'ils sévissent dans notre bonne ville d'Avignon ...  et ailleurs! Aussi je vous renvoie au blog de Lireaujardin  qui dénonce ces errements encouragés, qui plus est, par l'attitude de la mairie d'Avignon. Nos élus semblent oublier que nous sommes dans un pays laïque et que  leur devoir est de le rappeler aux citoyens. Et pour cela ne pas l'oublier eux-mêmes quelle que soit leur confession religieuse!

Blog de Lire au jardin: La Fête des lumières à Avignon et la loi du 9 décembre 1905

l-affiche
 J'ai hésité à en parler sur mon blog qui est dédié à la culture, mais le lien est facile à faire : cette ferveur catholique récente, ostentatoire, relève bien de la même mouvance qui a fait l'actualité avignonnaise encore fraîche à la Collection Lambert avec la destruction du "Piss Christ" d'Andres Cerano en avril dernier, et à l'Opéra-Théâtre pour la pièce de Roméo Castelluci, "Sul concetto di volto nel Figlio di Dio" cet été.
Dans les deux cas, il s'agit bien d'ultra-catholiques, et ces processions aux flambeaux du 8 décembre dans notre ville qui relèvent de la même veine, sont soutenues et encouragées par la mairie d'Avignon. Lire la suite ICI


24 commentaires:

  1. La fête des lumières est exceptionnelles à Avignon. Je m'en souviens quand j'avais rendu visite à mon fils aîné quand il habitait près d'Avignon.
    Bonne soirée
    Merci de ta visite
    Amicalement
    Violette

    RépondreSupprimer
  2. C'est en effet effrayant de voire cela. Je crois que c'est à Bordeaux aussi qu'il y avait eu des soucis il y a plusieurs mois voire bien un an.

    RépondreSupprimer
  3. @ Violette : oui une belle fête des lumières mais je n'aime pas la récupération catholique (ou de n'importe quelle religion) qu'on essaie d'en faire!

    RépondreSupprimer
  4. Il y a une fête des loupiottes à Avignon ? Cool
    Quant à celle de Lyon, moi ça fait des années que je la zappe, c'est trop noir de monde, et je déteste la foule....Pour ce qui est de la tolérance et de la laïcité, je suis assez d'accord avec Brighelli ( son livre " Uné école sous influence")

    RépondreSupprimer
  5. Les fêtes des lumières se succèdent ce matin !

    Question tolérance Voltaire est vraiment un incontournable, j'ai appris le mot de tolérance à la télévision en regardant l'affaire Calas de la Caméra explore le temps ! Quand télé rimait avec culture

    Hier soir un débat sur France Culture édifiant sur l'intolérance religieuse et la laïcité : les catholiques intégristes n'avaient rien à envier aux musulmans forcenés !!!

    RépondreSupprimer
  6. Superbe devise de Voltaire, tout à fait à propos.
    La laïcité est régulièrement attaquée depuis quelques années, menacée directement lorsque les élus républicains "oublient" leurs rôles et leur neutralité, et ce pour quoi ils sont élus.

    RépondreSupprimer
  7. @ Mel : Et oui, il y en a une .. et depuis peu cela devient des processions pour Marie avec la bénédiction (c'est le cas de le dire de notre mairie!)! j'aimerais bien voir au moins une fois (malgré le monde) celle de Lyon!

    RépondreSupprimer
  8. @ Dominique : Voltaire est hélas! un peu oublié! Il y a même une de ses pièces dont la représentation a été supprimée (en Allemagne, je crois) à cause des menaces des musulmans intégristes. Et maintenant ce sont les catholiques intégristes qui prennent le relais! Quant aux protestants américains intégristes (qui nient le darwinisme et l'évolution)ils ne sont pas les derniers! Partout l'intolérance, l'obscurantisme,la sottise progressent.

    RépondreSupprimer
  9. @ lireaujardin : J'ai beaucoup aimé ta vigilance à ce propos, c'est pourquoi je renvoie à la lecture de ton billet; Merci à toi!

    RépondreSupprimer
  10. Moi aussi tout cela m'effraye terriblement, quand on pense à quel point les femmes là bas se battent pour rester libre... Certaines personnes devraient lire "Je ne suis pas celle que je suis" de Chardott Djavann, ça les ferait réfléchir... Mais bon, que dire, que faire... Je ne vois pas... Bisous et bon week end Claudialucia

    RépondreSupprimer
  11. (et quel phrase de Voltaire !!! En effet, à garder pour devise... Un homme d'une grande sagesse ce Voltaire !!)

    RépondreSupprimer
  12. Liberté de penser, de parole et d'action...merci à Voltaire et au mouvement des Lumières.

    RépondreSupprimer
  13. totalement d'accord avec toi, et je vois dans un de tes commentaires qu'une pièce de Voltaire a été inerdite à cause d'intégristes musulmans? c'est une plaisanterie ou quoi? ça me met très en colère! tous les intégrismes me révulsent, décidément l'humanité est parfois désespérante, mais il faut encore toujours trouver le courage de se battre, même si , comme Candide, on a bien souvent envie de cultiver notre jardin, et de laisser les animaux se dévorer entre eux.

    RépondreSupprimer
  14. J'apprécie votre vigilance et j'y souscris.

    Au Québec, toutefois, nous péchons par excès inverse si j'ose dire : pour ne pas offusquer les minorités qui sont d'autres confessions que la catholique qui forme le substrat culturel de notre province depuis quatre cents ans, on veut gommer toutes les manifestations qui rappellent les origines françaises et catholiques de la nation québécoise : supprimer les sapins de Noël dans les espaces publics; souhaiter «joyeuses fêtes» plutôt que «joyeux Noël» et ainsi de suite.

    Bien que je sois athée, il me semble que la poursuite de certaines traditions n'enlève rien aux nouveaux arrivants qui n'ont pas le même bagage que les Québécois de souche et que, de surcroît, la connaissance culturelle du fait religieux permet de comprendre plusieurs siècles de culture occidentale.

    En ce qui concerne la ville d'Avignon, ce que vous évoquez n'est toutefois pas une tradition bien ancrée si j'ai bien saisi votre propos...

    RépondreSupprimer
  15. @ l'or des chambres. Tout à fait d'accord avec toi! Toi aussi tu es une lectrice de Chaddort Djavann.

    RépondreSupprimer
  16. @ Wens : On doit beaucoup au siècle des lumières; Mais parfois on croit que les batailles sont gagnées définitivement et il n'en est rien, tout est toujours à recommencer!

    RépondreSupprimer
  17. @ Sophie : pas un plaisanterie du tout, c'est une pièce qui parle de Mahomet pas très révérencieusement! Le directeur de la salle a cédé aux menaces et a annulé les représentations. Mais ceux qui ne cèdent pas (comme à Paris ou à Brest) reçoivent même des menaces de mort (cette fois-ci par les catholiques intégristes) et il faut la police pour les protéger! A Avignon, ils ont sévi plusieurs fois en détruisant une oeuvre d'art à la fondation Lambert et en perturbant une représentation théâtrale.

    RépondreSupprimer
  18. @ Marie-José : Bien sûr, il est enrichissant de connaître le fait religieux et les traditions culturelles de tous. A Avignon nous avons un très beau musée de peinture religieuse du Moyen-âge et de la Renaissance et pour l'apprécier à sa juste valeur il est bon de connaître la culture chrétienne dont nous sommes d'ailleurs, athée ou non, imprégnés. Moi-même, je suis athée mais j'aime beaucoup les traditions provençales d'une région qui a été très catholique. La présence du pape à Avignon au Moyen-âge explique que la ville soit restée longtemps attachée aux rites catholiques. Chacun reste libre de s'y intéresser ou non!

    Mais la question est autre.
    La fête des Lumières est organisée par la mairie donc c'est une fête laïque (même si elle fut à l'origine païenne puis reprise par le christanisme, puis abandonnée etc...)
    Or En France nous sommes très attachés à la laïcité qui garantit à chaque citoyen sa liberté de pensée. Les élus ont le devoir de neutralité, ils n'ont pas accepté ou a encouragé la récupération d'une fête pour tous par une groupe religieux quel qu'il soit. Il se trouve que cette récupération a lieu juste à un moment où renaît en France un intégrisme catholique déplorable.
    Pour la fête de Noël nous n'avons pas les problèmes que tu signales au Québec. En fait, elle reste un fête religieuse, bien sûr, pour les chrétiens. Mais elle est pour les autres la fête des enfants, la fête où la famille se réunit. En ce sens elle peut être acceptée par tous (à moins d'intolérance!).

    RépondreSupprimer
  19. coucou, celle de Lyon est très sympa (bien sûr, il y a une (petite) dimension commerciale qui a rattrappé cette fête à Lyon mais rien de grave...!) J'aimais discuter avec des inconnus autour d'un verre de vin chaud proposé à tous les coins de rue, voir toutes ces loupiottes...et faire la procession aux flambeaux !! C'était en 1999 et il n'y avait pas que des catholiques, ça ne me paraissait pas intégriste...Je ne suis pas pratiquante et n'ai pas ressenti cet intégrisme...mais c'était il y a longtmeps maintenant... Cela dit, pour en revenir à ton billet, superbe citation, à se remémorer en ces temps où les intégristes de tout bord, pourtant en minorité, nous donne une image lamentable (pas méritée selon moi mais là c'est juste mon avis) des religions...à méditer. Merci pour ton coup de gueule !

    RépondreSupprimer
  20. je n'avais pas vu un de tes comm' : c'est vrai que j'aime beaucoup aussi les traditions de Noël de provence, j'avoue écouter la pastorale des santons de provence aussi, ça me rappelle les noëls de mon enfance...Mais quant à Noël, fête des enfants et de la famille sans dimension religieuse, pas tout à fait d'accord : là par contre, ça me parait un brin tiré par les cheveux (de l'hypocrisie). Finalement, je suis peut être un peu plus pratiquante que je ne le croyais ! ;-) Il ne faudrait pas que parce-qu'on aime aussi la dimension religieuse de Noël, on se sente mis au banc...de notre société laïque (que je respecte profondément AUSSI!!!! aaaaaah, tolérance, quand tu nous tiens... ;-) biz, dame Claudialucia

    RépondreSupprimer
  21. Jeneen : Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Je suis athée et j'aime la fête de Noël non pour sa dimension religieuse mais pour la famille réunie et le joie des enfants. Ce n'est pas de l'hypocrisie ni de l'intolérance, c'est de l'athéisme et c'est ma liberté. Je ne peux considérer cette fête autrement! Et je ne suis pas la seule comme semblent le prouver les enquêtes menées sur la dimension religieuse de la fête de Noël dans les familles françaises!
    Il n'en reste pas moins que c'est une fête chrétienne ! Cela ne met pas les cathos au ban de la société, bien évidemment. La fête de Noël est bien sûr celle où l'on célèbre la naissance de Jésus. Et quand je dis que j'apprécie les traditions, la crèche, les coutumes, les légendes et les histoires etc.. qui sont forcément catholiques en Provence, c'est justement parce que même si je ne crois pas, je respecte les croyances des autres.
    Non, en fait, je répondais à ce que disait Marie-Josée à propos du gouvernement Québecois qui interdit toutes les manifestations à connotation religieuse et même le sapin de noël pour ne pas froisser les autres communautés. Je trouve ça triste et c'est pourquoi je disais que tout le monde peut trouver du plaisir dans cette fête même ceux qui ne croient pas! Et puis si on ne l'aime pas, si on la trouve trop commerciale (ce qui est bien vrai!!) etc.. on est libre aussi de ne pas la fêter. La tolérance, c'est la liberté de tous!

    RépondreSupprimer
  22. Oui je t'avais comprise, je me suis mal exprimée sans doute parce-qu'on est tout à fait sur la même longueur d'onde. Quant aux décisions du gouvernement québécois, je ne les connaissais pas et elles sont regrettables...et assez incompréhensibles...mais il nous manque le contexte? Joyeux Noël en tout cas, avec ou sans traditions, avec ta petite fille et ta famille. Plein de beaux partages, biz

    RépondreSupprimer
  23. On ne prête qu'aux riches : Voltaire se voit attribuer ici une sentence dont l'auteur effectif est HippolyteTaine.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.